Nouvelle technique japonaise dans le domaine haptique


Pour rendre réels les objets virtuels, on utilisait jusqu’à présent le principe du « retour de force ». Miraisens, une startup japonaise, propose un retour de force qui est lui aussi virtuel (ça commence à faire beaucoup de virtuel…).

miraisens

Natsuo Koda, directeur général de la société, a présenté la technologie « 3D haptique » lors d’une conférence de presse tenue le 1er septembre. Cette technologie mise au point par son directeur technique, Norio Nakamura, donne la sensation de toucher des objets dans le monde de l’image tridimensionnelle. Le principe de ce faux « retour de force » est de tromper le cerveau, en combinant ce que l’œil voit avec ce que la main ressent par la génération d’une vibration via un petit récepteur au bout du doigt. La simultanéité de la stimulation des deux sens crée l’illusion. Il est ainsi possible de ressentir la résistance de boutons virtuels que l’on pousse, alors que le doigt de l’utilisateur ne fait que s’agiter dans l’air.

C’est le principe développé par les chercheurs de Miraisens (« les sens du futur »), une entreprise basée à Tsukuba, un lieu d’innovation et de high tech situé au nord de Tokyo. L’entreprise, qui assure que sa technologie est une première mondiale, indique qu’elle veut la commercialiser pour des applications dans l’électronique et l’industrie des services. Une telle technologie pourrait améliorer l’expérience de jeu, ou permettre à quelqu’un de concevoir et manipuler dans l’espace réel des formes physiques qui n’existent pourtant que sous forme informatique comme Tom Cruise dans le film « Minority Report ».

Auteur : JMD d’après un article de la Tribune

Pour en savoir plus, le site de miraisens est ici.

Allo, les secours ? Ici le casque, venez vite !


La société américaine ICEdot va lancer le Crash Sensor, un minuscule capteur qui peut être placé sur tous types de casques et veiller ainsi à la sécurité des motards, cyclistes, skieurs, skateboarders, VTTistes, etc. Les amateurs de sports à risques ont pris l’habitude de porter un casque et de prévenir au moins un membre de leur entourage avant de partir s’adonner à son activité favorite. Voici le dispositif qui fait le lien entre ces deux précautions élémentaires.

Le système complet repose sur trois éléments : un capteur de mouvements et d’impacts à positionner dans le casque, une application à installer sur le smartphone du propriétaire et une liste préétablie de numéros de téléphone à appeler en cas d’urgence. D’où le nom « ICEdot », puisque I.C.E signifie « In Case of Emergency » (en cas d’urgence), une expression très répandue à l’étranger où beaucoup de gens s’équipent d’une carte « ICE » ou d’un bracelet « ICE » où figure la liste des gens à prévenir et les précautions à observer en cas d’accident (allergies médicamenteuses par exemple) et « dot » (point) fait référence à la taille minuscule du capteur.

Crash_Sensor_2012

Le capteur reconnaît une chute en fonction de la violence du choc et identifie le besoin d’appeler les secours au fait que cette chute est suivie d’une certaine période d’immobilité. Il est doté d’une interface BlueTooth qui lui permet de communiquer avec le smartphone et, en cas de besoin, déclencher sur ce smartphone un signal d’alarme et un compte à rebours (voir photo). Si c’est une fausse alerte, le porteur du casque a donc la possibilité d’interrompre le compte à rebours pour ne pas déranger les secours pour rien. Dans le cas contraire, le Crash Sensor contacte les numéros préenregistrés et leur envoie les coordonnées GPS du lieu et l’heure de l’accident.

Aucune date de sortie n’a encore été annoncée, mais cela devrait être pour 2013. Le Crash Sensor a été présenté à l’Interbike de Las Vegas du 19 au 21 Septembre 2012, et au vu de l’engouement qu’il a suscité dans ce salon, il devrait avoir du succès. D’autant que le nombre de conducteurs qui commettent un délit de fuite après avoir renversé un deux-roues au lieu d’appeler les secours est de plus en plus important.

La question qui reste en suspens (on cherche toujours le truc qui coince sur Invention – Europe ! ) c’est la probabilité réelle qu’un smartphone – en général encore plus fragile qu’un GSM à l’ancienne – soit encore en état de passer un appel si la violence du choc a mis K.O. son propriétaire. Disons que tout ce qui augmente un peu les chances d’un secours plus rapide est bon à prendre si son tarif reste raisonnable ce qu’on ignore pour l’instant. On ne sait pas non plus quels téléphones seront compatibles (pour le moment, seul l’iPhone est mentionné, définitivement pas le plus adapté en termes de solidité…).

