Mise en garde du groupement des inventeurs de Monsieur Michel BABAZ


Bonjour à tous,

Je me permet de mettre en garde d’un groupement non officiel, sans aucun titre officiel, de Monsieur BABAZ et de Monsieur Christian RICHARD, qui prêtent faire partie d’un groupe d’inventeur, qui écrivent aux élus, aux organismes publics et même au Président de la République.

Pour leurs petits intérêts personnels et non pas pour l’intérêt collectif, en ce fessant passé responsable d’un groupement, que certains élus, considèrent cela comme la fédération (FNAFI). Ils utilisent ce terme, qui dans la réalité, ils n’ont aucun statut officiel, pas d’association, pas de fédération, encore pire, ils utilisent le statut d’une entreprise privée « BAZAZ’INON », une entreprise de Monsieur Michel BAZAZ.

Ils envoient des E-mails de leurs propagandes, si on répond à leurs E-mails en négatif, Monsieur Michel BAZAZ menace de publier l’E-mail sur son site, d’une agression gratuite, encore une fois de plus, hors la loi, cela est interdit de publier un E-mail personnel sans l’accord de son auteur.

Vue son comportement irresponsable, il faut faire attention à ces gens là, qui ne font partie d’aucune association et fédération.

En plus, leurs actions font du tord aux actions que fait la fédération, car il y a des confusions et comme résultat, ils font plus de mal à la communauté qu’autre chose.

Monsieur Michel BAZAZ se permet de critiquer les associations d’inventeurs et la fédération, que lui seul est bénévole ! Il oublie que pour être bénévole, c’est du travail dans une statut de loi 1901, que cela soit une association, d’un syndicat, d’une fédération, d’une fondation, etc. Que lui, il n’a aucun statut officiel, un groupement fantôme et loufoque. Aussi, les présidents d’association financent par eux-mêmes leurs associations, donc j’en fais partie, mon association, en 10 ans, cela me coûte 100.000 euros, entre le financement de ce site, les organisations de salon et le pilote du Pôle d’invention régional. Quand on propose un service gratuit, il faut bien que quelques choses finances cela, et ce n’est pas Monsieur Michel BAZAZ qui aurait financer autant en fessant du bénévolat. Mais cela lui donne le droit de me menacer, de me manquer du respect, etc.

Monsieur Michel BAZAZ et son complice, Monsieur Christian RICHARD, se permet de nous critiquer, de nous mépriser, etc. Ce sont des gens hors la loi, qui pensent qu’à protéger de leurs propres intérêts personnels.

En plus, ils copient sur des projets que des associations et fédération ont mit en place, comme l’assurance juridique sur les titres de Propriété Intellectuelle (Brevet d’invention, marque et dessin et modèle). Le résultat a été négatif, car nous avons eu peut d’inventeur inscrit à cette assurance, car la compagnie d’assurance avait donné un minimum de contrat annuel. Ensuite, il y a eu des démarches au prêt de l’INPI, pour intégré une assurance dans les annuités du brevet, etc.

Tout ce travaille qui ne se voit pas, car il n’a eu aucune publication des projets que font les associations et fédération, cela ne veulent pas dire que les bénévoles ne font rien, c’est des années de négociations, de diplomaties, etc. Que Monsieur Michel BAZAZ croit qu’il est tout seul avec son associé, en imaginant des solutions et font croire aux autres qu’ils sont les seuls à faire ces démarches. Sans connaître les lois, sans connaître les autres paramètres.

Aussi aucune associations, fédération parle de groupement d’inventeurs, on parle aux noms de nos membres, pas comme eux et il ne faut pas confondre nos genres. Ils n’ont aucun soutien de la fédération, cela est impossible, ils n’ont aucun titre officiel, même pas un statut associatif. Ils n’existent pas, ils sont rien, deux mythomanes qui prêtant faire partie d’un groupement d’inventeurs et c’est tout !

Qui communique de partout, n ‘apporte comment, sans aucun respecter envers les autres associations et fédération. Par contre Monsieur Michel BAZAZ se permet de me menacer, un président d’une association et aussi, un vice-président de la fédération. Aucune limite et il faut que cela s’arrête ! Ces semences de publier mes E-mails sur son site, il n’a pas le droit et j’ai dit ce que je pensais de ces actes, je ne suis pas comme lui, un lâche et je n’ai jamais utiliser la communauté pour défendre mes propres intérêts personnels, je suis bénévole et je n’ai jamais utiliser pour ma promotion. Personne connaît mes inventions, mon activité professionnelle et je n’ai jamais fait de mélange. Aussi, quand on est responsable associatif, on suit aussi des formations, que lui, j’en doute qu’il est fait des formations, on aide mais on a un minimum de chose qu’on connaît et j’en doute à son sujet.

Donc je vous demande de faire très attention à ces gens là, qui n’ont aucun statut officiel, qui écrivent beaucoup aux élus, avec une confusion, entre groupement et fédération. Qui parlent beaucoup de leurs problèmes personnels au nom de la communauté des inventeurs. Ils font surtout cela, pour s’aider eux-mêmes que les autres.

Je pense qu’il aura une suite, sur son site et je ne vais pas répondre à ces attaques, ils n’existent pas, je ne vais pas perdre mon temps avec eux, ils sont trop minable.

Peter TEMEY, Président du Club Invention – Europe

PS : Suite aux attaques des membres de ce groupe loufoque et irresponsable, j’ai du désactiver la fonction des commentaires. Ils ont été jusqu’à m’insulter sur mon handicape, la délexique, en plus de la haine envers les associations d’inventeurs et la fédération. Cela sous le contrôle de Monsieur Babaz qui a donné l’ordre à son groupe de mettre la merde dans le site communautaire, pour me salir moi et mon association.  Vue ce genre de comportement, cela ne peut que confirmer cette mise en garde.