1idea4all, le bon partenaire


Vous avez une idée innovante, un brevet ou un produit innovant ?

Proposez-le aux industriels du secteur !!

Édito : La parole de 1idea4all !

Constatant, d’une part, qu’il est coûteux de protéger une innovation et, d’autre part, qu’il est difficile d’entrer en contact avec des industriels susceptibles d’être intéressés pour la développer, 1idea4all met à disposition de tous une plateforme de mise en relation inventeur/professionnel !

Inventeur, l’inscription est gratuite ! Vous pourrez par la suite déposer vos idées innovantes sur 1idea4all. Demandez vos CODES PROMO dans la rubrique « contact » du site pour bénéficier d’un dépôt d’idée gratuit.

Professionnel, l’inscription est gratuite ! Vous pourrez par la suite consulter les idées innovantes de votre secteur d’activité. Demandez vos CODES PROMO dans la rubrique « contact » du site pour bénéficier d’un contact Inventeur gratuit.

Sécurité juridique de 1idea4all :

En déposant votre idée sur le site de 1idea4all, vous conférez la protection juridique suivante à votre idée :

– Un engagement de confidentialité – ayant force juridique – souscrit entre l’inventeur et le professionnel lors de chaque mise en relation, qui pourra fonder une action en justice en cas de difficulté ;

– Une date de dépôt certaine – qui constituera un moyen de preuve efficace – et une conservation de vos idées dans des conditions sécurisées ;

– 1idea4all s’engage à collaborer avec vous en vous fournissant tout document et élément utile à vos investigations.

Actualités :

Voici donc le lancement de 1idea4all, le lieu de rencontre entre les industriels et les inventeurs !

Tout les 2 mois, vous recevrez notre Newsletter qui vous informera de l’actualité du secteur de l’innovation ainsi que des innovations pertinentes déposées sur 1idea4all.com.

De plus, vous aurez accès aux informations importantes de l’INPI, qui pourront vous aiguillez pour vos dépôts et vous informez des dernières législations importante.

Site Web : http://www.1idea4all.com

Siemens produit 40 inventions par jour


Avec 8 600 demandes de familles de brevets en 2011, le groupe allemand accroît son rythme d’invention de 10 %.

Siemens se présente comme plus inventif que jamais. Pendant l’exercice 2011, le géant allemand de la construction électrique a déposé 8 600 demandes d’invention, hors ses filiales Osram et Siemens IT Solutions and Services, ce qui représente une augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente. C’est un peu moins de 40 inventions par jour de travail.

L’efficacité de l’effort d’innovation de la société a considérablement progressé ces dix dernières années, puisque le nombre de demandes d’invention par employé en recherche et développement (actuellement 27 800 personnes) a doublé depuis 2001. Le nombre total de brevets obtenus est passé de 51 300 en 2010 à 53 300 en 2011.

Le groupe de Munich prévoit de donner un coup de pouce à ses dépenses de recherche et développement de 500 millions d’euros sur l’exercice 2012 . En 2011, il a investi 3,9 milliards d’euros en R&D.

Auteur : Ridha Loukil

Source : www.industrie.com

Console de jeux avec interactions et ressentis des environnements virtuels


Résumé de la machine et principe de fonctionnement d’une Connexion Eye :

Alors cette machine que j’ai nommé Connexion Eye est un mélange de nouvel technologie. J’ai eu l’idée de combiner la technologie des exosquelettes utilisé dans l’armé et le médicale (SARCOS et HAL) pour soulever des charges lourdes à main humaine (que j’ai entièrement modifié et miniaturisé) et à la simulation d’environnement virtuel à partir d’un casque virtuel HD sur 180° afin de s’adapté à notre vision oculaire.

Donc la motorisation de l’exosquelette sert à contrôler par capteur moteur et ressentir les mouvements et l’interaction des éléments virtuel du simulateur en bloquant, ralentissent et freinant les articulations moteur de l’exosquelette (moteur a retour de force) afin de ressentir l’environnement virtuel (Voir brouillon plans 3D des articulations motorisées de l’exosquelette et le système permettant de resté sur place tout en réalisant nos mouvements corporels souhaiter).

Exemple :

– Toucher un mur virtuel de ses mains sans jamais passer au travers.

