Concours « invention polonaise 2014 »


Un fauteuil roulant intelligent a été désigné comme l’invention polonaise de l’année 2014 dans le cadre de la 2ème édition du concours conjointement organisé par le ministère de la science et de l’enseignement supérieur (MNiSW) et la télévision publique polonaise (TVP1).

Les téléspectateurs ont choisi le fauteuil intelligent conçu et réalisé par Patrick Arlamowski (ingénieur, automaticien et économiste, jeune inventeur polonais ayant déjà mis sur le marché plus de 20 innovations) et Kamila Rudnick (étudiante en électronique et communication fondatrice de la société efakturomatu), remportant ainsi un prix de 50.000 PLN et une statuette.

Ce fauteuil peut être contrôlé à l’aide d’un joystick et d’une tablette et il est équipé d’un processeur lui permettant de prendre en compte son environnement. La véritable intelligence du système consiste à pouvoir utiliser les mouvements oculaires et l’activité cérébrale de son utilisateur pour être contrôlé, permettant ainsi de pouvoir emprunter un élévateur ou d’appeler automatiquement à l’aide. La finalisation du projet et son implémentation en production sont actuellement en cours. Les inventeurs travaillent à un transfert de documentation aux organisations travaillant avec des personnes en difficulté au niveau international de manière à ce que la production du fauteuil puisse être réalisée dans différents pays de manière à en réduire le coût.

Une centaine d’inventions ont été proposées dans le cadre de ce concours, le jury en ayant sélectionné 7 pour la phase finale et parmi lesquelles les téléspectateurs ont voté par sms pour désigner l’invention de l’année 2014. Les 6 autres finalistes étaient :

ABTOW, un détecteur automatique de toxicité de l’eau a été créé par la faculté de biologie et de protection de l’environnement de l’université de Silésie de Katowice. Il permet de réaliser un monitoring en temps réel de la toxicité en se basant sur l’activité métabolique de microorganismes spécifiques réagissant avec les substances contenues dans l’eau. Le dispositif est déjà produit par la compagnie ABTOW biotechnology à Katowice et le prochain défi consistera à diffuser sur les marchés nationaux et internationaux.

SPINCAR, un véhicule individuel électrique ou hybride permettant manoeuvrer quasiment sur place en garantissant par ailleurs une bonne tenue de route a été initialement développé par un groupe de recherche de la faculté de design de l’académie des beaux-arts, et le concept est désormais protégé par un brevet, devenu marque commerciale. Pour l’heure, si le châssis est achevé, la carrosserie est en cours de développement. Les développeurs sont désormais à la recherche d’une compagnie établie sur le marché automobile qui sera capable de financer une mise en production.

Navdec, un système d’analyse en temps réel des conditions de navigation maritime permettant de résoudre des situations de conflits en se basant sur la législation en vigueur. Il a été développé conjointement par des équipes de recherches, des officiers de marine et des spécialistes des TIC à l’université maritime de Szczecin. Le système permet de prévenir les erreurs humaines et les collisions qui en découlent. Protégé par un brevet, le système est pour l’heure en attente de la certification qui permettra la commercialisation prévue pour août 2014.

Le détecteur automatique de comportements conçu par le département multimédia, télécommunication et microélectronique de l’université polytechnique de Poznan permet de classifier automatiquement un certain nombre de comportement d’individus (évanouissement, combat, pleurs). Le concept repose sur l’analyse de trajectoires de points précis du corps humain à partir d’un dispositif vidéo traditionnel, un algorithme permettant ensuite de traiter ces informations pour qualifier un comportement par nature complexe. Invention brevetée, le détecteur est actuellement en cours d’amélioration pour étendre les analyses réalisées à des groupes d’individus.

Bioimplant, un matériau permettant de réaliser des implants osseux temporaires destinés aux patient atteints de lésions osseuses consécutive à des tumeurs logées dans tète, le cou ou la nuque, a été développé par une équipe de recherche pluridisciplinaire coordonné par le le département d’ingénierie et de sciences des matériaux de l’Université polytechnique de Varsovie (l’équipe regroupe des unités de recherche issues du centre d’oncologie Maria Sklodowska-Curie de Varsovie, de l’Université polytechnique de Wroclaw et l’université de médecine de Varsovie). Les implants ainsi constitués se résorbent dans le corps en deux ans environ. Constitué d’un mélange de polymères et de céramiques offrant un bon support à la croissance de la moelle osseuse, le matériau permet d’éviter les complications liées aux lésions de tissus osseux.

Le laser femto seconde exploite des phénomènes d’optique non linaire afin d’obtenir des signaux amplifiés jusqu’à des niveaux inédits en terme puissance instantanée et a été développé par les physiciens du centre des lasers de chimie physique de la PAN et de la faculté de physique de l’Université de Varsovie. Des puissances jusqu’à 10 térawatts (dix mille milliards de watts) peuvent être atteintes, et être concentrée dans le volume d’une tête d’épingle. Elles autorisent l’exploration des propriétés de la matière à des densités énergétiques inédites. L’objectif actuel de l’équipe est d’augmenter encore la puissance du laser jusqu’à plusieurs dizaines de térawatts.

Comme l’a rappelé la ministre Madame Lena Kolarska-Bobinska qui assistait à l’émission, ce concours a pour but d’inciter le grand public à interagir avec le monde scientifique en permettant à des personnes d’horizons et de formations différentes à se pencher sur des projets communs d’utilité publique.

Source : www.bulletins-electroniques.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.