Coup de gueule

BABAZ Michel, le clown de service à encore frapper


Encore une fois de plus, Monsieur BABAZ Michel, le clown de service à frapper et voici l’E-mail qui a envoyé aux journalistes et aux inventeurs, au nom des inventeurs indépendants :

« Chers amis inventeurs.(trices)

Ci-dessous mon mail adressé à tous les MEDIAS qui ont fait un article sur Nicole en 2014 si ceux-ci ne relayent pas l’affaire de Nicole WALTHERT contre NINTENDO, (affaire exceptionnelle) nous pourrons dire que comme nous le savons la presse est achetée. Dans ce cas nous avons prévu un opération médiatique spectaculaire au printemps avec plusieurs inventeurs spoliés où les MEDIAS seront dans l’obligation de reparler de cette affaire et de l’ARNAQUE des BREVETS pour les inventeurs indépendants.

Bonne lecture et merci de faire suivre ce mail à vos proches ou personnes qui pourraient être intéressées par la soit disant PROTECTION INDUSTRIELLE.

Cordialement.

BABAZ Michel. »

J’avais prit la peine à répondre à ce clown, qu’il fallait prendre le problème à titre général, avec un statut officiel, en signalant ces problèmes et de proposer des solutions à ces problèmes. Comme je suis une personne gentil, je les ai envoyer sur la piste d’un syndicat professionnel des inventeurs indépendants, qui pouvait être un bon outil de travail pour répondre aux problèmes de droits, de plagiat, etc.

J’avais même créer une rubrique dans le forum « Invention – Web », en ajoutant un modèle de statut d’un syndicat professionnel des inventeurs indépendants :

https://invention-web.com/viewforum.php?f=25

Qui pouvait être une base de travail et permettre à eux d’avoir d’autres soutiens avec d’autres communautés. Ce genre de solution a été totalement méprisé par Monsieur BABAZ Michel, qui est tout à fait son droit.

Le clown de service préfère le faire cela par amateurisme et dans ce domaine là, il a tous les compétences, avec méprit du respect, méprit des règles, sa mauvaise rage et un égaux surdimensionné.

Comme toute personne inculte, aux mépris des règles de base, quand on communique avec les médias, cela se prépare, on monte un dossier de presse, qui sera une base de travail pour les journalistes et aussi leurs donner envie d’écrire un article ou faire un reportage sur ce sujet.

Ensuite, les médias sont des éléments éphémères, le boum médiatique ne dure pas longtemps, car on est plongé par la richesse d’information et surtout sur un sujet que cela ne touche pas tout le monde, au niveau de la population. Donc il faut être prêt pour proposer des solutions pendant cette période de boum et sinon, sa sera un pétard mouiller.

Bien sûr, Monsieur BABAZ Michel qui se prend pour un dieu des inventeurs indépendants, n’a pas besoin de respecter les bases, c’est lui qui donne ces propres règles qui sort de son imagination et stimuler par son égaux surdimensionné. Le problème, c’est qu’il donne une sale image de la communauté et c’est grave pour nous !

Bien sûr, ces actes ne sont pas validés par notre association « Club Invention – Europe » et aussi par la fédération nationale (FNAFI). Pour faire simple, il n’est pas soutenu par la communauté des inventeurs, qui ont un statut officiel.

Sans parler des menaces qu’il permet de faire, une opération médiatique spectaculaire au printemps, car les médias sont achetés ! Les médias ne sont pas achetés, c’est sûr que pour lui et son égaux, de jouer les victimes, cela lui permet de ce mettre en valeur et dans la réalité, ce n’est pas cela, il ne veut pas suivre les procédures et c’est pour cela que les médias ne veulent pas suivre !

Pourquoi Monsieur BABAZ Michel n’aura aucun soutien des associations d’inventeurs et de la fédération nationale, en plus de son amateurisme qui donne une sale image de la communauté des inventeurs indépendants, sa motivation qui n’est pas saine, il recherche au maximum un soutien du public pour gagner son procès de plagiat et gagner beaucoup d’argent.

