Mode et Vêtement

Des textiles tout droit sortis de l’espace


L’avenir de l’industrie textile se joue aussi dans l’espace. A Noordwijk, aux Pays-Bas, une équipe de l’Agence spatiale européenne (ASE) imagine les vêtements de demain dans le cadre du programme de « transfert de technologie ». Veste rafraîchissante, tee-shirt calculant la justesse du swing d’un golfeur… L’expérience spatiale inspire ces chercheurs qui travaillent avec des industriels pour trouver de possibles débouchés commerciaux.

« Parfois les idées nous viennent directement du public », raconte le scientifique David Raitt. « Une Anglaise dont le fils souffrait d’une maladie de peau très rare empêchant toute exposition au soleil nous a sollicités. Nous avons imaginé des sous-vêtements hermétiques aux UV pour que les enfants puissent sortir habillés presque normalement. » raconte-t-il. Cette invention ouvre la voie à des applications grand public, par exemple des tee-shirts qui ne laisseraient plus passer 90 % des ultraviolets, comme c’est le cas actuellement.

Ces chercheurs explorent de multiples pistes pour obtenir des vêtements à protection optimale. L’équipe de formule 1 McLaren a ainsi expérimenté une combinaison intégrant un système de refroidissement pour mieux supporter la chaleur qui règne dans les stands lors des grands prix. Dans le même registre, un prototype de tente réagissant à la température contrastée des déserts a été conçu par la société Architecture and Vision. Le jour, c’est un abri frais, la nuit, un bivouac chauffé grâce à l’énergie solaire accumulée. Cette tente pourrait servir aux victimes de catastrophes, à condition, selon l’équipe néerlandaise, de trouver un partenaire susceptible de la produire en série à faible coût.

Plus spectaculaire encore : l’ASE a imaginé des vêtements « intelligents », chargés de capteurs électroniques interagissant avec le corps humain. « Songez à la canicule de 2003, qui a fait des milliers de morts, argumente M. Raitt. Ce serait un grand service rendu à la société si des vêtements étaient capables de détecter la déshydratation d’une personne âgée, d’alerter la famille en cas de chute, et même de déployer une sorte d’airbag pour amortir le choc. » Un pyjama pour prévenir la mort subite du nourrisson grâce à un système de contrôle du pouls et de la respiration est actuellement mis au point par une entreprise belge. Baptisé « Babyguard », il pourrait être commercialisé « d’ici moins d’un an », ajoute M. Raitt. Ces chercheurs caressent même le projet de mettre au point des chaussures mesurant la température du corps et la pression artérielle d’un diabétique, et lui administrant au bon moment de l’insuline.

Auteur : Luc Ihaddadène

Source : www.lemonde.fr

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.