Coup de gueule

Les malheures d’un inventeur


Cela fait un moment que je me balade sur ce site et je m’y balade comme sur un cimetière. J’aime me balader sur les cimetière, regarder les noms et les dates, calculer combien de temps ils ont vécu et quand il sont mort jeune, m’imaginer comment cela a pu arriver.

Pourquoi ce comparaison avec un cimetière ?

Peut-être parce que l’inventeur, l’invention pour moi n’a rien mais absolument rien à faire avec un beau endroit, propre et bien rangé c’est la guerre , le combat, les nuits sans sommeils et tellement tellement de jours d’inquiétude – certes la joie de la solution, l’orgasme mais post amorem omni animale triste le combat recommence, les brevet, bien chercher, bien rédiger, bien déposer national d’abord, un peu de nianiania un peu de sous à dépenser, un peu de sous qui rentre, pas encore des licences, non on appelle cela des options – un peu tranquillité, un peu de contact, mais déjà penser à l’Européenne ou plutôt au PCT.

Traduire expliqué des discussion avec les examinateurs, con, tellement con des foi qu’on a vraiment envie de tout lâcher, mais on ne peut pas, il y a trop de temps de vie déjà investi, alors on continue, parce que la prochaine, ça sera ma gloire.

Monsieur l’inventeur inviter tout frais payé ! On fait démonstration, on fait gaffe, conscient que tous ces mecs ne sont la rien que pour essayer de te piquer le truc de foutre leur grand nez dans le pot d’un ridicule, mais qui te fait pleurer de colère.

OK et un jour t’a réussi, tu prends l’avion pour le Brésil, tout frais payé bien sur conclure le grand contrat de licence 3%, ok mais trois pourcent sur 70% ( et cela est vraiment vrais), ok soyons généreux, conseil technique et tudo e tudo. La grande production industrielle !

Enfin reposer, profiter un peu, très peu, parce qu’une invention ne reste jamais seule et la suivante souvent est plus intéressant encore que la dernière, et cela recommence, national, européenne, PCT, les grand voyage, USA, Asie et Afrique plutôt crevant et en plus on commence à jouer le flic le flic et l’avocat ensuite je suis à la quatrième année de procédure, pratiquement seul, non seulement contre l’infracteur industriel, qui grâce à moi (ou au moins en grand partie grâce a moi est devenu très riche), mais contre les avocats corrompus ou cons, contre les procureurs, contre les juges même …

Mais cela, c’est une autre histoire, que je vous raconterais la prochaine foi, parce que là. Là j’ai une idée, qui ne me laisse pas tranquille et qui me prend tout envie de me balader sur un cimetière.

Auteur : Stielau

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.