Trois moyens d’être plus créatifs


Les habitudes anesthésient la créativité. Il faut rompre avec pour pousser le cerveau à générer de nouvelles connexions neuronales. Pour cela, rien de tel que le décalage et l’expérimentation.

1. Changez d’environnement

Pour booster sa créativité, il est bon d’avoir dans un espace de travail donné quelque chose qui évoque un autre type d’activité (travail ou loisir, peu importe). Il peut suffire d’un poster sur les murs, d’un meuble repeint dans une couleur originale, d’une pause musicale (ou de l’écoute des infos à la radio), d’une escapade brève dans un jardin ou un parc. L’inspiration pourra venir d’une exposition ou de la visite d’un monument. En sortant de votre univers habituel, vous serez plus apte à envisager un projet ou une décision sous un autre angle.

2. Imprégnez-vous de mots-clés

Vous allez activer le réseau neuronal de Salience qui agit comme un filtre entre le conscient et l’inconscient. C’est lui qui nous rend attentif au détail que nous n’avions pas remarqué et qui, d’un coup, apparaît comme évident. Par exemple, si vous souhaitez acquérir une voiture rouge, vous verrez des voitures rouges partout. Avant de trouver un livre en bibliothèque, une information sur internet, notez noir sur blanc les mots-clés qui s’y rapportent. Relisez cette liste, puis entamez la recherche. Votre cerveau, qui l’a enregistrée, portera naturellement votre attention sur ce qui vous intéresse. Ainsi vous irez plus vite et surtout vous dénicherez une foule d’autres informations inattendues, pourtant dans le coeur de votre sujet, et qui nourriront votre réflexion.

3. Décalez vos actes routiniers

Les idées jaillissent de pensées ou d’actes décalés qui stimulent la curiosité, réveillent sa vigilance. Dès lors, brisez la ronde des actes répétitifs ; osez remodeler, changer, tester, en vue de dégourdir vos neurones. Exemple : dans une conversation téléphonique ou dans une réunion, inversez les rôles pendant quelques minutes. Ou bien inversez l’ordre du jour prévu initialement. Ou encore, fixez des horaires atypiques (une réunion qui dure 45 minutes de 14h07 à 14h52 sera probablement plus productive que si elle avait duré une heure de 14h00 à 15h00.)

D’après Yann Coirault, auteur de « Les cinq clés pour être créatifs au quotidien » (Dunod, 2016).

Un commentaire sur “Trois moyens d’être plus créatifs

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article, je partage ces 3 points.

    J’ajouterais juste un commentaire sur le lien entre la créativité et l’expérimentation. Pour en tirer profit au maximum, il est préférable de s’entrainer souvent. Il faut pratiquer régulièrement de nouvelles expériences pour rester flexible au niveau de notre cerveau et conserver un esprit ouvert.

    Les expériences constituent des modèles qui sont stockés dans notre cerveau. Plus les modèles appris sont nombreux et précis, plus on a de solutions pour résoudre de nouveaux problèmes. Et plus on devient créatif par une meilleure capacité à simuler mentalement les choses ou tout simplement par association d’idées.

    A bientôt,

    Laurent du blog Innover Malin

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.