Auteur : JMD

Système automatique de traitement des informations portées par des textes courts


L’invention se rapporte, de façon générale, au traitement de textes courts constituant un corpus très souvent dégradé afin d’en extraire les informations qu’ils portent et, de façon plus particulière, à la recherche de relations ou à l’établissement de comparaisons entre les informations portées par différents textes courts et à la diffusion ciblée des résultats obtenus, la transmission desdits textes courts utilisant tous supports de communications, notamment les réseaux de téléphonie fixe ou mobile.

On entendra par »textes courts » des textes essentiellement composés de quelques phrases à structure simple, éventuellement de quelques paragraphes et auxquels peuvent être associés des données audio et/ou vidéo et/ou photographiques. Des petites annonces, des télégrammes, des informations fil rouge, des messages vocaux ou écrits peuvent, par exemple, constituer des textes courts.

Avantages

En ce qui concerne les effets induits par l’invention (Macro-zoom) :

– l’invention pourrait être au coeur d’une stratégie de développement durable au plan mondial : si la demande et l’offre sont mieux équilibrées en temps réel, alors une logique contrôlée de décroissance peut être engagée et gérée au quotidien afin de résoudre efficacement la situation de la crise mondiale au plan économique, social et écologique.

En ce qui concerne l’usage de l’invention (Zoom in) :

1 – Efficacité : réponses routées directement

2 – Qualité : réponses sur-mesure à la demande

3 – Précision : qualification dynamique de la demande

4 – Rapidité : réponse instantanée ou différée

5 – Économie : usage gratuit (internet) – prix modéré (téléphone)

6 – Rentabilité : pas de temps de recherche; pas de perte d’énergie

7 – Convivialité : dialogue vocal ou écrit (téléphone et/ou internet)

8 – Ouverture : multi-lingue, universel, guichet unique, 24/7

9 – Portabilité : MMPORG, agent intelligent, logiciel Pair-à-Pair, système d’exploitation temps réel, solution communicante mobile embarquée

10 – Sécurisation : pas de traçabilité externe ou d’intrusion.

11 – Optimisation : prioritisation des contacts et des actions au regard de la contribution individuelle et collective

Facteurs

La situation économique, sociale et écologique mondiale requiert de résoudre le problème à son origine : une conscience pure, une imagination fertile et une communication transparente sont vitales pour la fluidité du flux d’information et l’équilibre entre l’offre et la demande.

Stratégie

Organisation : fondation d’utilité publique

Déploiement : lancement direct et indépendant

Propriété intellectuelle : open science, open source, creative and patent commons

Stratégie produit : innovation participative et centrée utilisateur

Forme produit : intégration transparente tout-en-un

Politique de service : qualité totale

Politique éthique : intégrité totale

Objectif sociétal : bien-être individuel et collectif

Vocation : résolution des besoins vitaux

Modélisation de la structure : 100% à la demande

Couverture géographique : mondiale

Couverture données : universelle

Politique d’investissement : méga-projet

Politique de tarification : gratuit et prix d’usage modéré

Politique publicitaire : sur-mesure de masse et luxe

Localisation : à définir au regard des critères éthiques, sociaux, économiques, financiers et scientifiques des pays d’accueil

Membres : à définir après étude de faisabilité

Cible marché : population mondiale

Politique technologique : équipe open community dédiée

Inventeur : Sylvain Durif

Contact : Fondation Elvita

Adresse : 5 place de la mairie – 11190 Arques (France)

Tél. : 04 68 69 67 37

E-mail: fondation.elvita@gmail.com

Console de jeux avec interactions et ressentis des environnements virtuels


Résumé de la machine et principe de fonctionnement d’une Connexion Eye :

Alors cette machine que j’ai nommé Connexion Eye est un mélange de nouvel technologie. J’ai eu l’idée de combiner la technologie des exosquelettes utilisé dans l’armé et le médicale (SARCOS et HAL) pour soulever des charges lourdes à main humaine (que j’ai entièrement modifié et miniaturisé) et à la simulation d’environnement virtuel à partir d’un casque virtuel HD sur 180° afin de s’adapté à notre vision oculaire.

