Rubik Cube en folie


Qui n’a pas entendu parlé, ou plutôt qui n’a pas joué avec le Rubik Cube ? Ce casse-tête, qui tient dans la paume de la main a fait le tour du monde et continue d’être populaire auprès des gens de tous les âges. Le Rubik’s Cube, jeu emblématique des années 80, a donné lieu a de multiples variantes ainsi qu’à des championnats et des records.

Origines du jeu

L’inventeur de ce jeu, Ernő Rubik est un sculpteur et un professeur d’architecture hongrois, qui s’intéressait à la géométrie et à l’étude des formes en 3D. A l’origine, il avait pour projet de construire ce cube afin d’amener ses étudiants à deviner quel était son mécanisme interne et comment les petits cubes pouvaient tourner suivant trois axes tout en restant solidaires. C’est un ami qui lui suggéra par la suite de colorer chaque face d’une couleur différente et il apparut alors que l’ordre initial du cube s’avérait extrêmement difficile à retrouver, ce qui inspira la commercialisation du cube en tant que casse-tête mathématique.

Description du jeu

Ce casse-tête est un cube dont chaque face est divisée en neuf cubes miniatures qui peuvent tourner indépendamment des autres. Le but du jeu est d’obtenir à nouveau, après avoir mélangé les six faces, un cube dont chaque face présente une couleur homogène et différente des autres (blanc en face de jaune, vert en face de bleu, orange en face de rouge). Le nombre de positions possibles s’élève au chiffre impressionnant de 43 252 003 274 489 856 000, mais une seule position correspond à la solution.

Les techniques de résolution

Il existe différentes techniques de résolution du Rubik Cube comportant en général une dizaine de mouvements. La plus connue est la méthode Fridrich, inventée par Jessica Fridrich et améliorée par la communauté des amateurs du jeu.

Succès du Rubik Cube

Le bouche à oreille a fait connaître ce jeu en Hongrie puis dans toute l’Europe et en 1979, Ideal Toys décida de distribuer le cube à l’échelle mondiale, sous le nom de Rubik Cube. Aujourd’hui le cube de Rubik est distribué sous licence par de nombreux distributeurs dans le monde (Winning Moves en France). Ce jeu a connu l’apogée de sa popularité au début des années 1980, avec plus de 100 millions de cubes vendus entre 1980 et 1982.

Variantes

Peu de temps après le Rubik Cube, des variantes sont apparues comme le Rubik Revenge, une version 4×4×4 du Cube de Rubik originel. Les versions 2×2×2 et 5×5×5 (connues respectivement sous les noms de Pocket Cube et Professor’s Cube) jouent également sur un changement du nombre de cubes par arête. D’autres variantes déclinent le casse-tête dans d’autres formes géométriques, comme le tétraèdre (nommé Pyraminx) ou une autre forme de cube, le Skewb.

Le phénomène Rubik Cube

En 1981, Patrick Bossert, écolier britannique de 12 ans, publie sa propre solution détaillée, dans un livre intitulé You can do the cube, qui se vend à 1,5 million d’exemplaires à travers le monde, dans 17 éditions différentes. Le livre se classe numéro 1 des best-sellers de The Times et The New York Times en 1981. Hanna-Barbera crée un dessin animé en 12 épisodes appelé Rubik, The amazing cube diffusé sur ABC de 1983 à 1984. Pour l’anecdote, signalons que le Cube de Rubik fait plusieurs apparitions dans la série animée Les Simpsons et que l’on voit Will Smith y jouer dans une scène du film sorti en 2006, À la recherche du bonheur.

Championnats et records

Le Rubik Cube a donné naissance au speedcubing, une pratique qui consiste à résoudre le cube en un temps le plus court possible. On peut, avec suffisamment d’entraînement, réduire ce délai à quelques minutes. Les meilleurs joueurs le font en moins de 20 secondes. La World Cube Association organise des championnats soumis à des règles précises : chaque candidat utilise son cube personnel et la position de départ est la même pour tous les participants.  Le premier championnat du monde de la discipline s’est déroulé à Budapest en 1982. Le temps le plus rapide jamais réalisé officiellement est de 10,36 secondes, par le français Edouard Chambon lors de l’Open de Belgique le 25 février 2007. Il existe également des records plus « exotiques » : yeux bandés, avec une seule main et avec les pied.

Source : www.quebecjeunes.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.