Salon et Foire

Coronavirus : L’activité de l’inventeur à l’oubliette


Les seules moment pour un inventeur d’être en contact avec le public, ce sont l’exposition des inventions, que des associations d’inventeurs organisent, ou par des communes. En cette période du Coronavirus, tous les salons d’inventions sont annulés ou avec de la chance, c’est reporté !

Par exemple, les salons qu’organise l’association « Europe France Inventeur », l’EFI a annulé des salons ou reporté dans l’attente d’une fin de cette période, sans aucune date en projet et de notre côté, nous n’avons eu aucune information.

L’ Association des Inventeurs et Fabricants Français, l’A.I.F.F. qui organise en exclusivité le Concours Lépine, pendant la Foire de Paris, qui devait avoir lieu le 30 avril au 11 mai 2020, a été reporté au samedi 4 au mercredi 15 juillet 2020.

La Foire de Paris 2020

Cette année, le nombre de salon d’inventions sera vraiment réduit, par le virus du Coronavirus, qui rendra les inventeurs dans leurs solitudes, dans l’oubliette du grand public et un frein dans le développement de leurs innovations.

Sans parler de la coupure médiatique que propose ces salons, qu’un inventeur isolé ne pourra pas avoir l’accès et une perte dans la chance de trouver des partenaires, des rencontres, etc.

Pourtant, les taxes d’annuité du brevet ne connaît pas le virus du Coronavirus, que l’Institut National de la Propriété Intellectuelle, l’INPI ne connaît pas la crise. Que l’INPI ne propose aucune solution pour soutenir les inventeurs en France, de réduire les taxes d’annuité du brevet, de reporter les taxes d’annuité du brevet national et pourtant, l’INPI a les moyens financiers pour le faire, car c’est une institut bénéficiaire et même chose pour les petites PME/PMI.

Le gouvernement français ne fera rien pour soutenir les inventeurs, les petites PME/PMI innovantes, que ces taxes sont lourdes et obligatoires, qui est un frein à l’innovation.

C’est l’aspect financier, mais pour un inventeur, c’est aussi l’aspect moral, la sensation d’être bloquer dans son développement, d’avoir la chance de s’ouvrir aux autres, d’être à l’extérieur et ne pas être enfermer dans sa solitude.

Le manque de moyen que les associations qui organisent ces salons, que certaines comptent sur les organisations pour financier d’autres salons et qui sont bien souvent des aides minimums, parfois avec un budget tendu, fragile et qui peut avoir des conséquences d’annulation d’organisation de salon, surtout les petits salons d’inventions régionaux.

Déjà, la Société Lyonnaise des Inventeurs, qui organise le plus vieux salon des inventions à Lyon, bien avant le Concours Lépine de Paris, qui ont aussi du mal à organiser ce salon, du 21 et 22 novembre 2020.

Salon des inventions de Lyon 2020

Cela pour dire que ces salons qui restent encore au niveau national sont fragile et la période du Coronavirus, n’aide pas.

L’agenda de cette année sera simple, le Coronavirus a aussi tué des salons d’inventions pour cette année 2020 et c’est aussi une réalité sociale pour les inventeurs.

Cette période est compliqué, pour la santé de soi-même et des autres, il faut resté chez soi, c’est la meilleure façon pour arrêter son développement du Coronavirus, qui est un virus transparent et qui évolue, qui le rend de plus en plus fort. Dans ces conditions, il ne faut pas exposer dans les salons, éviter tout ce qui est groupement de personne, pour éviter le développement du Coronavirus.

On est en période du guerre contre ce virus, on a des dégâts économiques et sociaux pour tout le monde, donc on fait partie, que personne ne fera rien. Les associations d’inventeurs sont bien limités déjà normalement et en cette période, c’est beaucoup plus compliqué pour tout le monde.

En période de guerre, l’aspect de la critique et autres conflits, il faudra mettre cela de côté, si on veut que cela existe encore pour les prochaines années. Il faut soutenir ces associations qui font avec beaucoup de difficultés diverses, organisent encore ces salons.

En cette période, il faut vraiment être responsable et mettre son égaux de côté, soutenir et aider ces associations, pour que ces salons ne soient pas de simple souvenir dans le futur. Que ces vitrines temporaires des inventions ne disparaître pas et que l’inventeur soit complétement dans l’oublie.

Auteur : Peter TEMEY, Président du Club Invention – Europe

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.