– Marcher sur une pierre virtuelle et avoir l’impression que son pied est sur quelque chose au-dessus du sol virtuel que l’on peut voire en 3D à côté de la pierre virtuelle.

– Monter un escalier sans jamais passer au travers d’une marche virtuel.

– Et même ressentir du doigt le contact d’un objet en portant une combinaison en fibre optique tissé intérieurement qui enverrai une lumière localisé de l’objet que l’on touche afin de ressentir la chaleur du rayonnement localisé dans la combinaison (autre idée d’invention, mais cela serai vraiment cher à réaliser, mais il reste un problème d’aération de la combinaison).

Explication du système permettant de resté sur place tous en réalisant nos mouvements corporels souhaiter (Voir brouillon plan 3D) :

Teslamaniaque_1

Teslamaniaque_2

Tous d’abord pour explication importante, lorsque nous portons l’exosquelette nous somme ensuite élevé à une hauteur de 1m, par un ceinturage faisant partis à l’ensemble de l’exosquelette (donc parfaite impression d’être sur la terre ferme parce que nous somme en appuis sur le système des pieds et jambe de l’exosquelette et celui-ci maintenu au-dessus du sol Réel) (Voir brouillon plan 3D pour comprendre ce système).

Pour la sensation d’avancé : Alors afin de ressentir une presque avance sans se déplacé, s’est une association du mouvement de l’environnement virtuel qui se déplace à nos yeux selon nos mouvements et ainsi l’exosquelette des jambes qui agissent de manière à bloquer légèrement notre pas afin d’en ressentir un presque sol, que nous foulon du pied.

Pour la sensation de monter ou descendre : Alors afin de ressentir cette sensation complexe sans toucher le vrai sol puisque nous sommes réellement suspendus à  1m du sol.  J’ai imaginé un système dorsal à notre exosquelette afin de nous faire monter ou descendre selon nos mouvements comme par exemple monter un escalier virtuel.

C’est alors un système (expliqué si dessus) qui nous ramène à chaque fois, à la hauteur réel de 1m afin de toujours  avoir une marge de monter ou descendre virtuellement sans toucher le sol réel (Il restera juste l’habitude de petite sensation de chute ou  de monté verticale, si l’on devait par exemple courir dans un escalier, puisque le système nous ramènerai à chaque pas, à la hauteur moyenne réel).

Pour la sensation de se retourné ou faire demi-tour : Pour se système on est dans l’obligation de respecter des marges de mouvement restreint en fonction des degrés de liberté possible du système dorsale (Mais cela limite certain mouvement réel qu’on a l’habitude d’exercer naturellement).

Donc le grand avantage de ce simulateur est qu’il est tout  à fait rentable à fabriquer puisse-que l’exosquelette peut être fabriqué avec des matériaux  rentable comme du plastique résistant et avec un système réglable comme sur des béquilles afin de s’adapté aux membres de toute personne qui souhaite l’utiliser (A l’exception du système exosquelette des mains qui se doit d’être sur mesure en fonction du joueur).

Et pour les moteurs, ils ont seulement besoin d’avoir des forces assez suffisantes pour supporter notre poids selon divers mouvement de nos membres.

Mais également permettre des blocages moteurs résistant à notre force musculaire.

Cela est tout à fait rentable et réalisable puisque ce type d’exosquelette n’est pas comme ceux de l’armé et du domaine médical (SARCOS et HAL) qui soulève des charges lourdes et permette une motricité pour les handicapés.

Parce que pour ce système, il n’est question que de manipulé des éléments virtuel imputé de toute action physique réel comme la pesanteur, la résistance…etc. mais avec tous de même des systèmes d’interaction programmé selon les objets virtuel, l’environnement et les capacités de notre personnage virtuel (Avatar), selon nos vitesse de réaction (exemple : prendre de l’aillant pour défoncé une porte, un mur et même gravir des obstacles).

Donc cela peut révolutionner l’univers des jeux vidéo et des simulateurs.

Mais la grande complication reste la programmation et le système informatique de gestion, la gestuel possible de notre corps à s’adapter au mouvement possible à ce système virtuel, les environnements 3D et la jouabilité des jeux qui reste à étudier et concevoir (Moi j’ai imaginé des jeux 3D, d’on les environnements comporterai juste des blocages de la motricité de l’exosquelette selon ce que l’on touche mais comporterai également des possibilités d’interaction précise avec des objets comme cassé un mur, une caisse, une vitre ou utiliser des arme ou des objets et se mouvoir de  différente manière et à des vitesses désiré et ainsi évoluer dans un univers virtuel fonctionnant avec des interactions possible en accord avec notre exosquelette et les capacité virtuel de notre avatar virtuel).