Donc la motorisation de l’exosquelette sert à contrôler par capteur moteur et ressentir les mouvements et l’interaction des éléments virtuel du simulateur en bloquant, ralentissent et freinant les articulations moteur de l’exosquelette (moteur a retour de force) afin de ressentir l’environnement virtuel (Voir brouillon plans 3D des articulations motorisées de l’exosquelette et le système permettant de resté sur place tout en réalisant nos mouvements corporels souhaiter).

Exemple :

– Toucher un mur virtuel de ses mains sans jamais passer au travers.

– Marcher sur une pierre virtuelle et avoir l’impression que son pied est sur quelque chose au-dessus du sol virtuel que l’on peut voire en 3D à côté de la pierre virtuelle.

– Monter un escalier sans jamais passer au travers d’une marche virtuel.

– Et même ressentir du doigt le contact d’un objet en portant une combinaison en fibre optique tissé intérieurement qui enverrai une lumière localisé de l’objet que l’on touche afin de ressentir la chaleur du rayonnement localisé dans la combinaison (autre idée d’invention, mais cela serai vraiment cher à réaliser, mais il reste un problème d’aération de la combinaison).

Explication du système permettant de resté sur place tous en réalisant nos mouvements corporels souhaiter (Voir brouillon plan 3D) :

Teslamaniaque_1

Teslamaniaque_2

Tous d’abord pour explication importante, lorsque nous portons l’exosquelette nous somme ensuite élevé à une hauteur de 1m, par un ceinturage faisant partis à l’ensemble de l’exosquelette (donc parfaite impression d’être sur la terre ferme parce que nous somme en appuis sur le système des pieds et jambe de l’exosquelette et celui-ci maintenu au-dessus du sol Réel) (Voir brouillon plan 3D pour comprendre ce système).

Pour la sensation d’avancé : Alors afin de ressentir une presque avance sans se déplacé, s’est une association du mouvement de l’environnement virtuel qui se déplace à nos yeux selon nos mouvements et ainsi l’exosquelette des jambes qui agissent de manière à bloquer légèrement notre pas afin d’en ressentir un presque sol, que nous foulon du pied.

Pour la sensation de monter ou descendre : Alors afin de ressentir cette sensation complexe sans toucher le vrai sol puisque nous sommes réellement suspendus à  1m du sol.  J’ai imaginé un système dorsal à notre exosquelette afin de nous faire monter ou descendre selon nos mouvements comme par exemple monter un escalier virtuel.

C’est alors un système (expliqué si dessus) qui nous ramène à chaque fois, à la hauteur réel de 1m afin de toujours  avoir une marge de monter ou descendre virtuellement sans toucher le sol réel (Il restera juste l’habitude de petite sensation de chute ou  de monté verticale, si l’on devait par exemple courir dans un escalier, puisque le système nous ramènerai à chaque pas, à la hauteur moyenne réel).

Pour la sensation de se retourné ou faire demi-tour : Pour se système on est dans l’obligation de respecter des marges de mouvement restreint en fonction des degrés de liberté possible du système dorsale (Mais cela limite certain mouvement réel qu’on a l’habitude d’exercer naturellement).

Donc le grand avantage de ce simulateur est qu’il est tout  à fait rentable à fabriquer puisse-que l’exosquelette peut être fabriqué avec des matériaux  rentable comme du plastique résistant et avec un système réglable comme sur des béquilles afin de s’adapté aux membres de toute personne qui souhaite l’utiliser (A l’exception du système exosquelette des mains qui se doit d’être sur mesure en fonction du joueur).

Et pour les moteurs, ils ont seulement besoin d’avoir des forces assez suffisantes pour supporter notre poids selon divers mouvement de nos membres.

Mais également permettre des blocages moteurs résistant à notre force musculaire.

Cela est tout à fait rentable et réalisable puisque ce type d’exosquelette n’est pas comme ceux de l’armé et du domaine médical (SARCOS et HAL) qui soulève des charges lourdes et permette une motricité pour les handicapés.

Parce que pour ce système, il n’est question que de manipulé des éléments virtuel imputé de toute action physique réel comme la pesanteur, la résistance…etc. mais avec tous de même des systèmes d’interaction programmé selon les objets virtuel, l’environnement et les capacités de notre personnage virtuel (Avatar), selon nos vitesse de réaction (exemple : prendre de l’aillant pour défoncé une porte, un mur et même gravir des obstacles).