Dans la réalité, il s’en fou complètement des problèmes de plagiat des inventeurs, cela n’intéresse pas de créer un statut officiel pour défendre la cause !

Bien sûr, il a un grand méprit à mon égard, à mon association « Club Invention – Europe » que je peux le comprendre, mais il a aussi un très grand méprit du site communautaire « Invention – Europe, qui dit que c’est un support risible et qu’on donne une sale image de la communauté des inventeurs. Il faut être un clown professionnel pour inverser la situation.

Quand on n’aime pas de tout un site internet, on n’y va pas et surtout, on ne l’utilise pas pour faire sa propre publicité dans ces commentaires, qui sont souvent hors du sujet de l’article en question et on n’utilise pas un commentaire pour faire de la publicité de son site, aucun respect à cette personne !

Son dernier E-mail pour ma petite personne, il se permet de me menacer en disant qu’il a fait des copies de mes E-mails à Monsieur ARMENANTE, que je ne connais pas de tout cette personne et que je m’en fou totalement que cette personne soutien Monsieur BABAZ Michel. Encore une fois, cela montre son méprit, cela est totalement interdit de faire des copies d’e-mail personnels, cela montre encore une fois de plus ces méthodes douteuses qu’il utilise.

C’est une personne lâche, irresponsable et dangereux pour la communauté des inventeurs indépendants, il ose faire des menaces à tout le monde qui n’est pas d’accord avec lui et ensuite, en jouant la petite victime.

Il n’a pas de méthodologie saine, sous la personne sympathique et victime, ce cache un monstre, qui ne respecte en rien les règles de base. Son seul but final, c’est pour son propre intérêt personnel. Il na pas un esprit communautaire, c’est du faux ! C’est une forme d’escroquerie qu’il fait à la communauté des inventeurs.

C’est comme si moi, j’utilise mes fonctions de responsable associative pour développer mes inventions, que j’utilise la communauté pour forcer mes partenaires professionnels d’aller dans mes propres intérêts. Moralement, cela est totalement faux et je n’ai jamais fait cela.

Autre différence avec Monsieur BABAZ Michel, quand je n’étais pas content des associations d’inventeurs, j’en ai créé une avec mes principes et je fais du concret. Que lui, ce n’est que des critiques et rien de concret ! Quand j’étais contre le business des associations sur le dos des inventeurs, que j’ai proposé par mon association, la gratuité, la liberté et surtout sans obligation d’adhérer à mon association, que je me suis mit à dos certaine association d’inventeurs que cela leur déranger dans leur petit business. Où il était Monsieur BABAZ Michel ?

Avant de me critiquer et mon association bêtement, avec ces menaces qui ne me font rien, à par rire, il peut même envoyer les copies de mes E-mails personnels au Président de la république française, je m’en fou totalement de ces relations. Par rapport à lui, je fais les choses avec mes propres moyens, sans aucun soutien de l’état ou autres. Mon association est totalement indépendant et libre. Ces relations ne peuvent rien faire contre moi ou mon association, donc ces menaces de la cours d’école, je m’en fou totalement.

Une personne qui doit exister par les autres, cela montre son niveau et il peut faire croire aux autres, qu’il peut faire des menaces aux médias, aux systèmes associatifs et autres. Mais ce n’est que de la parole, car dans le concret, c’est un pet de lapin.

Il peut mépriser un président d’une association, d’un vice-président d’une fédération nationale, pour lui permettre de ce mettre en valeur dans la communauté des inventeurs, mais qu’est que cela fait concrètement ! A part ce mettre avec lui, des inventeurs qui sont contre les associations d’inventeurs, qui sont eux-mêmes des marginaux, enfermer dans leurs bulles, qui ont leurs propres visions de voir les choses, qui pensent que tout le système est contre eux et bien d’autres conneries de ce genre là. Que Monsieur BABAZ Michel les utilise et ils pensent que Monsieur BABAZ Michel est leur porte drapeau !

