La carte de crédit au bout du doigt


Il suffit de présenter le doigt devant un terminal pour régler ses achats sans même avoir à sortir sa carte de crédit. L’invention basée sur la reconnaissance biométrique n’est pas encore fonctionnelle dans les magasins nippons, mais elle va être testé en grandeur nature par le groupe Hitachi. En coopération avec la société de crédit JCB.

Réseaux vasculaires

Le principe est simple : lors d’un achat, le consommateur est invité à placer son doigt au-dessus d’un lecteur qui en captera l’image du réseau vasculaire. Et sans aucun contact : c’est là une des nouveautés. Les données biométriques sont ensuite transmises par liaison informatique, et seront immédiatement confrontées à celles préalablement enregistrées dans la base de données de la banque, à côté du numéro de carte de crédit du client. Le montant de l’achat sera alors automatiquement imputé sur le compte associé à la carte. Si aucune information biométrique correspondant à l’image recueillie par le lecteur en boutique n’est trouvée, la transaction est rejetée.

CB_biometrie

Un terminal qui reconnaît l’empreinte digitale. L’invention japonaise ira plus loin en analysant les réseaux vasculaires, à l’intérieur du doigt  de l’utilisateur.

Si certains systèmes biométriques utilisent l’iris des yeux, la reconnaissance par les réseaux vasculaires serait tout aussi efficace. Selon la société Hitachi, le schéma des veines du doigt est propre à chacun, invariable dans le temps et impossible à reproduire artificiellement.

Ambiance «Minority Report»

Hitachi va lancer une expérimentation avec 200 de ses salariés en septembre pour valider le modèle économique de ce dispositif qui impliquera plusieurs acteurs (commerces, banques, sociétés de crédit, prestataires techniques).

La biométrie est déjà utilisée par des grands groupes bancaires nippons, comme Mitsubishi UFJ ou Sumitomo Mitsui. Ces banques ont adopté la reconnaissance du réseau vasculaire du doigt ou de la main pour authentifier leurs clients lors des opérations de retrait ou de transfert d’argent aux distributeurs automatiques. Minority Report est à nos portes.

Source : www.20minutes.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.