Daniel Malleret, inventeur nivernais un peu fou


daniel-malleret_2017

« Oui j’ai gardé mon âme d’adolescent ? ! Mais cela ne m’empêche pas d’être très carré et bien organisé. C’est indispensable pour gérer les équipes. » (rires)

Une imagination débordante, des mains en or, une âme de sportif et une générosité sans faille. Daniel Malleret, l’inventeur fou des Engincroyables a su garder son âme d’adolescent.

Nul doute. Daniel Malleret a dû rayer de son répertoire le mot impossible ? !

L’inventeur des Engincroyables et président de l’association éponyme n’a pas fini de surprendre les Nivernais. La patinette géante, la plus grande du monde inscrite dans le livre Guinness des records, c’est lui. L’Océane, rameur sur route de douze places, c’est encore lui. L’Efni, engin flottant non identifié, sorte de pédalo géant, est encore sorti de son imagination. Mais d’où lui vient l’idée de réaliser ses engins un peu loufoques, uniques au monde et qui apportent toujours la bonne humeur sur chaque manifestation ? ?

« Que veux-tu, c’est en moi. Mon cerveau travaille la nuit ? ! Réaliser ces drôles d’engins, c’est une passion. Un peu un pari. Et puis, je suis manuel. Bricoleur né. Cela doit être génétique. À 12 ans, j’ai eu les honneurs de la presse pour la cathédrale de Strasbourg réalisée en allumettes ? ! », glisse-t-il, l’œil pétillant.

Ce Garchizois de 62 ans, serrurier et ferronnier d’art de formation, ne se contente pas de réaliser ces drôles d’engins. Généreux, il a eu l’idée de les mettre au service des bonnes causes. Et ça marche. Ça roule même ? !

« Il aime les gens »

Grâce à lui et à toute son équipe au sein de son association, des centaines de Nivernais ont donné de leur temps (et de leur sueur aussi ? !) pour le Téléthon, la Sauvegarde de l’enfance, la maladie d’alzheimer, l’hôpital de Nevers… Depuis 1993, le pétillant président a réussi l’exploit de récolter 103.745 € pour les associations. Généreux, Daniel Malleret n’est pas fier pour deux sous, non plus. D’ailleurs, il tutoie tout le monde. « Il aime les gens. Il adore être entouré. Il n’a qu’un seul défaut. Il est têtu mais sans jamais être rancunier », glisse Évelyne son épouse depuis quarante et un ans, et mère de ses deux filles.

L’aventure commence avec leur arrivée à Garchizy, dans les années 80. Avec Évelyne, ils décident de participer à la Fête des Vendanges du village avec ses célèbres chars fleuris. Pour épater la galerie, Daniel réalise une 4 L turbo, puis une Rosalie. Pas question de dépenser un centime. Les pièces de récupération feront l’affaire. Devant le succès de ces premiers drôles d’engins, Daniel a l’idée, en 1989, de concevoir sa patinette géante. Les patineurs seront habillés en révolutionnaires.

Le succès sera, bien sûr, au rendez-vous et marquera le début de cette belle histoire humaine. « Cet engin a fait le tour de la Nièvre. Comme je le dis toujours. Ce n’est que du bonheur?! » Un rassemblement “grandiose” Un quatrième engin en préparation ? ? « Oui, ça bouillonne toujours dans ma tête. Mais chut, c’est top secret… »

Toujours sur le pont, Daniel Malleret prévoit un rassemblement “grandiose”, le 18 novembre à Marzy. Un téléthon “made in Nièvre”. Sa patinette partira de Saincaize pour rejoindre Marzy. « Nous inviterons tous les Nivernais qui ont patiné depuis le début. C’est sûr, ça fera du monde. D’ailleurs il y aura une équipe du Journal du Centre, hein?! », annonce notre inventeur fou.

Politique. « On m’a fait des propositions, des gens de droite ou de gauche. J’ai toujours refusé de m’engager. Moi, mon idée c’est de réunir tout le monde autour d’une bonne cause ? ! »

Jeunesse. « Les jeunes sont trop tournés sur les tablettes, smartphones et donc sur eux-mêmes. Pour moi, ça ramollit leur cerveau ? ! »

Musique. « Mon seul regret, ne pas avoir appris la musique. J’aurais aimé jouer d’un instrument… »

De père en filles. « Mon grand-père était agent SNCF en Auvergne, mon père cheminot à Saint-Germain-des-Fossés, moi j’étais au technicentre de Vauzelles et mes filles sont…cheminotes ! »

Auteur : Géraldine Phulpin – Source : www.lejdc.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s