Michel Bajon où la fièvre créative


Dans son minuscule appartement de la cité Montanou, Michel Bajon a bien du mal à caser toutes ses boîtes magiques. Elles renferment les fruits de longues heures de cogitation. C’est que sa passion créatrice ne date pas d’hier. Héritier de Louis, un père poète et sculpteur de cornes de vaches et de bois de récupération, Michel Bajon a été bercé dans la chose artistique. À l’âge ou certains se construisent, lui a versé dans un monde parallèle, où chiffres, lettres, billes ou dés forment les murailles de sa 4e dimension.

Il a pénétré un univers qu’il vante « féerique ». Monopoly, Trivial Pursuit, jeu de l’Oie, de cartes, échecs, dames, dominos, chiffres et lettres, scrabble, pétanque, billard, rugby, football, tous ces jeux sont imparfaits à son goût. Son imaginaire débordant trouve un développement à chacun d’entre eux. Il a un avis sur tous, certains diront qu’il « a surtout un avis ».

Michel Bajon trace des carrés sur des bouts de carton, scie des personnages, des animaux dans des morceaux de planches, les peint de toutes les couleurs, façonne des carrés de bois, des pyramides, réinvente les règles de la pétanque. « En tout, j’ai inventé une quinzaine de jeux de pétanque, tous différents », s’exalte-t-il.

De l’extrémité du couloir, l’« inventeur » exhibe son dernier né qu’il a baptisé le Jeu des hiéroglyphes. Mi-scrabble, mi-jeu de dés, c’est une activité ludique qui permet de composer des mots. On jette des cubes de bois sur le tapis. Sur les faces, des lettres uniques, des syllabes ou rien du tout.

Michel Bajon a également planché sur le jeu d’échecs. Ses pions, il les fait évoluer sur des échiquiers tricolores, quadricolores, ce qui permet d’évoluer à trois ou quatre joueurs, en donnant une puissance supplémentaire à chaque pion en fonction de la couleur de leur propre case. L’insatiable « Géotrouvetout » a imaginé des règles spéciales pour le jeu de billard. Une table de snooker, des billes de deux, trois ou quatre couleurs, le hasard détermine de laquelle hérite le joueur.

300 projets en stock

« Le roi des inventeurs » comme il se nomme lui-même affirme pouvoir présenter quelque 300 projets d’invention ludique. Il a proposé en vain des activités de billard « futuriste » pour le Pruneau Show et présentera une partie de ses créations lors de la fête du Territoire, à la cité Montanou, les 25 et 26 juin. Contact : 06 68 85 65 19.

Source : www.ladepeche.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.