La Chine s’engage à mieux protéger la propriété intellectuelle


Tian Lipu, directeur du Bureau d’État pour la propriété intellectuelle, a déclaré mercredi à Beijing que la Chine devrait faire davantage d’efforts pour mieux protéger la propriété intellectuelle.

Au cours des deux décennies passées, la Chine a établi un système légal sur la propriété intellectuelle ainsi qu’un mécanisme sur l’application de la loi qui comporte des aspects judiciaire et administratif, a indiqué Tian lors d’un interview accordé à Xinhua.

En 2004, a-t-il ajouté, la Chine a reçu 588 000 demandes pour les des marques commerciales ainsi que 110 000 demandes pour les brevets en matière de modèle et de création.

Dans l’économie du savoir, seules les capacités innovatrices peuvent promouvoir la compétitivité des entreprises chinoises, a souligné Tian.

Il a précisé que la Chine avait reçu l’année dernière 130 000 demandes pour les brevets d’invention, dont la moitié vient des sièges de sociétés mères des multinationales dans les pays développés.

Des statistiques montrent que le nombre des demandes pour les brevets venant des entreprises américaines en 2005 dépassera 20 000. Les compagnies des pays développés ont soumis 93% de demandes pour les brevets dans le secteur de la transmission électronique, 91% dans celui des télécommunications mobiles, 90% dans celui de technologies audio-visuelles, 85% dans celui des semiconducteurs, 69% dans le secteur pharmaceutique et 60% dans la technologie informatique.

Tian a noté que 18% des demandes de brevet soumises par les Chinois concernent l’invention alors que 86% des demandes soumises par les sociétés étrangères sont pour des brevets d’invention.

Il a dit que seulement 0,03% des entreprises chinoises disposent de technologies clés dotées des droits de la propriété intellectuelle. Près de 99% des entreprises chinoises n’ont jamais demandé de brevets et 60% n’ont pas leurs propres marques commerciales.

Bien que la Chine soit à la troisième place mondiale sur le plan du commerce extérieur, les hautes technologies brevetées ne contribuent que de 2% à la réalisation du volume total de son commerce extérieur.

« Nous devrons encourager davantage d’entreprises chinoises, en particulier celles importantes pour le commerce national, à renforcer leur compétitivité par le développement de la propriété intellectuelle », a conclu Tian.

Source : xinhuanet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.