Une langue électronique pour classifier les vins


L’automatisation poursuit son expansion et englobe l’œnologie avec cette invention d’un groupe de chercheurs espagnols : une langue électronique capable d’identifier divers types de cavas et, peut-être, de jouer les sommeliers.

Trois sortes de cavas peuvent être reconnus par l’appareil pour l’instant, grâce à l’analyse par un système de capteurs et d’algorithmes de la teneur en sucre du vin : brut, brut nature et demi-sec.

Il peut également servir à détecter certains défauts du vin pendant la production.

C’est le résultat de plusieurs années de recherche de l’Universitat Autonoma de Barcelona, où les chercheurs ont conçu notamment un réseau neuronal artificiel capable d’imiter le système gustatif humain, et de puissants biocapteurs.

L’automatisation prend de plus en plus d’importance dans les secteurs alimentaire et gastronomiques : des robots remplacent les serveurs, des iPads servent de menus et de listes des vins.

Une tablette américaine baptisée E la Carte semble intéresser énormément les restaurateurs : elle peut non seulement afficher le menu mais aussi prendre la commande et présenter l’addition, ce qui menace d’obsolescence les serveurs.

Source : www.rtl.be

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.