Coup de gueule

L’origine d’une invention


Beaucoup de personne d’extérieur me pose souvent la question de l’origine de la créativité et c’est une question, bien souvent, j’ai du mal à y répondre, car ce n’est pas une réponse générale, donc complexe pour y répondre facilement.

La liberté de penser, une source de créativité

Un inventeur est une personne libre dans ces pensées et sans mettre de frontière, comme des scientifiques, qui sont bloqués par des détails, cloisonnés par leurs pensées. Une forme de philosophe technique, qui résout problème sur problème, avec une dose de curiosité et avec une énergie de passion.

Une question et sa réponse

Quelques personnes, c’est en voyant un problème, donc une question et en cherchant sa réponse, trouve comme un flash, une idée pour une invention. C’est une question intellectuelle, une forme de réflexion qui peut fonction n’apporte où, juste la fameuse question dans la tête.

Sportif de la réflexion

Le cerveau d’un créatif, est comme un muscle, il faut beaucoup d’exercice de réflexion, pour avoir une certaine rapidité à la réflexion et comme un sportif de compétition, le mental joue aussi.

La réception dans l’univers

Un inventeur peut être aussi un espèce de médium d’idée, il reçoit une réception collective d’une idée, t’en a qui ne fera rien et d’autre, va la développer. Dans l’histoire des inventions, souvent, il y a plusieurs inventeurs, pur la même idée de base, au même moment et sur des continents différents, comme l’invention de la radio, etc.

La folie est aussi une source de création

Il y a des cas, sa existe, des créateurs fous, qui vivent tellement dans leurs univers, qui développent de la créativité, une logique propre à eux et une forme d’imagination, qui leurs permets de voir des choses propres à eux.

La création collective

Je vais encore me faire des amis inventeurs, surtout ceux qui sont individualistes et qui pensent qu’à leurs égaux. La créativité est aussi culturelle, donc on apprit des choses chez d’autres personnes et grâce à ces connaissances de base, avec une certaine logique, on trouve une solution, donc une idée, une invention. Donc indirectement, c’est une création collective, c’est grâce à ces petites graines des autres, qu’on produit une idée.

Sous l’état de drogue

Comme certain artiste, pour s’évader leur esprit, il prenne de la drogue, l’alcool, cocaïne, etc. Aussi, le sexe joue beaucoup sur certain personne sur leur créativité, dans la luxure et c’est la même chose chez les artistes, ils ont des points communs avec certains inventeurs. C’est une forme de folie artificielle, non naturelle et qui a des résultats, avec son lot de problèmes.

L’amour est une bonne énergie de la créativité

L’amour d’une personne, stimule la créativité pour certaine personne, sa développe la logique, etc. Comme si on était sous drogue, une drogue sentimentale et quand on est en manque, on perd cette énergie qu’on avait.

C’est une explication simpliste sur la source d’une idée, d’une invention et qu’on peut avoir quelques réflexions, d’être plus modeste sur ces idées. Un inventeur n’est pas un surhomme, c’est un simple homme, qui a travaillé sur lui-même, par sa sensibilité, par sa réflexion, par sa passion, par sa curiosité, par l’analyse des choses autours de lui. A force de le faire, comme pour un sportif, il s’améliore avec le temps et t’en mieux. Mais ce n’est ni un génie, ni un surdoué et c’est surtout la grosse tête de son égaux, car devant un autre créatif, il n’a rien extraordinaire.

Être inventeur, sa demande d’être très modeste, d’être plus ouvert aux autres et de savoir partager avec intelligence. Les inventeurs qui ont la grosse tête, généralement aux niveaux de la créativité, c’est bien faible, quand ce n’est pas du plagiat. Car un inventeur vit pour ces inventions et pas l’inverse, un inventeur qui vit de ces inventions, d’un point de vue intellectuelle, d’avoir besoin de ces références pour qu’ils existent, ce n’est pas de bonne personne.

Aussi un inventeur reconnaît un autre inventeur, c’est une question de logique mutuelle, de réflexion, etc. On voit facilement les faux inventeurs, ils ont tellement de décalage avec les inventeurs.

Comme dans toute communauté, il y a des bons et des mauvais. Cela fait une certaine équilibre et cela fait surtout de la liberté. Sans cette équilibre, la liberté n’existera plus et il faut vivre avec. Il faut savoir faire un choix dans sa vie, on est libre de choisir la chemin du bon ou du mauvais. Mais il faut assumer ce choix, jusqu’au bout et ne pas dire que cela est de la responsabilité des autres, c’est trop facile.

La meilleure des recettes, c’est d’être normal, comme monsieur tout le monde, de travailler dans la solitude, sans aucune drogue ou besoin et de travailler en silence. De trouver le bon équilibre et attendre le résultat de la recherche d’antériorité, avant de prétendre des choses.

Auteur : Peter TEMEY, Président du Club Invention – Europe

2 commentaires sur “L’origine d’une invention

  1. Une invention comme une découverte scientifique et une création authentiquement artistique ne nait jamais (absolument jamais) d’un esprit de génie, qui n’est qu’un médium parmi d’autres, mais du corps social.

    L’inventeur, le créateur même si hyper compétent, ce qui est un atout, est admirable et, en soi, mérite reconnaissance, est avant tout un chanceux qui était là au bon endroit au bon moment puisqu’il n’est que le médium de la production du corps social dont il fait partie.

    Ainsi l’invention ne peut en aucun cas être une marchandise.

    La rémunération du travail et des frais ne peut se faire en vendant l’invention, la création., mais sur base d’autres modalités collectives.

    C’est pourquoi la propriété intellectuelle comme les brevets sont des appropriations illégitime qui spolie la collectivité humaine.

    J'aime

    1. Bonjour Olivier,

      A ce jour, le seul moyen de financement pour un inventeur, c’est de vendre une exclusivité temporaire de son invention, par le brevet d’invention.

      Trouver une autre forme de rénumération pour un inventeur, pour que la collectivité ne soit pas spolié.

      C’est un débat ouvert, à une réflexion.

      Déjà le brevet d’invention, donne l’accès libre aux informations, car n’apporte qui peut regarder le brevet. Donc au niveau intellectuel, la collectivité n’est pas spolié.

      N’apporte qui peut reproduire une invention, à titre personnel et sans donner un cent d’euro à son inventeur. Donc la collectivité n’est pas spolié.

      Cordialement

      J'aime

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.