Un porte drapeau doit avoir un statut officiel, comme un statut associatif, un statut syndicat, etc. Il y a du choix pour exister officiellement et avoir des responsabilités qui font avec. C’est facile de jouer à dieu tout puissant, sans prendre aucune responsabilité et de critiquer des vrais responsables. Sa fait partie de sa vrai nature, il se prêtant de beaucoup de chose et ce n’est que par l’apparence, du blabla ! Concrètement, c’est un mythomane en plus dans la communauté des inventeurs.

C’est vrai que notre communauté n’a pas de bonne image, entre les individualistes qui pensent qu’à eux et les mythomanes qui prêtant être quelque chose, qui ne sont rien de tout. Tout cela donne une mauvaise image de l’inventeur à l’extérieur !

Il peut me salir et utilisait son groupe pour le faire, mais je serais jamais soumit devant ces gens là, pour moi, ce n’est que de la mauvaise herbe dans la communauté, ils sont tous incompétents et irresponsables et leurs actions sont à leurs images.

Je demande aux inventeurs d’avoir un regard réaliste envers ce groupe, de voir leurs méthodes de voyou, qui ne respecte aucune règle et sans aucun respect, qui recherche que des conflits pour qu’il existe. De voir concrètement leur action, sans l’apparence, sans leur blabla. Vous verrez par vous même, ce n’est que de la fumer et rien de concret !

Au niveau de la responsabilité, même si ils n’ont pas de titre officiel, il faut savoir que toutes personnes qui font partie de ce groupe, ils sont considéré comme complice des actes que fait Monsieur BABAZ Michel, au niveau pénal. Il peut attaquer tout le monde qui sera contre lui, mais pénalement, tous les membres de son groupe est complice de ces actions. Même Monsieur BABAZ Michel ne protège pas ces propres membres, il s’en fou ! C’est la contrepartie de ne pas avoir un statut officiel, qui permet de protéger ces membres.

Vous ne pouvez pas être contre les lois de la république française et sinon, vous êtes responsable de ces actes douteux, cela est en prendre en compte ! Comme sa liste d’e-mail que Monsieur BABAZ Michel, pour envoyer ces E-mails en groupe, on ne connaît pas son origine, il n’a pas de lien pour se désinscrire de cette liste, qui est une obligation par la loi. Qui dit plus tard en cas de problème, qu’il utilise cette liste inscrit sans notre demande, que c’est la liste de son groupe et que pénalement on est responsable de ces actes. Donc il faut faire très attention d’être inscrit dans une liste d’E-mail, surtout dans un truc non officiel et qui ne respecte aucune règle.

Pour ceux qui sont inscrit dans cette liste, il faut aussi faire attention à ce qu’on répond, je suis bien placer pour le dire, Monsieur BABAZ Michel aime faire des copies d’E-mail personnels et on ne sait pas vraiment à quoi il l’utilise. Par menace, il le publie sur son site, pour ce mettre en victime aux autres, il les envoie à d’autres personnes qu’on ne connaît pas, des pratiques de voyou et il est très dangereux.

Le copie de son e-mail est un e-mail collectif et non personnel, donc cela me donne le droit de l‘utiliser comme exemple.

Je remarque que Monsieur BABAZ Michel me reproche de mes fautes d’orthographe dans mes sales articles, mais il est mal placé pour me donner des leçons dans son E-mail groupé ! C’est sûr que s’il envoi ce genre d’E-mail aux journalistes, sans dossier presse, cela va directement à la poubelle et il peut les menacer par la suite. Attendons que le clown et son groupe au printemps, qu’on rigole un bon coup, de leur action ! Généralement un clown fait rire et même Monsieur BABAZ Michel ne sait pas faire rire, même dans ce domaine, il est totalement incompétent et pire dans cela, il va mettre des inventeurs dans la merde avec ces méthodes de voyou.