– Pour les sensations de ressentis causé par un adversaire virtuel :

– Exemple : Se faire tirer dessus, se prendre un coup, subir l’onde de choc d’une explosion…etc.

Il faut par mesure de sécurité que les chocs soient simulés par des mouvements rapide et sécuritaire de l’environnement virtuel et notre Avatar à nos yeux.

Mais tous de même associé par de bref mouvement du système dorsal et l’action de certain système de vibration localisé en divers point sur notre Exosquelette en fonction des actions subis.

Ce qui permet une certaine interaction avec divers joueur par une désorientation TOUT A FAIT SÉCURITAIRE (mouvement libre de nos membres mais juste déplacement de l’ensemble de notre exosquelette comme par exemple sur l’attraction du bras robotique du Futuroscope de Poitier).

J’ai également imaginé une autre utilisation de ce système :

Cela peut être également utilisé comme système de commande d’un robot humanoïde ou mieux encore (idée de concept futuriste et complexe), une Grande armure robotisée que l’on pourrait commander de l’intérieur placé dans une cabine sphérique dans son thorax et assez grande afin de nous laisser une entière liberté de mouvement (Malheureusement, il faut tout d’abord trouver une puissante source d’énergie à la fois durable, fiable et de petite taille pour permettre son alimentation).

Mais le coté vraiment complexe de cette armure est de resté en équilibre et donc il faut être maintenu en équilibre parallèle à l’armure et l’exosquelette sur tous mouvement conforme à l’armure en association avec l’exosquelette afin d’être en accord parallèle constant avec la physionomie de son armure et l’environnement extérieur.

Donc il faut se fier à un programme informatique fiable qui garde et maintient l’armure et notre exosquelette(le dos, le bassin et les membres) en équilibre constant selon nos mouvements possible en équilibre avec l’armure et l’environnement extérieur (Terrain).

Exemple :

– On ne peut réaliser que des mouvements équilibrés entre l’armure et l’exosquelette parce-que les moteurs de l’exosquelette est configuré selon les mouvement et les vitesse physionomique de l’armure et donc empêcheront tous mouvement non équilibré (les moteurs de l’exosquelette ralentissent nos mouvements, afin de se déplacer aux vitesses possibles des moteurs de l’armure et ne permettent que des dégrées de liberté de nos mouvements possible, selon l’environnement du terrain et les articulations de notre armure).

Conclusion :

Donc on peut en conclure que cette invention peut révolutionner le monde des jeux vidéo et l’interaction entre l’homme et la machine humanoïde.

Auteur et Inventeur : Concept Teslamaniaque (GUIET Dorian)

E-mail : guiet.dorian@yahoo.fr

Lutte contre la contrefaçon : la Chine fait des progrès


La Chine a réalisé des progrès « très importants » dans la lutte contre la contrefaçon, ainsi que sur le respect des brevets et des marques, a estimé vendredi à Pékin le directeur de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), Yves Lapierre.

« J’ai une très grande admiration pour ce qui est en train de se faire en Chine dans le domaine de la propriété intellectuelle », a-t-il dit à des journalistes, ajoutant toutefois être conscient de « l’écart entre la volonté politique à Pékin et ce qui se passe sur le terrain ».

La deuxième économie mondiale est à l’origine de 85% des produits contrefaits saisis aux frontières de l’UE, selon un rapport publié en juillet par la Commission européenne.

Très satisfait de ses entretiens avec le directeur du Bureau national de la propriété intellectuelle (SIPO), Tian Lipu, et celui du Bureau des marques, Xu Ruibiao, M. Lapierre a relevé que le nombre des brevets déposés en Chine avait été multiplié par deux en cinq ans et devrait atteindre 1,5 million cette année, soit le deuxième rang mondial.

Il a aussi noté qu’il était dans l’intérêt de la Chine de défendre les marques parce que la grande majorité des litiges devant les tribunaux chinois opposent des entreprises chinoises entre elles et que pays devait « se protéger dans les pays où il veut exporter ».

