Démarrage timide pour le lancement de la nouvelle émission de Valérie Damidot à 17h sur TF1 avec 1,1 million de téléspectateurs


damidot_tf1

Hier, à 17h00, TF1 lançait une nouvelle émission, présentée par Valérie Damidot et Paul Morlet.

Le lancement des « Français ont du génie » a attiré 1.155.000 téléspectateurs et 13,6  % de part de marché.

A noter que le programme est leader sur les femmes (22 % de pda) et sur les 25/49 ans (17 %).

Lundi dernier, le jeu « 4 mariages pour une lune de miel », qui occupait sa place, avait captivé 1.505.000 téléspectateurs et 17,3 % du public.

En moyenne, la semaine dernière, le programme avait réuni 1,4 million de téléspectateurs.

Présentation de l’émission

Dans « Les Français ont du génie », le duo va tout faire pour trouver la perle rare parmi trois inventeurs avec, pour critères, l’originalité et l’utilité.

Mais l’ultime note, la note satisfaction client, ce sera à un panel de consommateurs de l’attribuer ! J’achète ou je n’achète pas ? Il faudra à tout prix convaincre pour l’emporter !

Le vendredi, lors de la grande finale, les quatre meilleures inventions de la semaine s’affronteront devant un jury d’exception : Léon-Claude Duhamel, l’inventeur du K-Way, Sandra Le Grand, entrepreneure et conférencière à succès, et Sébastien Forest, fondateur d’Alloresto.

Lequel des quatre finalistes de la semaine va prouver que son invention est la plus innovante et la plus efficace ? Qui sera le créateur de la semaine et repartira avec la somme de 3 000 euros ?

Source : www.jeanmarcmorandini.com

Sa Galibox dans une nouvelle émission sur TF1


Severine_Jerigne_2017
Séverine Jérigné vient de s’installer à La Flèche dans des locaux plus spacieux.

TF1 lance une nouvelle émission, « Les Français ont du génie ».

Le concept ? Trois candidats présentent leur invention à Valérie Damidot et à Paul Morlet, l’inventeur des lunettes de vue à 10 € en 10 minutes, et vont à la rencontre de consommateurs.

Chaque jour, du lundi au jeudi, un candidat est sélectionné. Le vendredi, c’est la finale.

L’émission débute le lundi 20 mars, avec dès le premier jour, une Fléchoise en lice : Séverine Jérigné, la fondatrice de Galipoli.

Son concept : la fabrication, chez soi, de produits d’entretien au naturel, à travers la commercialisation de la Galibox.

A découvrir le lundi 20 mars sur TF1, à partir de 17 heures

Source : www.courrierdelouest.fr

Un concours en préparation sur M6


M6 avait organisé un concours d’inventeurs en 2007 sous le nom « L’Inventeur de l’année » et en 2012 sous le nom « L’Inventeur 2012 ». La chaîne envisage une 3ème série d’émissions mettant en compétition des inventeurs (amateurs ou professionnels).

Nous avons eu au téléphone la journaliste de M6 chargée du projet mais la politique de M6 a toujours été de garder le plus de choses possibles au secret absolu et elle ne veut rien dire de plus pour le moment. Donc nous ignorons la date de diffusion, la date de préparation, le format exact, etc. Il est très possible que la formule ait évolué mais le but est inchangé : trouver l’invention << qui changera le quotidien des français >>.

En revanche, les inscriptions sont déjà ouvertes et c’est pourquoi nous vous en parlons quand même ici. La condition pour participer est de disposer d’un titre de propriété industrielle et d’un prototype fonctionnel. Vous pouvez faire part de votre candidature par mail à enqueteinventeur@m6.fr en indiquant que c’est Transtech (via CIE) qui vous a signalé ce concours.

ATTENTION :

1) Nous ne savons RÉELLEMENT rien d’autre, inutile d’insister pour en savoir plus, ni auprès de nous ni auprès de Transtech !