Encore une fois de plus, je vous mets en garde de cette personne et de son groupe, pour le reste, je vous ai mit en garde et sa sera de votre responsabilité d’appuyer sa démarche. Si un jour, vous retrouvez devant un tribunal pénal pour complicité, il faudra prendre votre responsabilité jusqu’au bout. A notre niveau, on peut faire qu’une mise en garde et le reste, cela fait partie de votre responsabilité.

Monsieur BABAZ Michel peut prétendre qu’il a le soutien de la communauté, officiellement, il n’a aucun soutien, ni association, ni fédération et il y a qu’un groupement d’inventeur qui le soutienne, qui sera responsable de ces actes. C’est du concret !

Avec les médias, le retour sera négatif par leur amateurisme et non pas que les média soit vendu. On ne peut pas faire n’apporte quoi, sans ouvrir de débat envers la communauté et ensuite, faire des menaces, jouer la victime. C’est de la pure folie et dangereux pour notre communauté.

J’ai essayé d’aider Monsieur BABAZ Michel, à ma manière, car je suis en colère contre lui et ce n’est pas facile, je lui ai donné quelques éléments pour lui permettre d’exister officiellement, il ne veut pas l’entendre, il a du mépris et c’est son choix. En tout cas, s’il avait accepté de faire cela dans les règles, il aurait pu avoir notre soutien et utiliser nos outils.

De notre côté, on lui a donné une chance, il a refusé de m’écouter et c’est de sa responsabilité, mais il ne pourra pas dire qu’on la rejetait et qu’il est totalement faux. Il ne veut pas avoir un statut officiel et suivre les règles, donc dans ces conditions, on ne valide pas ces démarches. Monsieur BABAZ Michel manque d’ouverture, de tolérance et il est agressif.

Un idiot restera toujours un idiot, c’est son destin et personne ne pourra le changer. Nous ne prendrons aucune responsabilité envers lui et son groupe, on est contre sa méthode, son action et son comportement menaçant. Si il joue la victime, c’est qu’il a bien chercher et sans doute, cela lui donne une certaine existence aux membres de son groupe.

Maintenant, il a créé un conflit entre moi et mon association, à titre personnel, je m’en fou totalement, car il n’existe pas, c’est rien ! Pour moi, ce n’est qu’un mythomane et il faudrait qu’il se fasse soigné par un spécialiste. Le pire dans cela, ceux qui recherche à décrédibiliser l’inventeur indépendant, pour lui permettre de retirer de tous ces droits, ils sont très content de ce clown, car cela va leur donner des éléments.

Sur ce point là, cela me gêne beaucoup, car il va faire beaucoup de tord dans notre communauté et on n’avait pas besoin de ce genre d’individu qui représente soit disant la communauté des inventeurs, vue par les gens de l’extérieur et donc ma motivation de faire cet article, pour bien faire comprendre qu’on n‘est pas d’accord avec eux et officiellement, il ne représente pas de tout la communauté, ce sont des éléments étranger de la communauté. C’est l’élément le plus important !

Il faut être réaliste, il existe un groupement qui fait tout pour perdre nos droits, notre statut d’inventeur indépendant et le plagiat en fait partie. Par exemple, devant un tribunal, un inventeur indépendant est reconnu comme un simple particulier et plus entant qu’inventeur indépendant, notre titre professionnel, devant une entreprise, on perd automatiquement. Nos droits en Propriété Industrielle, fut à mesure, on en perde ! Le problème est plus profond qu’on puisse imaginer !

Un autre problème, quand il y a des tables rondes, il y a personne pour nous représenté et la chaise est vide. C’est un problème dans notre communauté, car nous manquant de bénévole pour assister à ces tables rondes. Depuis le départ de Monsieur Georges de Monestrol, qui était un spécialiste sur le droit de la Propriété Industrielle et fiscale, ancien président de la FNAFI, grâce à lui, les inventeurs ont eu des réductions d’annuité de brevet national dans les premières années. J’ai eu la chance d’avoir eu des échanges avec lui, on a aussi travailler ensemble, il était très compétent dans ces domaines là, aussi la partie du plagiat.

