Prototypage Rapide

W3D petite Compagnie française assigne 3D SYSTEMS un géant americain


W3D, expert et intégrateur en prototypage rapide depuis 2001 était le N°1 en France dans ce secteur avec une croissance à deux chiffres depuis sa création. W3D avait acquis une solide renommée dans de nombreux secteurs tels que l’industrie, l’éducation ou encore le médical avec de prestigieux clients comme les groupes W3D, expert et intégrateur en prototypage rapide depuis 2001 était le N°1 en France dans ce secteur avec une croissance à deux chiffres depuis sa création. W3D avait acquis une solide renommée dans de nombreux secteurs tels que l’industrie, l’éducation ou encore le médical avec de prestigieux clients comme les groupes Hermès, Unilever, ou encore, Alcatel Submarine Networks, Eram, avant de subir un énorme préjudice dû aux dysfonctionnements des Imprimantes 3D Invison SR et HR, à leur manque de fiabilité et à l’incapacité du constructeur 3D Systems à résoudre durablement les problèmes.

Proposant des chaînes numériques continues de prototypage rapide, W3D a été la première société à proposer des solutions sur mesure à ses clients qui souhaitaient réaliser tous leurs prototypes « bonne matière » en toute discrétion, Les aspects de confidentialité la simplicité d’utilisation de ces chaînes numériques ont engendré un grand succès. Devenu partenaires de nombreux acteurs majeurs du secteur comme Dassault Systems, Lectra Systems et après de nombreux voyages aux États-Unis, Monsieur Fabrice Santoro PDG de W3D a souhaité développer en France une dynamique entre les entreprises industrielles et les plateformes technologiques scientifiques semblable à celle existante en Amérique et connaissant un vif succès.

W3D a ainsi créé un vrai réseau auprès de plateformes technologiques de France comme ID PRO ou encore la plateforme technologique de Nancy. Toutefois en raison de la défaillance perpétuelle d’un des maillons à la base de cette chaîne : les imprimantes 3D Invision de la marque 3D Systems, et de l’incapacité de ces derniers à résoudre les gênes occasionnées ; W3D a vu son image de marque, de sérieux et de confiance fortement remise en cause, et a subit des dommages financiers et sociaux (licenciement d’une partie du personnel) qui ont été jugé inacceptables par Monsieur Fabrice SANTORO, PDG de W3D.

W3D a donc décidé d’assigner en justice 3D Systems France pour obtenir réparation de l’énorme préjudice qu’elle lui a causé. Du fait des dysfonctionnements rencontrés par les utilisateurs des imprimantes de 3D Systems et de leur incapacité à résoudre durablement.

Cette assignation a été délivrée le 19 décembre 2007 devant le tribunal de commerce d’Évry.

Auteur : Fabrice Santoro, PDG de W3D

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.