O…

  • Octet (byte) :
    Groupe composé d’un certain nombre de bits (en général huit), qui sont traités en tant qu’unité.
  • Œuvre de collaboration :
    Œuvre à la création de laquelle ont concouru plusieurs personnes physiques. Elle est la propriété commune des coauteurs (exemple : œuvre audiovisuelle).
  • Œuvre collective :
    Œuvre créée à l’initiative d’une personne physique ou morale qui l’édite, la publie et la divulgue sous sa direction et son nom. Cette œuvre appartient à la personne physique ou morale sous le nom de laquelle elle est divulguée.
  • Œuvre musicale :
    Catégorie d’œuvres consistant en de la musique (y inclus les paroles, le cas échéant), susceptibles de protection par le droit d’auteur.
  • Œuvres artistiques :Catégorie d’œuvres susceptibles de protection par le droit d’auteur, y inclus toute représentation visuelle, comme par exemple des peintures, des dessins, des cartes, des photographies, des sculptures, des gravures et des plans architecturaux.
  • Œuvres littéraires :
    Les œuvres qui consistent en des textes tels que les romans, les poèmes, les paroles des chansons, les catalogues, les rapports et les tableaux, ainsi que les traductions de ces œuvres. Les programmes d’ordinateur sont également considérés comme œuvres littéraires.
  • Office de l’harmonisation dans le marché intérieur (OHMI) :
    Agence communautaire établie par le règlement 40/94, responsable des systèmes d’enregistrement de la marque communautaire et du dessin ou modèle communautaire. Ces systèmes permettent d’enregistrer des marques et des dessins ou modèles qui sont protégés dans toute l’Union européenne par le biais d’une procédure unique.
  • Office des marques :
    Un Office national responsable de l’enregistrement des marques.
  • Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) :
    La mission de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) est de protéger les intérêts financiers de l’Union européenne, de lutter contre la fraude, la corruption et toute autre activité illégale, y compris celles perpétrées au sein des institutions européennes.
  • Office européen des brevets :
    Organisation intergouvernementale (indépendante de l’UE) responsable de l’administration de la Convention sur le brevet européen.
  • Office national :
    Autorité publique responsable de l’enregistrement des brevets, des marques, des dessins ou modèles (ou d’autres droits de propriété intellectuelle) dans un pays déterminé.
  • OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) :
    Organe international dont le but est d’assurer que les droits des créateurs et des titulaires des droits de propriété intellectuelle sont protégés au niveau mondial et que les inventeurs et les auteurs sont reconnus et récompensés pour leurs innovations et créations.
  • Open innovation :
    Le terme Open innovation a été promu par Henry Chesbrough, un professeur et directeur du centre pour l’Open innovation à Berkeley. L’idée centrale derrière ce concept est que dans un monde où la connaissance est plus répartie, les entreprises ne peuvent se permettre de compter uniquement sur leur propre recherche, mais devraient à la place acheter des droits sur les procédés ou les inventions (c’est-à-dire des brevets) des autres entreprises. De plus, les inventions internes qui ne sont pas utilisées à l’intérieur d’une entreprise devraient être sorties de la société (c’est-à-dire par l’intermédiaire de brevets, entreprise commune, spin-off).Par opposition, l’innovation fermée désigne des procédés qui limitent l’utilisation de connaissance interne au sein d’une entreprise et utilise peu ou pas du tout de connaissance externe. Certaines entreprises favorisent l’innovation ouverte, citons par exemple les cas connus que sont Procter & Gamble et IBM.
  • Opérateur de domaine de tête :
    Entité chargée de l’organisation, de l’administration et de la gestion d’un domaine de premier niveau, y inclus de la maintenance des bases des données correspondantes et des services de requête publique associés, de l’enregistrement de noms de domaine, de l’opération du registre de noms de domaine, de l’opération des serveurs des domaines de premier niveau et de la diffusion des fichiers des domaines de premier niveau.
  • Opposition :
    Procédure par laquelle une personne ayant un intérêt légitime peut s’opposer à l’enregistrement d’une marque, d’un brevet ou d’un dessin ou modèle. Procédure me permettant, en tant que titulaire de marque antérieure, de demander à ce que l’enregistrement soit refusé au titulaire d’une marque si j’estime que la marque dont l’enregistrement est demandé porte atteinte à mes droits. C’est la publication au bulletin officiel de la propriété industrielle (Bopi) qui permet aux titulaires de marques antérieures de formuler une opposition dans un délais de deux mois. Après une procédure contradictoire, l’INPI statue sur l’opposition en enregistrant ou en rejetant totalement ou partiellement la marque.
  • Ordinateur hôte :
    Tout ordinateur faisant partie d’un réseau, qui permet aux utilisateurs de communiquer avec les autres ordinateurs du réseau et qui fonctionne comme référentiel pour les services disponibles aux autres ordinateurs du réseau.
  • Ordre de recouvrement :
    L’ordre de recouvrement est émis par la Commission européenne et communiqué à un contractant. Il concerne une somme qui doit être remboursée à la Communauté et établit une ordonnance d’exécution conformément à l’article 256 du Traité instituant la Communauté européenne.
  • Organisation internationale :
    Notion définie dans le contrat type avec la Communauté comme « toute entité juridique résultant d’une association d’États, autre que la Communauté, créée sur la base d’un traité ou d’un acte similaire, dotée d’organes communs, et dotée d’une personnalité juridique internationale distincte de celle de ses parties ».
  • Organisme de standardisation :
    Un organisme qui encourage le développement de la standardisation afin de faciliter les échanges de biens et services. Cela réduit les barrières techniques au commerce qui risquent d’être provoquées par l’absence de standard dans un secteur de technologie. L’organisme de standardisation analyse les standards volontaires proposés et sélectionne celui qui présente toutes les qualités pour être un standard.
  • OSEO :
    Établissement Public, OSEO exerce trois métiers :- l’aide à l’innovation,
    – la garantie des concours bancaires et des investisseurs en fonds propres,
    – le financement en partenariat.
  • Organisme public :
    Terme défini dans le contrat-type comme «organisme du secteur public, ou personne morale du droit privé assumant une mission de service public et offrant des garanties financières suffisantes».
  • Outside the box :
    L’expression anglaise Thinking outside the box désigne le fait de penser un problème dans une perspective nouvelle, c’est-à-dire en dehors de son cadre usuel, afin de trouver des solutions foncièrement innovatrices et ainsi sortir des sentiers battus.
  • Outsourcing :
    L’externalisation, aussi appelée outsourcing, désigne le transfert vers un partenaire externe de la totalité ou d’une partie d’une fonction d’une entreprise. Elle consiste très souvent en la sous-traitance des activités non essentielles et non stratégiques (celles qui ne sont pas productrices de revenus) d’une entreprise. Il s’agit d’un outil de gestion stratégique qui se traduit par la restructuration d’une entreprise autour de sa sphère principale d’activités.