Donc cela peut révolutionner l’univers des jeux vidéo et des simulateurs.

Mais la grande complication reste la programmation et le système informatique de gestion, la gestuel possible de notre corps à s’adapter au mouvement possible à ce système virtuel, les environnements 3D et la jouabilité des jeux qui reste à étudier et concevoir (Moi j’ai imaginé des jeux 3D, d’on les environnements comporterai juste des blocages de la motricité de l’exosquelette selon ce que l’on touche mais comporterai également des possibilités d’interaction précise avec des objets comme cassé un mur, une caisse, une vitre ou utiliser des arme ou des objets et se mouvoir de  différente manière et à des vitesses désiré et ainsi évoluer dans un univers virtuel fonctionnant avec des interactions possible en accord avec notre exosquelette et les capacité virtuel de notre avatar virtuel).

– Pour les sensations de ressentis causé par un adversaire virtuel :

– Exemple : Se faire tirer dessus, se prendre un coup, subir l’onde de choc d’une explosion…etc.

Il faut par mesure de sécurité que les chocs soient simulés par des mouvements rapide et sécuritaire de l’environnement virtuel et notre Avatar à nos yeux.

Mais tous de même associé par de bref mouvement du système dorsal et l’action de certain système de vibration localisé en divers point sur notre Exosquelette en fonction des actions subis.

Ce qui permet une certaine interaction avec divers joueur par une désorientation TOUT A FAIT SÉCURITAIRE (mouvement libre de nos membres mais juste déplacement de l’ensemble de notre exosquelette comme par exemple sur l’attraction du bras robotique du Futuroscope de Poitier).

J’ai également imaginé une autre utilisation de ce système :

Cela peut être également utilisé comme système de commande d’un robot humanoïde ou mieux encore (idée de concept futuriste et complexe), une Grande armure robotisée que l’on pourrait commander de l’intérieur placé dans une cabine sphérique dans son thorax et assez grande afin de nous laisser une entière liberté de mouvement (Malheureusement, il faut tout d’abord trouver une puissante source d’énergie à la fois durable, fiable et de petite taille pour permettre son alimentation).

Mais le coté vraiment complexe de cette armure est de resté en équilibre et donc il faut être maintenu en équilibre parallèle à l’armure et l’exosquelette sur tous mouvement conforme à l’armure en association avec l’exosquelette afin d’être en accord parallèle constant avec la physionomie de son armure et l’environnement extérieur.

Donc il faut se fier à un programme informatique fiable qui garde et maintient l’armure et notre exosquelette(le dos, le bassin et les membres) en équilibre constant selon nos mouvements possible en équilibre avec l’armure et l’environnement extérieur (Terrain).

Exemple :

– On ne peut réaliser que des mouvements équilibrés entre l’armure et l’exosquelette parce-que les moteurs de l’exosquelette est configuré selon les mouvement et les vitesse physionomique de l’armure et donc empêcheront tous mouvement non équilibré (les moteurs de l’exosquelette ralentissent nos mouvements, afin de se déplacer aux vitesses possibles des moteurs de l’armure et ne permettent que des dégrées de liberté de nos mouvements possible, selon l’environnement du terrain et les articulations de notre armure).

Conclusion :

Donc on peut en conclure que cette invention peut révolutionner le monde des jeux vidéo et l’interaction entre l’homme et la machine humanoïde.

Auteur et Inventeur : Concept Teslamaniaque (GUIET Dorian)

E-mail : guiet.dorian@yahoo.fr

L’ordinateur simplifié d’Alexander


Agé de 20 ans, Alexander a déjà derrière lui des milliers d’heures de programmation. Son objectif ? Rendre plus facile et logique l’utilisation de l’ordinateur pour les personnes âgées et handicapées.

Un assistant virtuel presque sans limites

Après sept ans de travail, ce jeune inventeur est heureux de livrer un « programme assistant utilisateur » baptisé KAR Intelligent Computer. Cet assistant possède aussi 630 fonctions qu’il peut exécuter à partir d’une simple phrase : KAR comprend le langage courant pour activer ses fonctions.

