Article de presse

Les énergies renouvelables au coeur de la stratégie américaine


Les énergies renouvelables comme les biocarburants sont une composante clé de la stratégie des États-Unis pour réduire leur dépendance pétrolière et lutter contre le réchauffement climatique sans pénaliser l’économie mondiale, selon plusieurs hauts responsables américains.

« Les énergies renouvelables nous aident à bâtir un nouvel avenir énergétique plus propre, plus durable, meilleur marché, plus sûr et moins dépendant des carburants fossiles », a souligné lundi le secrétaire à l’Énergie Samuel Bodman. Il intervenait au premier jour de la 3e conférence ministérielle sur les énergies renouvelables baptisée « the Washington International Renewable Energy Conférence 2008 », organisée par le gouvernement américain et sponsorisée par plusieurs grands groupes dont British Petroleum et General Electric.

Développement

Elle réunit jusqu’à jeudi des représentants au niveau ministériel de plusieurs dizaines de pays comme l’Allemagne, le Japon, la Chine et le Brésil ainsi que des entreprises et des organisations non-gouvernementales. La première de ces conférences avait été tenue à l’initiative de l’Allemagne à Bonn en 2004 et la seconde s’était déroulée à Pékin en 2005.

« Nous devons donc continuer agressivement le développement des énergies renouvelables et leur déploiement (…) et tous les pays doivent être engagés dans ces efforts », a-t-il ajouté. Ces énergies ne représentent aujourd’hui que 6% de la consommation américaine totale d’énergie. « La vérité, a insisté M. Bodman, est que l’amélioration de notre sécurité énergétique et la lutte contre le réchauffement de la planète sont parmi les défis les plus pressants de notre époque ».

Avancées

Il a noté en citant des estimations de l’Agence internationale de l’Énergie que les besoins énergétiques mondiaux de base allaient augmenter de 50% d’ici 2030. Reconnaissant que les États-Unis avaient été longs à embrasser les énergies renouvelables, Thomas Dorr, sous-secrétaire à l’Agriculture pour le développement rural a fait valoir qu’ils se sont bien rattrapés depuis 2000.

« Les États-Unis sont devenus l’un des principaux producteurs mondiaux d’énergies renouvelables », a-t-il insisté, et ont multiplié par sept la production d’énergie éolienne depuis 2000 et par quatre celle d’éthanol sur la même période. Pour les bio-diesels, la production américaine est passée d’une production négligeable à 1,66 milliard de litres fin 2007, juste derrière l’Allemagne.

Biocarburants

Le département de l’Énergie a annoncé plus d’un milliard de dollars d’investissements en 2007 pour doper la croissance d’une industrie de biocarburant, surtout pour exploiter le vaste potentiel des biocarburants cellulosiques dérivés des déchets agricoles et forestiers, a précisé Samuel Bodman.

Les énergies renouvelables « vont ouvrir de nouveaux horizons pour la production industrielle, le commerce et les innovations technologiques ce qui accélèrera la croissance économique », a déclaré John Negroponte, numéro deux du Département d’État. « Toutes les retombées positives bénéficieront aux pays en développement et ce sans impact négatif sur l’environnement », a-t-il ajouté.

Même si elle paraît avoir assoupli sa position, l’administration Bush reste hostile à une réduction forcée des émissions de gaz à effet de serre qu’elle juge économiquement néfaste. Elle préconise une approche volontariste basée sur des énergies renouvelables et propres grâce à l’innovation technologique ainsi qu’à des incitations et aides pour que les pays moins développés puissent aussi en bénéficier.

Source : www.7sur7.be

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.