Le Japon veut un nouveau traité international


Le gouvernement japonais souhaite qu’un nouveau traité international soit adopté pour mieux lutter contre la contrefaçon, car il juge les réglementations actuelles peu adaptées aux nouvelles formes de criminalité, a annoncé mardi le ministère des Affaires étrangères.

Les normes actuelles, notamment celles imposées au sein de l’Organisation mondiale du commerce, « ne sont plus adaptées à la situation actuelle, le trafic de produits contrefaits proliférant dans le monde par de nouveaux moyens, notamment sur internet », a expliqué un porte-parole du ministère.

Le Japon a pris l’initiative de rédiger un projet de nouveau traité, dont il discutera avec les autres pays victimes de contrefaçons à grande échelle, en particulier les États-Unis, l’Union européenne, la Suisse, la Nouvelle-Zélande, le Mexique et la Corée du Sud, a précisé le porte-parole.

« Nous discuterons de mesures plus sévères et plus efficaces pour lutter contre les violations des droits de propriété intellectuelle », a-t-il fait savoir, ajoutant que la première réunion aura lieu à Genève avant la fin de l’année.

Source : AFP

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.