Article de presse

Les disques durs pour prévenir les tsunamis ?


Un logiciel autrichien détecte les vibrations des disques durs et envoie ces informations via un réseau peer-to-peer. Il permettrait ainsi de recouper des données sur les secousses et de localiser les séismes pouvant provoquer des tsunamis.

Ce n’est qu’une expérience, et son auteur prévient qu’il ne peut garantir, pour l’instant, sa fiabilité. Mais l’idée d’utiliser les ordinateurs de tout un chacun pour prévenir les tsunamis est si séduisante que ce vendredi, le site de l’autrichien Michael Stadler, son inventeur, était saturé.

Michael Stadler a mis au point un logiciel, le Tsunami Harddisk Detector, qui repose sur les disques durs et le peer-to-peer pour prévenir des tremblements de terre pouvant donner lieu à des tsunamis.

Il fonctionne grâce aux systèmes de protection de certains disques durs, qui détectent les mouvements pour ajuster la tête de lecture et empêcher que certains chocs ne rendent le disque illisible. Certains disques durs permettent de lire les données de ces systèmes, et Michael Stadler estime qu’il serait ainsi possible de détecter les secousses des tremblements de terre. En croisant les données de plusieurs disques durs ainsi surveillées grâce à un réseau peer-to-peer, des ordinateurs relais permettraient de dire si un séisme à eu lieu et de prévenir, donc, de l’arrivée imminente d’un tsunami. Doux rêve ou idée géniale, l’avenir le dira.

Source : tf1.lci.fr

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.