Non classé

Canada / Une invention pour aider les producteurs d’énergie renouvelable à démarrer


Le Prof. Wilsun Xu de l’Université d’Alberta vient de déposer une licence dans le secteur privé (entreprise DX3) pour son invention qui pourrait s’avérer être une formidable technologie permettant à davantage de producteurs d’énergies renouvelables de contribuer aux réseaux d’énergie électrique existants.

Jusqu’à présent, les producteurs d’énergie indépendants gérant des installations produisant de l’électricité à partir du vent ou du soleil devaient investir au moins $800.000 dans des technologies qui leur permettaient de se connecter aux réseaux électriques existants. Le dispositif que le Prof. Xu a inventé, réduit ce montant pour un coût estimé entre $80.000 et $5000 et assure un environnement sûr pour les professionnels travaillant dans ces installations. Le Prof. Xu, titulaire de la Chaire NSERC/iCORE Alberta Power Companies Senior Industrial Research Chair, a travaillé depuis une dizaine d’années sur ces technologies.

Le dispositif du Prof. Xu est un capteur qui agit comme une sentinelle, surveillant de façon continue le réseau électrique. Dès qu’il y a une coupure de courant, il arrête automatiquement le débit des opérateurs indépendants. « C’est un moyen simple et sûr pour que le générateur à distance n’envoie pas davantage de puissance dans une situation dangereuse », a déclaré Darcy Braun, président de l’entreprise DX3. « Dès que l’appareil détecte un problème, il se déconnecte du réseau, mais le générateur peut continuer à alimenter la maison ou la ferme.  »

Des entreprises du monde entier voient la valeur de la technologie de DX3. L’équipement « DX3Pulsar Anti-Islanding Protection » a été vendu en Australie et à l’État de New York , et les principaux services publics au Canada (y compris TransAlta, Hydro-Manitoba et Ontario Hydro One ) sont en train de tester cette technologie pour une utilisation sur leurs réseaux électriques. Aux États-Unis, l’Electrical Power Research Institute (qui regroupe les efforts de recherche de plusieurs entreprises de services publics américains) a acheté une unité de DX3 pour des essais de terrain à grande échelle.

Le processus de réglementation et d’approbation est rigoureux, mais Darcy Braun est confiant. « Notre objectif est de vendre 15 à 20 unités en 2014 et d’atteindre 50 à 80 unités vendues chaque année d’ici 2018. Notre objectif final est de vendre 200 à 300 unités par an une fois que nous serons entièrement établis.  » conclut-il.

Pour en savoir plus, contacts : Prof. Wilsun Xu, Electrical & Computer Engineering, University of Alberta – NSERC Industry Research Chair. tél. : (780) 492-5965, email : wxu@ualberta.ca

Auteur : Mathieu Leporini – Attaché pour la Science et la Technologie à Vancouver

Source : www.bulletins-electroniques.com

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.