Article de presse

Des pneus moins bruyants et moins polluants


La Commission européenne a déposé vendredi un projet de règlement visant à imposer dès 2012 la présence obligatoire sur toutes les voitures neuves vendues en Europe de pneus à moindre résistance au roulement, ce qui devrait contribuer à une réduction du bruit, mais aussi de la consommation de carburant, et donc des émissions de CO2.

L’exécutif européen entend également imposer à cette même échéance la présence obligatoire sur les voitures neuves de système de surveillance de pression des pneus afin d’informer en temps réel le conducteur sur leur niveau de pression dans ses roues.

Selon la Commission, l’imposition de ces deux mesures permettraient de réduire les émissions de CO2 de l’ordre de 7 grammes par kilomètre parcouru, contribuant ainsi à l’objectif européen de ramener les émissions des voitures particulières de 160 g/km en moyenne aujourd’hui, à 120 g/km à l’horizon 2012 dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

Des pneus mal gonflés entraînent en effet une surconsommation de carburants de l’ordre de 4% ainsi qu’un raccourcissement de la durée de vie des pneumatiques. Selon les spécialistes, ceux-ci perdent de l’ordre de 3 à 6% de leur pression par mois sans que les conducteurs s’en rendent compte.

Ce projet législatif est toutefois jugé peu ambitieux par l’organisation environnementale européenne Transport & Environnement (T&E), selon qui la moitié des pneus vendus en Europe actuellement rencontrent déjà les normes proposées par la Commission en matière de résistance au roulement et de bruit.

« Ces propositions envoient un message complètement erroné à l’industrie européenne du pneu dont le chiffre d’affaires est de 74 milliards d’euros. Il nous faut au contraire des standards sévères qui stimuleront l’innovation dans l’industrie. Cela fut le cas avec les normes d’émissions EURO, alors pourquoi pas avec les pneus? « , insiste Nina Renshaw au nom de T&E.

Le projet, qui sera soumis à l’approbation du Parlement et du conseil des ministres dans les mois à venir, suggère en outre d’imposer la présence de système électronique de contrôle de stabilité sur toutes les voitures neuves à partir de 2012, ainsi que l’installation sur les poids lourds de systèmes de freinage d’urgence et de détection de déviation de trajectoire. Ces mesures devraient permettre d’éviter 5.000 morts sur les routes européennes chaque année, selon la Commission.

L’imposition de ces différentes technologies sur les voitures dès 2012 devrait faire augmenter le prix d’achat de celles-ci de l’ordre de 100 à 300 euros, selon les estimations de la Commission. « Mais ces mesures devraient entraîner, au prix des carburants aujourd’hui, une économie de 80 euros par an, ce qui fait ce surcoût à l’achat sera en fait compensé en quelques années », précise Ton Van Lierop, porte-parole du commissaire européen en charge de l’Industrie, Günter Verheugen.

Celui-ci a par ailleurs annoncé le dépôt d’ici la fin de cette année d’une autre proposition visant à imposer des indicateurs de changement de vitesse sur les voitures, ceci aussi afin de réduire la consommation et les émissions de CO2 des voitures.

Un projet législatif visant à améliorer l’efficacité énergétique des systèmes de climatisation installés sur les voitures est également en cours d’élaboration au sein de la Commission. L’utilisation de la clim peut en effet entraîner aujourd’hui une surconsommation de carburant pouvant atteindre jusqu’à 25%, selon les spécialistes.

Source : www.7sur7.be

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.