Pourquoi on ne suit pas les inventeurs


Chaque semaine, le philosophe Michel Serres tient sur France-Info une rubrique où il prend un mot et en décortique les différentes significations.

Le 26 mars, à l’occasion d’un sujet sur le mot « suivre », il expliquait qu’un inventeur ne suit, par nature, personne et que de ce fait il est difficilement suivi lui-même.

Et surtout, à la fin, il dit pourquoi un inventeur a intérêt à être le n°2 plus que le n°1.

La barre de défilement ci-dessous permet d’écouter cette rubrique.

Un commentaire sur “Pourquoi on ne suit pas les inventeurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s