« Hitler, l’inventeur de la poupée gonflable »


Pour éviter que ses ouailles ne contractent des maladies en allant assouvir leurs désirs chez les prostituées, Adolf Hitler commandait des… poupées gonflables. C’est ce qu’a découvert l’auteur Graeme Donald. Des scientifiques nazis ont développé les « consolatrices synthétiques » pour les soldats qui fréquentaient assidûment les filles de joie à Paris. Le problème était tellement vaste qu’un certain nombre de troupes finissaient par négliger leur tâche militaire.

« Le plus grand danger à Paris est la présence largement répandue et incontrôlée de prostituées, qui aguichent les clients dans les bars et autres estaminets. Il est de notre devoir d’empêcher que les soldats mettent leur santé en jeu pour une aventure furtive », écrivait le leader SS Heinrich Himmler.

Pour déjouer le risque de maladies sexuellement transmissibles, les Allemands avaient trouvé la parade : des poupées gonflables. Pour que ses soldats ne fraternisent pas avec l’occupante, le « Führer » leur faisait fabriquer des imitations les plus réalistes possibles de l’archétype de la femme allemande, en latex : blondes aux yeux bleus, suffisamment compactes pour qu’elles puissent rentrer dans les sac-à-dos des soldats.

En 1942, le projet fut abandonné. Craignant que les soldats britanniques se moquent d’eux à la découverte des poupées, les Allemands décidaient de ne plus les trimballer avec eux…

Source : www.7sur7.be

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.