Article de presse

La triste histoire de l’inventeur du Docteur Maboul


Pendant les fêtes, Europe 1 revient aux origines d’inventions devenues cultes. Aujourd’hui le célèbre jeu Docteur Maboul, inventé par un étudiant américain dans les années 1960 et qui ne toucha que 500 dollars pour sa création.

Tous les jours dans Historiquement vôtre présenté par Stéphane Bern et Matthieu Noël, David Castello-Lopes revient sur les origines d’un objet ou d’un concept. Pendant les vacances de Noël, Europe 1 vous propose de redécouvrir dix inventions devenues cultes. Aujourd’hui, le jeu de société Docteur Maboul, créé par un étudiant américain qui ne toucha que 500 euros pour son invention.

John Spinello a une vingtaine d’années au début des années 1960. Alors étudiant en design industriel à l’université de l’Illinois, aux États-Unis, le jeune homme est invité comme ses camarades par un professeur qui leur propose d’inventer un jeu pour les jeunes. Il créé un jeu qu’il appelle « La vallée de la mort », où le but consiste à faire passer une tige en métal dans des trous sans toucher les bords, au risque de faire sonner le jeu.

500 dollars et une promesse d’embauche

Emballé par son invention, son père l’encourage à le montrer à un fabricant de jouets, ce que fait John Spinello. Marvin Glass & Associates, l’entreprise qu’il rencontre est tout de suite emballée, et lui propose 500 dollars (l’équivalent à l’époque de 3.500 euros d’aujourd’hui) ainsi qu’une promesse d’embauche sitôt ses études terminées. Comme il était étudiant et qu’il devait payer sa scolarité, il accepte.

Marvin Glass & Associates est racheté par Milton Bradley (bien connu aujourd’hui par ses initiales, MB) et le jeu sort en 1965 sous le nom « Operation » (la version actuelle du Docteur Maboul), où les joueurs doivent retirer d’un corps différents éléments qui n’ont rien à y faire avec une pince connectée, qui fait s’allumer le nez du patient quand le bord d’une cavité est touchée.

Contraint de vendre son prototype pour une opération

Le succès est immédiat et ne se dément pas, permettant au diffuseur d’amasser 40 millions de dollars. Ayant cédé le jeu, John Spinello ne toucha pas un centime de plus que ses 500 dollars initiaux. Pis, la promesse d’embauche ne sera pas tenue.

Ironie du sort : en 2014, un peu ruiné, John Spinello est contraint de se faire opérer de la bouche. Des amis lancent alors un appel aux dons qui permet de récolter quelque 25.000 dollars. John Spinello vend également aux enchères son prototype, qui a inspiré le Docteur Maboul, dont il espérait toucher 35.000 dollars supplémentaires.

Auteurs : David Castello-Lopes, avec Benoist Pasteau – Source : www.europe1.fr

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.