Moteur révolutionnaire suédois cherche partenaires


nils_karlberg_2015

Pour contacter l’inventeur : nils@nilsinside.com

En cette fin d’été, Nils Karlberg, citoyen suédois de la région de Brassac depuis des années est heureux, il vient de recevoir la confirmation de la validation de son brevet en Suède !

Inventeur d’un moteur révolutionnaire, il travaille depuis des années pour concrétiser son projet et cette victoire suédoise est une nouvelle étape de franchie en même temps qu’un encouragement.

Basée sur le principe de la dilatation et la rétractation de l’air, l’invention de Nils est une amélioration du moteur Stirling développée au 19ème siècle mais tombée dans l’oubli car imparfaite. Comme le moteur Stirling, le moteur Karlberg est basé sur un échange entre air chaud et air froid qui transforme l’énergie thermique en énergie mécanique. Mais grâce à un système inédit de rotor électromécanique à ailettes, le moteur de Nils, utilise une surface largement supérieure pour le transfert de chaleur et développe beaucoup plus de puissance. Une étude de faisabilité est en cours avec le département des sciences de l’énergie de la faculté de Lund en Suède et la prochaine étape sera la fabrication d’un prototype. Tarnais de cœur, Nils Karlberg a contacté la chambre de commerce et d’industrie de Castres qui, bien que le projet soit inscrit au programme européen pour la recherche et l’innovation «Horizon 2020», ne semble pour l’instant pas vraiment adhérer.

Pourtant, après la validation du brevet en Suède, celui-ci est actuellement en cours d’étude pour la Chine, les États-Unis et le Japon, il serait dommage qu’une fois encore, une idée d’avenir ne doive s’expatrier pour être développée ! Le projet est d’autant plus d’actualité qu’avec l’essor de l’énergie solaire et biomasse, le convertisseur d’énergie ouvre de nouvelles perspectives en matière d’exploitation de la chaleur et de la mécanique des fluides.

Nils est optimiste et recherche un co-financement pour présenter un prototype made in Tarn : «Après 4 années de recherche et de mises au point, je me trouve aujourd’hui à mi-chemin du parcours de ce que la NASA décrit en Niveaux de Maturité Technologique : Après l’idée, la recherche, l’expérimentation, je suis au niveau validation et j’espère passer bientôt à l’étape démonstration».

Source : www.ladepeche.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s