2) Ignorant tout des conditions de cette émission, nous NE POUVONS PAS savoir si participer peut vous être utile. Considérez ça comme une aventure que vous décidez ou non de vivre, en votre âme et conscience !

Auteur : JMD

Valérie Damidot. De retour sur TF1 avec « Les Français ont du génie »


Valérie Damidot débarque en quotidienne sur TF1 à partir du 20 mars prochain avec « Les Français ont du génie », a annoncé la chaîne ce mardi. Accompagnée par le jeune businessman de 26 ans, Paul Morlet, elle sera en quête du meilleur inventeur de France.

valerie_damidot_tv_tf1_inventeurs

Valérie Damidot sera à la tête d’un nouveau programme de TF1 qui permettra de dénicher le meilleur inventeur.

Valérie Damidot sera de retour en quotidienne sur le petit écran à partir du 20 mars prochain à 17 h sur TF1 avec l’émission Les Français ont du génie. Dans ce nouveau programme, elle sera accompagnée par le jeune entrepreneur de 26 ans, Paul Morlet, a confirmé la chaîne ce mardi.

Paul Morlet est également le fondateur de « Lunettes pour tous », une marque qui permet d’acheter une paire à 10 € en une dizaine de minutes. De son côté, après avoir participé à Danse avec les stars l’an dernier, Valérie Damidot sera en quête du meilleur inventeur de l’Hexagone.

3 000 euros à gagner

Chaque jour, trois candidats présenteront leur invention, qui sera jugée sur son originalité et son utilité. Un panel de consommateurs, qu’il faudra donc convaincre, devra ensuite attribuer une note finale de satisfaction client. Les quatre meilleurs inventeurs de la semaine s’affronteront le vendredi en finale.

Les candidats feront cette fois-ci face à un jury de renom composé de Léon-Claude Duhamel, l’inventeur du K-Way, Sandra Le Grand, entrepreneure et conférencière à succès, et Sébastien Forest, fondateur d’Allo Resto. Le meilleur inventeur de la semaine remportera un chèque de 3 000 euros.

Source : www.ouest-france.fr

Valérie Damidot : après DALS, bientôt une émission sur TF1 ?


Après avoir brillé sur le parquet de Danse avec les stars, il se murmure que Valérie Damidot pourrait bientôt revenir sur TF1 avec… Sa propre émission !

Eurêka ! Voilà le titre de l’émission que pourrait bientôt animer Valérie Damidot sur TF1. Selon les informations du Zappeur Fou partagées sur les réseaux sociaux puis confirmées par nos confrères de Téléstar, l’ancienne star de M6 et pro de la déco’ devrait animer ce nouveau programme sur des inventions de candidats, comme son titre l’indique. Un nouveau jeu qui serait diffusé du lundi au vendredi sur la chaîne. Une chaîne qu’elle connaît bien, puisqu’elle a récemment montré à des millions de téléspectateurs ses plus beaux pas de danse dans la dernière saison de Danse avec les stars. Son sourire, sa bonne humeur et sa joie de vivre auraient-ils convaincu TF1 de la garder ?

Dans un message publié sur Twitter, le Zappeur fou détaille ainsi le concept de cette nouvelle émission : chaque semaine, quatre inventeurs entrent en compétition. Le but ? se faire juger et noter sur plusieurs critères. Un programme qui serait diffusé en quotidienne, avec un inventeur par jour du lundi au jeudi, puis une finale chaque vendredi. « Le tournage se fait en extérieur, dans différents endroits de la Capitale, de la rue Mouffetard à Montmartre, dans une ambiance de foire, de marché », explique par ailleurs la publication. « C’est devant un panel de 12 personnes, triées selon leur âge, que chaque candidat présente son invention. Ensuite le panel vote : j’achète/je n’achète pas. Valérie Damidot, accompagnée d’un expert, teste l’invention et recueille les impression de chacun. »

Selon Europe 1, le projet en serait encore au stade du pilote, « mais il pourrait voir le jour rapidement à l’antenne si la direction de TF1 est convaincue. » En attendant, Valérie Damidot prépare également un one-woman-show pour 2017. Une année qui s’annonce pleine de promesses.

