Article de presse

Inventions et Innovations


A Madame Maryam OMAR Extrait de votre article : « … les innovations de nos inventeurs répondent-elles vraiment aux attentes du marché ? … ». Attention à l’utilisation des concepts, les confusions n’aident pas à appréhender les problèmes encore moins à les résoudre !

1. Une « invention » ne peut être considérée comme « innovation » que si on réussit à la mettre sur le marché. Une « invention » n’est donc pas forcément une « innovation ».

2. Parallèlement des améliorations au niveau du produit actuel, de son processus de fabrication ou des méthodes de gestion de l’entreprise qui permettent d’obtenir un avantage concurrentiel, confirmé sur le marché, sans être des inventions sont considérées comme des innovations. En d’autres termes la notion d’innovation est non dissociable de la notion de mise sur le marché.

3. De ce fait, une invention fut elle géniale sur le plan « théorique » et du développement des connaissances, n’est pas une innovation tant qu’elle n’est pas mise avec succès sur le marché (prototypage, test auprès de la clientèle cible, études de faisabilité technique et de rentabilité financière, industrialisation, promotion, distribution….).

4. Enfin, je suppose que les organisateurs des journées nationales l’ont bien compris puisqu’ils dissocient « Recherche Scientifique » et « Innovations Technologiques ».

5. Les politiques des pays développés et émergents tendent par différents instruments incitatifs et réglementaires à mettre en place un système pour orienter le dispositif de recherche scientifique vers le soutien aux processus d’innovations des entreprises existantes ou des start-up (programmes et fonds de rapprochement entreprises- centres de recherches. technoparks ou technopoles, développement de métier de « conseiller en innovation », consortiums de R&D, clusters aux USA, districts technologiques en Italie, Réseaux de compétences en Allemagne, Pôles de compétitivité en France…).

6. Enfin, comme dit précédemment au § 2, selon leur taille, structure, culture et capacité managériale, les entreprises peuvent aussi innover de façon continue et systématique sans avoir forcément recours à la recherche scientifique.

Auteur : Taoufik CHAABANE, Consultant

Réaction à l’article : Inventeurs tunisiens : La démission des chefs d’entreprise

Source : www.webmanagercenter.com

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.