Après avoir rencontré des représentants de sociétés françaises, il a assuré que « les entreprises implantées en Chine considèrent que les choses bougent et vont dans le bon sens », à tout le moins pour celles qui ont les moyens d’engager des actions devant la justice chinoise.

Les juges prennent « de vraies décisions indépendantes » et le délai moyen pour faire aboutir une procédure est de 18 mois, a rapporté M. Lapierre.

Dans le cadre de la dernière campagne anti-contrefaçon qui s’est achevée en juin, « plus d’un millier de cas de répression contre la contrefaçon des marques du groupe LVMH » ont été engagées, a-t-il relevé.

En janvier, les présidents des chambres de commerce européenne et américaine en Chine s’étaient plaints des lacunes de la protection de propriété intellectuelle dans le pays, le ministre chinois du Commerce Chen Deming reconnaissant de son côté l’existence de « problèmes graves ».

M. Lapierre a souligné que « les petites entreprises sont insuffisamment préparées et ne sont pas en situation de négociation » lorsque leur marque est usurpée en Chine.

A cet égard, il a appelé les PME voulant accéder au marché chinois à penser à protéger leur marque avant même de se rendre sur un salon professionnel en Chine, car si leur nom de marque est déposé en premier par une autre entreprise voulant le copier, elles n’ont ensuite plus de recours.

Source : AFP

GPS, dosettes café…


GPS, dosettes café… quelle est l’invention dont vous ne pourriez plus vous passer ?

Les vingt dernières années nous ont apporté beaucoup de changements. La technologie a évolué très vite et de nombreuses inventions qui, pour certaines, étaient réservées aux militaires, ont fait leur apparition dans notre vie.

Je vous propose un tour d’horizon non exhaustif des inventions qui ont radicalement changé notre vie :

1) Les lingettes : Ces petits morceaux de tissus imbibés d’un produit différent selon l’usage pour lequel ils sont réservés, ont vu leur vente décoller au tout début des années 2000. Pratiques certes, mais pas du tout écologiques, leur part de marché représentent tout de même 30% des nettoyants ménagers et 50% de l’hygiène bébé.

2) Smartphone : Vous souvenez-vous de votre premier téléphone portable ? Cela devait être au début des années 90 . Il était gros avec une antenne interminable et il ne faisait que téléphone et strictement rien d’autre. Avec la génération smartphone, nous disposons actuellement dans notre poche d’un mini ordinateur qui sait tout faire ou presque. Le tout premier fut le Nokia communicator lancé en 1996. De nous jours toutes les marques proposent des smartphones.

3) Le GPS : Une invention militaire qui date de 1968 et qui est devenue civile en 1995 grâce à un maillage du ciel par 24 satellites. Ce petit appareil vous emmène partout même à l’étranger. Il remplace avantageusement les cartes routières indéchiffrables de nos jeunes années. Désormais il trouve même une application dans les smartphones. C’est l’invention que personnellement je plébiscit en raison de mon sens de l’orientation très déficient.

4) Ampoules à économie d’énergie : Nos ampoules à filament énergivores sont progressivement remplacées par ces nouvelles ampoules dites « fluo compacte ». Bien sur elles coûtent plus chères, elles éclairent mal mais il parait que c’est le progrès ! Créées dans les années 80, ce n’est qu’au début de la décennie qu’elles trouvent leur place et une clientèle, en attendant que le Led les fasse disparaître à son tour.

5) Internet : Ce n’est pas une invention récente, loin de là, puisqu’elle date de 1969. Mais l’internet ne commencera à se répandre dans notre société que dans les années 90 et à véritablement se démocratiser au début des années 2000. Aujourd’hui, il nous semblerait impensable de vivre sans cet outil et encore moins de travailler sans lui.

6) Le self scanning : Ce système permet de scanner soit même les produits que nous souhaitons acheter en utilisant le code barre appliqué sur chacun des articles. C’est depuis 2003 que quelques chaînes de supermarché tentent d’imposer ce système en France afin de diminuer leur masse salariale plus que pour nous faciliter la vie. Il existe en France environ 30 000 terminaux.