Auteur : Hélène Lisle

Source : www.femmeactuelle.fr

Un ingénieur algérien primé par la chaîne MBC


Classé à la deuxième place du concours  de l’émission “Stars Of Science”, diffusée sur la chaîne de télévision saoudienne MBC, Abderrahim Bourouis, ingénieur à Algérie Télécom, a conquis le public par une invention ingénieuse : un vêtement intelligent permettant aux parents d’enfants autistes de surveiller plus efficacement leurs petits.

Il faut dire que la motivation était forte puisque l’ingénieur algérien est, lui-même, parent d’un enfant autiste. Son invention baptisée “Wonderkit” est une sorte de chemise intelligente fournissant toute sorte d’informations sur l’enfant en analysant sa gestuelle grâce à des capteurs.

Le “Wonderkit” est une sorte d’ange gardien qui envoie des signaux que les parents reçoivent sur leurs ordinateurs ou leurs Smartphones. Il peuvent grâce à cela savoir si leur enfant a faim ou sommeil, ou encore s’il est stressé ou en pleine crise de panique.

Inventeur prolifique et cadre hors pair, Abderrahim Bourouis a remporté en 2012, le premier prix MED-IT pour la meilleure start-up algérienne. Il a également raflé le deuxième prix de AINnovation Compétition, ainsi que d’autres prestigieux prix nationaux et internationaux.

Auteur : Massi M.

Source : www.algerie-focus.com

Ces inventeurs algériens ignorés dans leur pays


Une enquête passionnante réalisée par Echourouk TV révèle des talents algériens qui ont brillé, chacun dans son domaine, par des inventions révolutionnaires mais ignorées par les pouvoirs publics.

Parmi les inventeurs, il y a un médecin ayant conçu un médicament pour soulager les malades atteints d’ichtyose, une dystrophie cutanée congénitale très douloureuse. Toufik Zaibit, de son nom, se dit fier de pouvoir atténuer les souffrances des enfants atteints de cette maladie grâce au traitement qu’il a inventé. « Je n’ai pas besoin d’argent ou de reconnaissance. Ma récompense est de voir le sourire de mes malades », déclare-t-il fièrement.

Un architecte a conçu une nouvelle méthode pour construire une maison en un mois. Il a construit des bâtisses au Danemark, au Chili et au Mexique où, souligne-t-il, sévissent des tremblements de terre de 9 sur l’échelle de Richter. Pourtant, en Algérie nous n’avons presque jamais entendu parler de ce talent qui profite à d’autres.

Un autre inventeur de Bordj Bou Arriridj se rappelle comment il a été accueilli par les responsables de Sonatrach quand il leur a présenté son invention: un puits réduit pour calculer les caractéristiques physiques de la pierre petroleum. « Dégage est un mot tellement facile à prononcer par nos responsables », raconte Bilel Talbi.

Nafissa Benmebarek est, pour sa part, une chimiste et une inventrice dans le monde de la santé, qui étudie actuellement la formule chimique d’un médicament en mesure de prévenir le sida. L’inventrice raconte comment le ministère de la Santé et les laboratoires pharmaceutiques ont ignoré ses recherches. Se tournant vers l’étranger, précisément l’Allemagne la chercheuse a reçu un accord favorable et sa thèse est actuellement étudiée par les plus grands chercheurs sur le VIH.

L’enquête est un hommage à tous les inventeurs et talents algériens qui se tournent, en dernier recours, vers l’Occident pour s’imposer et faire profiter l’humanité de leur génie au moment où leur pays les ignore.

Auteur : Abdou Semmar

Source : www.algerie-focus.com