Après les google cars, les google bikes


Google ne reverrait-il pas ses ambitions à la baisse suite aux déboires de ses voitures autonomes (« Google cars ») impliquées dans plusieurs accidents ? C’est la question qu’on pourrait se poser à la vue du nouveau projet futuriste de Google, les « Google bikes ». Oui, de simples vélos, du moins en apparence.

Car en fait, ce serait une lourde erreur : la technologie incorporée dans ces humbles bicyclettes est en réalité très évoluée et même, au bout du compte, plus évoluée encore que celle des voitures autonomes. Ces vélos embarquent la même quantité d’intelligence (et même un peu plus) dans un volume divisé par 20 et un poids divisé par 50 !

La vidéo ci-dessous le montre clairement : les « Google bikes » ont exactement l’apparence de vélos ordinaires. Mais l’apparence seulement… Quel vélo ordinaire permettrait-il à deux enfants en bas âge de circuler seuls en ville ? Et sans toucher le guidon, bien sûr… La science fiction des années 50 prédisait des rues remplies de voitures volantes à l’horizon 2000. Eh bien, ce sera en l’an 2020 et ce sera avec des vélos conduits « sans les mains, maman ». Y gagne-t-on ? Difficile à dire mais pour la planète, ça ne fait aucun doute.

Voici la vidéo de « teasing » publiée par Google :

Impressionnant, il faut l’admettre. Mais Google n’a toujours pas de réponse à la question de la responsabilité en cas d’accident. Le constat amiable sera-t-il remplacé par des experts en informatique qui décompileront la carte mémoire de chacun des deux vélos accidentés ? Cette question juridique, parmi bien d’autres, devrait trouver sa réponse dans le rapport qui sera remis au gouvernement sur ce sujet dans un an jour pour jour.

4 commentaires sur “Après les google cars, les google bikes

  1. Bravo pour cette publicité qui excite l’imagination et qui nous ouvre un formidable nouveau monde. Il semble toutefois (voir la fin du film) qu’il s’agisse d’un poisson d’avril.

    J'aime

  2. Trés beau développement technique, bien expliqué par cet article convaincant. Toutefois, à voir comment nombre de cyclistes n’en font qu’à leur tête quand ils circulent en ville, je ne les vois pas près à subir les décisions d’un vélo respectueux du code de la route et des règlements !

    J'aime

    • Pas d’inquiétude, ils y ont pensé. Google va s’associer avec Amazon pour que les drones de livraison déversent du goudron et des plumes sur les mauvais cyclistes.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s