7) TV écran plat LCD : L’écran à dalle plate a fait la pige à notre bon vieux tube cathodique et cela grâce au LCD qui lui permet de fonctionner avec une faible consommation électrique. Inventé en 1971, il faut pourtant attendre 1985 pour voir apparaitre le premier écran plat avec une résolution suffisante. Mais ce n’est qu’au début des années 2000 que le système se généralise aux téléphones portables, ordinateurs et téléviseurs.

8) La machine Nespresso : Ce concept d’une machine à café intégrée fermée est né en 1970 d’une étude de la firme Nestlé qui voit en cette idée un marché porteur. Le système ne sera commercialisé qu’à la fin des années 80 pour les professionnels de la restauration, mais connaîtra un immense échec. Quelques années plus tard la stratégie change pour s’adresser aux particuliers. Le succès arrive doucement jusqu’à l’année 2005 ou Georges Clooney devient le « visage » de la marque grâce à une excellente campagne de pub. Cependant on retiendra que l’impact écologique des dosettes est catastrophique… What else ?!

9) Ordinateur portable : Le tout premier fut créé par Adam Osborne en 1981. Il pesait 11 kg pour une mémoire RAM de 64 ko, autant dire une véritable bête informatique pour l’époque. Si les premiers exemplaires ne sont pas convaincants, l’idée est géniale bien que portable, à l’époque, ne signifiait aucunement « portatif ». C’est fin des années 90 que les portables prennent véritablement leur envol en devenant plus fins , moins lourds et dotés d’une bonne mémoire.

10) Ebook : Ce livre électronique (livrel en Français) est une longue succession d’échecs jusqu’en 2006 ou il prend quelques couleurs sur notre marché. Numériser des livres est une idée qui date d’avant l’internet, de 1971 très exactement. En 2010 la part de marché de l’ebook avait considérablement progressé aux Etats-Unis alors que les Français font encore de la résistance et préfèrent toujours la version « papier imprimé » qui date de plus de 5 siècles.

11) Console de jeux interactives : L’idée même du jeu vidéo est né dans les années 50, mais il faudra attendre vingt ans pour voir apparaitre les premières bornes d’arcade. En 1980, les consoles sont encore très rares et le jeu vidéo se joue toujours sur des bornes d’arcade. Années 90, Nintendo est leader sur le marché mondial quand Apple sort sa propre console qui sera un échec. En 2000, la playstation de Sony révolutionne le monde du jeu vidéo. Aujourd’hui les consoles se dirigent vers une interactivité totale avec le joueur dont le corps sert de manettes de jeu.

12) Baladeur numérique : Rappelez-vous nos baladeurs des années 80 ou encore le magnétophone portable à cassette des années 70… Le premier baladeur numérique sort en 1998 et offre 30 minutes de musique. Cet appareil ne réussit pas à percer. C’est Apple qui trouvera en 2001 la voie du succès en lançant l’iPod.

Bien sur, il existe quantité d’autres inventions : biomédicament, cadre photo numérique, appareil photo numérique, voiture low cost, voiture électrique, les BOX, etc… Impossible de les citer toutes.

Et vous, qu’elle est l’invention dont vous ne pourriez plus vous passer ?

Auteur : Eric Fcd

Source : www.lepost.fr

Équation du mouvement perpétuel RÉSOLU (par rapport à mon concept)


Explication de fonctionnement et détail du système :

Alors le principe de fonctionnement de se générateur est qu’il fournit de l’énergie électrique sans aucune alimentation électrique extérieur de notre part.

Son principe de fonctionnement est qu’il est auto entretenu magnétiquement par un ensemble d’aimant permanent dans un support en matériaux composite et mis sous vide (annule les frottements avec l’air) et qui permet le mouvement perpétuel de son aimant centrale et satellite. Il suffit donc de placé des bobines aux périphéries du champ magnétique des aimants en rotation.

J’ai également imaginé divers paramétrage (taille, matériaux…etc.) en accord à l’alimentation pour divers machine électrique, récupérer de l’énergie électrique (Voir Image de Mon schéma concept Teslamaniaque (GUIET DORIAN) et son équation pour comprendre).

Équation du mouvement perpétuel qui selon moi explique beaucoup d’interaction naturel du mouvement perpétuel (système solaire, etc.) :

Info + légende : T ( unité Tesla) ; B (Vecteur force magnétique) ;Ф ( En interaction magnétique) ; x et y sont des valeur magnétique d’aimants permanent.

