Article de presse

Ces inventions françaises dont on n’ose pas se vanter


Les Français sont à l’origine de formidables inventions, comme la vaccination, le paratonnerre ou la boîte de conserve. Mais la France s’est aussi distinguée pour des trouvailles beaucoup moins avouables…

La guillotine

Inaugurée le 25 avril 1792 pendant la Révolution française, la guillotine est censée être « plus égalitaire » et moins cruelle, la décapitation étant jusqu’alors réservée aux nobles (les roturiers se voyaient condamner au bûcher, à l’écartèlement ou à la pendaison). Imaginée par le docteur Guillotin et fabriquée par un facteur de pianos allemand, l’invention est exportée dans plusieurs pays voisins (Algérie, Allemagne Suède, Grèce, Suisse).

La guillotine sera utilisée pour la dernière fois en France en 1977. Aux États-Unis, en 1996, un député américain de Géorgie a proposé de remplacer la chaise électrique par la guillotine, suggestion finalement rejetée.

La TVA

Quand il s’agit d’inventer de nouvelles taxes, les Français sont champions. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) a été imaginée en 1954 par un jeune inspecteur des finances, Maurice Lauré, diplômé de l’École polytechnique.

Destinée à simplifier les impôts de production, elle permet aussi de lutter contre la fraude et elle est facile à collecter. Autant d’avantages qui vont rapidement la rendre très populaire dans le monde entier (à l’exception notable des États-Unis). Elle est aujourd’hui en vigueur dans plus de 150 pays, où elle représente en moyenne jusqu’à un cinquième du total des recettes fiscales.

La cyberattaque

Bine avant les virus WannaCry et I Love You, deux Français sont à l’origine de la première cyber-attaque menée contre… le sémaphore, considéré comme l’ancêtre d’internet. Inventé par les frères Chappe à la fin du XVIIIe siècle, ce réseau de communication était constitué de tours en bois équipées de bras mobiles qui composaient des symboles distincts.

En 1834, François et Joseph Blanc, deux boursicoteurs bordelais, vont trouver le moyen de pirater le réseau avec la complicité d’un opérateur afin de recevoir en avant-première les informations de la Bourse de Paris. L’astuce consiste à insérer une coquille dans un symbole signifiant « marché en baisse » ou « marché en hausse ». Les frangins se feront finalement pincer lorsque l’opérateur corrompu révéla l’arnaque à un ami.

Mais au terme d’un procès retentissant, ils furent acquittés au motif qu’il n’existait aucune loi encadrant l’usage des réseaux de communication. Aujourd’hui, les hackers exploitent parfois le même type de faille en insérant des malwares (programmes malveillants) à l’intérieur de messages ou d’images.

La poudre à fusil

Les Chinois ont découvert la poudre noire, longtemps utilisée dans l’artillerie lourde comme les canons. Mais c’est un ingénieur français, Paul Vieille, qui réussit le premier à synthétiser la poudre sans fumée à base de nitrocellulose, en 1884.

Contrairement à la poudre noire, celle-ci produit peu de résidus de combustion, ce qui réduit l’encrassage du canon et la production de fumée, évitant ainsi d’être repéré par l’ennemi. Elle est aussi moins sensible à l’humidité et trois fois plus puissante.

La nouvelle poudre sera utilisée dès 1886 dans les fusils Lebel de l’armée française et adoptée rapidement par les autres puissances militaires. Aujourd’hui, la plupart des munitions fonctionnent encore avec des dérivés de la poudre de Paul Vieille.

L’horodateur

Si le premier parcmètre a vu le jour en 1935 à Oklahoma City aux États-Unis, l’horodateur, lui, est une invention de la société Parkeon, basée à Besançon. En 1972, l’entreprise alors nommée Compteurs Schlumberger conçoit un dispositif capable de gérer le stationnement d’une rue entière et délivrant un ticket de parking avec la durée de parking autorisée.

Le concept séduit rapidement et Parkeon multiplie les innovations avec la caisse automatique, le distributeur de titres de transport puis le paiement intégré des contraventions. Aujourd’hui, l’entreprise renommée Flowbird est le leader mondial de l’horodateur et fournit plus de neuf appareils sur dix à travers le monde.

Auteur : Céline DELUZARCHE

Source : www.ouest-france.fr

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.