Nikola Tesla : l’inventeur serbe, le génie croate et le mythe de « l’européanisation »


Durant plus d’une décennie, la figure de Nikola Tesla a été mise sous le boisseau en Croatie, en raison des origines serbes de « l’inventeur » de l’électricité. Désormais, alors que le pays vient de rejoindre l’UE, Nikola Tesla est présenté comme « le meilleur fils de la nation croate ». Dans le même temps, … Lire la suite de Nikola Tesla : l’inventeur serbe, le génie croate et le mythe de « l’européanisation »

Roland Moreno et sa carte à puce


Égocentrique, foutraque, paresseux… mais inventeur de génie : Roland Moreno a inventé voilà près de 40 ans, la carte à puce. Une invention géniale, devenue universelle, et qui lui a largement survécu. Aujourd’hui, vous avez peut-être passé un coup de téléphone, validé un trajet en bus ou en train, retiré 20 euros au distributeur, consulté … Lire la suite de Roland Moreno et sa carte à puce

Sénégal / Présentation d’une invention anti-fraude électrique


Thiès : présentation, lundi, d'une invention anti-fraude électrique L'inventeur Baba Diarra procédera a une séance de démonstration de son invention sur le dispositif anti-fraude électrique (DAFE) dénommé ‘’Kaaraange'', lundi au conseil régional de Thiès, en collaboration avec l’Agence sénégalaise pour la propriété industrielle et l'innovation technologique (ASPIT), a appris l’APS. Selon Baba Diarra, ce dispositif … Lire la suite de Sénégal / Présentation d’une invention anti-fraude électrique

L’impression 3D pourrait être dangereuse pour la santé


On n'y pense pas toujours mais les nouvelles technologies apportent bien souvent leur lot de petits problèmes. Dans le cas de l'impression 3D, c'est la santé des utilisateurs qui pourrait être touchée. C'est une étude de l'Illinois Institute of Technology (États-Unis) qui le dit : les imprimantes 3D vendues dans le commerce présenteraient des risques … Lire la suite de L’impression 3D pourrait être dangereuse pour la santé

Omapi : La protection internationale des marques facilitée


Le système de Madrid facilite la protection des marques dans n'importe quel pays. Une seule demande est à déposer auprès de l'OMAPI. Un exercice qui mérite d'être  renouvelé. L'Office malgache des propriétés industrielles (Omapi) et  l'Orga­ni­sation mondiale des propriétés industrielles (OMPI) ont organisé un séminaire national consacré au système de Madrid, la semaine dernière. C'est la première initiative du genre, destinée aux décideurs, opérateurs et dépositaires de marques pour les permettre de faire connaissance avec ce dispositif qui facilite le dépôt international des marques. Désormais, il suffit de déposer une seule  de­mande auprès de l'Omapi et le demandeur peut étendre la protection de sa ou ses marques vers d'autres pays qui sont signataires de l'accord de Madrid, comme  Madagascar. « Quatre-vingt-neuf pays sont, actuellement, signataires de l'accord de Madrid. Outre la facilitation de la démarche, ce système facilite la gestion du patrimoine de marque et offre de nombreuses opportunités à exploiter pour les entreprises», a expliqué  Manitra Raha­rinony, chef de service de l'enregistrement international des marques auprès de l'Omapi. Pour la plupart des participants, toutes les explications fournies à ce séminaire ont été de véritables révélations. Jusqu'ici, nombreux sont ceux qui pensent que pour pouvoir protéger sa marque dans tel ou tel pays, il faut s’y rendre et y déposer une demande avec les coûts exorbitants que cela implique. Selon les chiffres de l'OMAPI, seulement neuf demandes de protection sont enregistrées depuis 2008. Un chiffre dérisoire, compte tenu de l'importance des produits exportés par Madagascar. Vol de marque Des victimes qui se font voler leurs marques dans un pays étranger existent, aussi. La représentante d'une grande société spécialisée dans la parapharmacie, dont le nom dispose d'une notoriété nationale et même internationale, avoue, par exemple, être victime de cette situation en Allemagne. « Une personne voulait importer nos produits mais nous n'étions pas encore prêts. Finalement, lorsque nous voulions protéger notre marque dans ce pays, nous avons découvert avec stupeur que le nom  a déjà été protégé par une autre société », témoigne-t-elle. Et, malgré l’envergure de sa société, elle affirme que son ignorance sur l'existence du système de Madrid a été la raison qui l'a fait hésiter à faire la protection plus tôt. « Nous pensions que c'était trop cher et compliqué », se désole-t-elle. En général, la réponse à une demande de protection internationale arrive au bout de dix-huit mois, au maximum, à partir de la date du dépôt du dossier qui cor­respond à celle du paiement des taxes. Mais cette durée varie d'un pays à l'autre, selon la performance du bureau local. L'Omapi figure parmi les performants car, la réponse arrive au bout de deux mois, en moyenne. L'avantage au niveau des taxes fait, aussi, partie des mesures attractives du système de Madrid. Les pays les moins avancés bénéficient d'une réduction de 90%. C'est-à-dire que, au lieu de payer les 650 francs suisses, les déposants malgaches paient seulement 65 francs suisses. Auteur : Mahefa Rakotomalala Source : http://www.lexpressmada.com

Alan Turing : l’inventeur de l’informatique entièrement réhabilité


Alan Turing : l'inventeur de l'informatique entièrement réhabilité par son pays, cinquante ans après sa mort Alan Turing est le fondateur de la science informatique. Sa machine, qui porte son nom, est l’ancêtre de nos ordinateurs. Son fonctionnement a posé les bases de la programmation. Mathématicien et expert du chiffrement – et du déchiffrement – … Lire la suite de Alan Turing : l’inventeur de l’informatique entièrement réhabilité

« Le Progrès est la lumière des nations »


C’était ce qu’affirmait l’immense inscription qui se trouvait sur le mur du fond du pavillon des machines, lors de l’exposition universelle de 1900, à Paris. Notre nation alors ne doutait pas d’elle-même. C’était la Belle Époque, une ère de croissance économique et de propagation d’innovations technologiques majeures – l’électricité, le téléphone, le chemin de fer, … Lire la suite de « Le Progrès est la lumière des nations »