Monsieur BABAZ Michel est top minable, il n’a aucune connaissance dans ce domaine, trop inculte et ce n’est pas un clown qui pourra remplacer Monsieur Georges de Monestrol. On ne va pas mettre un clown au Comité national anti-contrefaçon (CNAC), etc.

On connaît bien le problème du plagiat et on doit le traité en profondeur, pas comme un élément personnel, en jouant la victime ! Analysé le problème, pourquoi et comment ! Puis proposer une solution générale et c’est comme cela qu’on règle les problèmes. Les médias n’ont rien à voir dedans, qui est un sujet complexe et qui ne touche pas la sensibilité du grand public. C’est la raison principal de notre désaccord avec le mouvement de Monsieur BABAZ Michel.

Que Monsieur BABAZ Michel épate un novice, c’est facile, mais devant un professionnel, son niveau est très bas et ce n’est pas son comportement agressif qui va faire remonter son niveau. C’est un sujet complexe, il faut connaître la Convention de Paris, les accords du commerce international, les textes de loi nationale et européenne. Même un avocat en Propriété Industrielle a du mal à suivre !

Ce n’est pas un groupement de pleureuse avec des actions médiatiques qui va changer la situation, ce n’est pas aussi facile que cela ! Déjà, en France peut de député et de sénateur connaissent le sujet, cela existe sur une main, cela fait un faible pourcentage ! C’est de la réalité !

Cela pour dire qu’on a pas besoin d’un clown qui traite de ce sujet là, il ne connaît en rien du circuit, du fonctionnement, etc. Que du tape à l’œil ! Jouer à la victime devant les médias, à l’image de son site, qui ne traite qu’un simple témoignage et rien de concret, de proposition de solution, etc.

Un clown qui me critique de mes compétences, j’ai plus de 20 ans d’expérience au niveau associatif, je suis né dans le monde de l’invention et j’ai participé à des lois au niveau national, avec mon père. Même au niveau de la créativité, on n’est pas du même niveau et pour moi tu resteras un clown de foire.

Je viens de recevoir un autre E-mail de clown, au sujet « Classé sans suite par France Brevets », cela tombe bien, j’ai participé à la création de France Brevets, car mon père était dans l’équipe de Sarkozy.

France Brevets est un organisme de gestion de titre de Propriété Industrielle des services publics, CEA, université, etc. Au départ, cela était mit en place pour optimisé le budget de la recherche publique et mon père voulait aussi avec le temps, que cela pouvait servir aux inventeurs indépendants. Le problème, c’est que les universités ont prit le contrôle et la porte était refermé pour l’extérieur. Le plus important, c’est que les licences d’exploitation des brevets soient vendu en dessous du prix, sinon, nous entant inventeur, on serait obligé d’être au même niveau et on serait perdant !

Cette organisme ne gère que les titres de Propriété Industrielle des services publiques et donc aucun rapport avec les privés, comme les inventeurs indépendants. Ils ont la fonction de défendre ces titres de Propriété Industrielle pour contrefaçon.

C’est tout à fait normal que les problèmes externes sont classés sans suite, cela sort de leur compétence, encore une fois, tu montres ton incompétence à faire n’apporte quoi ! Utiliser cela pour envoyer un E-mail groupé pour montrer aux autres que France Brevets a rejeté ta demande, c’est totalement hors sujet et même stupide. Au moins, tu sais bien développer ta connerie, je ne peux pas dire le contraire.

J’arrête là, tu me fatigues avec tes conneries, tes vraiment un idiot, tu te bats dans le vent et rien de concret !

Je te demande publiquement de retirer mon E-mail dans ta base de données, tes messages sont trop stupide et cela m’énerve plus qu’autre chose. Il n’a rien de constructif, c’est un concentré de connerie et qui donne surtout une sale image de la communauté des inventeurs.

Fin !

Auteur : Peter TEMEY, Président du Club Invention – Europe