Équation du Mouvement perpétuel = [[(xTB pôle -/+ Max) Ф [(xTB pôle -/+Min) + (yTB pôle -/+Moy)]] Ф [((xTB pôle -/+Min) Croissant) + ((yTB pôle -/+ Moy) Décroissant)]]

La phrase : Un aimant de charge magnétique Max est en interaction magnétique  avec une disposition d’aimant X Min et Y Moy à cause de la somme identique mais différente en fonction des Vecteur B de champs magnétique) et CONTINUERA son interaction magnétique vers l’ensemble X vecteur magnétique CROISSANT et Y vecteur magnétique DÉCROISSANT).

Conclusion : DONC IL CONTINUERA SONT CYCLE DE MOUVEMENT PERPÉTUEL lors du moment où il devra choisir entre la phase de L’AIMANT BRUT (Composé d’un seul vecteur Magnétique) et celui identique magnétiquement mais composé de 2 AIMANTS et donc 2 VECTEUR MAGNÉTIQUE et CONTINUER SON CYCLE X CROISSANT et Y DÉCROISSANT.

Teslamania_1

Idée PROTÉGÉE et VALIDÉE par une entreprise locale

Auteur et Inventeur : Concept Teslamaniaque (GUIET DORIAN)

E-mail : guiet.dorian@yahoo.fr

Canada / BodyGuard : Le lit de mécanicien qui sauve des vies


Une invention toute québécoise a réussi à impressionner récemment le populaire animateur américain et grand collectionneur de voiture, Jay Leno.

Créé et fabriqué à Québec, le BodyGuard, de Creepex, est un lit de mécanicien avec une structure qui peut absorber le choc d’un véhicule qui s’écrase. Sa conception brevetée et son armature pourraient éviter des drames et sauver des vies.

L’innovation, en développement depuis cinq ans, peut supporter jusqu’à 13,6 tonnes et les arceaux de sécurité protègent la tête et le corps.

Erik_Sieb_2011

Erik Sieb est l’inventeur du lit de mécanicien appelé BodyGuard.

«Ça fait plusieurs fois qu’on voit des gens qui se font écraser. Maintenant, il y a une solution, s’est félicité l’inventeur Érik Sieb, qui travaille avec son fils Kristopher. Les chariots de mécanicien traditionnels, qui sont faits extrêmement plats depuis 60 ans, ont une raison d’avoir une structure d’acier qui peut protéger l’occupant. On a fait les tests et les résultats sont très concluants. Nous avons décidé de mettre en marché le produit. Et les mouvements du corps sous le véhicule ne sont pas obstrués.»

Des roues mieux adaptées facilitent le roulement sur plusieurs surfaces et substances diverses. Les freins et les lumières intégrées ajoutent une touche supplémentaire à l’innovation.

Plusieurs morts

Au Québec, en 2010, six travailleurs ont perdu la vie après avoir été écrasés par un objet.

Les concepteurs visent autant les secteurs industriel et commercial, de même que l’usage individuel par un travailleur autonome. L’armée américaine a déjà passé une commande. Chaque modèle varie entre 1000 et 1500 $ l’unité.

Une rencontre récente avec l’animateur Jay Leno pourrait bientôt propulser l’entreprise vers de nouveaux sommets. «J’ai eu la chance d’être invité par M. Automobile. Il aime faire la promotion de nouveaux produits. Bien que nous étions Canadiens, il nous a invités à faire une démonstration dans son garage et il a applaudi l’ingéniosité québécoise.»

Une diffusion est imminente sur le site web Jay Leno’s Garage.

Mad Mike, anciennement de l’émission Pimp My Ride, a même passé une commande de BodyGuard pour sa nouvelle émission à Speed Channel.

Le 10 janvier 2010, le propriétaire d’un garage de L’Ange-Gardien, près de Québec, est mort écrasé sous une remorque qu’il tentait de réparer. Le 1er septembre 2011, un mécanicien de 57 ans est mort écrasé dans un garage de Sherbrooke. Le 13 novembre, c’est un homme de 43 ans qui a perdu la vie à Montréal après s’être retrouvé écrasé sous son propre véhicule qu’il tentait de réparer.

Auteur : Jean-François Racine

Source : fr.canoe.ca