Kar_intelligent_comp

Il a 3 principaux objectifs :

Assister les personnes à se servir de leur ordinateur grâce aux 630 fonctions simplifiées : traitement de texte, guidage automatique de la souris, email, préparation de recettes pour les diabétiques…

Accès à l’informatique pour les personnes handicapées, à déficience visuelle, les paralysés, etc. au moyen du contrôle de la souris par la tête de l’utilisateur, la loupe, la synthèse vocale…

Réduire l’impact environnemental en diminuant l’empreinte carbone et la consommation d’électricité des ordinateurs de 48 %. KAR gère la fréquence, la mémoire vive des applications, le refroidissement électronique du processeur et la mise en veille du PC.

Pour tous publics

Les « nuls » en informatique ont donc ici un outil pédagogique complet assorti d’un assistant vocal (l’ordinateur vous parle). La fenêtre de dialogue est toute simple : il suffit de taper sa question !

Ceci peut aussi concerner des besoins pratiques comme connaître la météo ou consulter le programme télé. Il permet aussi de lire les pages lorsque vous êtes sur Internet.

A partir de 29,90 €

Site Internet : www.iaindustrie.fr

Prendre contact avec l’inventeur : Monsieur Alexander Hoffmann

Par E-mail : intelligence.artificielle@laposte.net

Evitms, vous évite les troubles musculo-squelettiques !


Avez-vous entendu parler de TMS ?

La TMS est la maladie professionnelle de notre siècle. TMS est l’abréviation de « Troubles Musculo-Squelettiques ».

Il s’agit d’une pathologie touchant les muscles, les tendons et les nerfs des membres et de la colonne vertébrale.

Les symptômes les plus courants des TMS sont des douleurs aux poignets, aux épaules et au cou.

Ces symptômes commencent par des petites douleurs et des plaintes passagères et finissent par des douleurs atroces demandant un repos du membre touché voire même une intervention chirurgicale dans les cas les plus graves.

Evitms_1

Le support évitms vous procure la position la plus naturelle possible devant votre p.c. en répondant à un réflexe naturel qui est mettre ses mains sur ses cuisse pour les reposer.

La souris est à proximité de votre main, vous évitant ainsi de prendre une position inadéquate et fatigante aussi bien pour votre poignet que pour votre colonne vertébrale.

Le support évitms est synonyme de confort devant son ordinateur, il suffit de l’essayer pour ne plus s’en passer.

L’utilisateur à les mains libres, c’est qu’à tout moment, il peut laisser la souris pour utiliser le clavier sans risque de chute de cette souris qui reste retenue au dispositif, par contre sans se dispositif on est obligé à toujours retenir cette souris ou de la poser sur la table pour la reprendre par la suite…..

Ce dispositif en cuir protège la cuisse de tout rayonnement émis par les souris optiques.

Evitms_2

Description :

– Support fabriqué en vrai cuir de chevrette et cousu à la main.
– Utilisable recto/verso, à double face et sous plusieurs couleurs : noir/marron, noir/acajou…
– Menu d’une boucle permettant le réglage de la taille.
– Ayant une poche en plastique transparente servant comme aire de déplacement de la souris et permettant l’insertion d’une photo.
– Pose et dépose facile et rapide grâce à une fermeture velcro.
– Taille : 25cm X 20cm X 0,3cm, permettant un rangement facile.
– Permettant d’utiliser simultanément clavier et souris sans risque de chute de cette dernière grâce au garde souris à double ouverture : gauche /droite.

Pour plus d’information : www.evitms.com

Navigosphere


Navigosphere est une sphère de navigation internet et de bureau desktop en 3 dimensions.

Avec Navigosphere, les portails comme Google, Yahoo ou Livesearch seront désuets. Il ne sera plus nécessaire de passer par eux pour accéder à l’information ou au site souhaité, les internautes iront chercher directement dans les annuaires spécifiques. Cela permet un gain de temps évident et plus de précisions lors de la recherche.

Navigosphere permet aux utilisateurs d’avoir à leur disposition une quarantaine de pages de démarrage toutes reliées à une barre de recherche unique.

Ces 40 pages de démarrages peuvent être donc 40 moteurs de recherches

A titre d’exemple si un utilisateur cherche des informations sur un film, il la cherchera directement sur un site dédié au cinéma. Avec cet outil vous pouvez aussi traduire une phrase dans la langue de votre choix en un seul clic.

Vous pouvez enregistrer et charger 40 pages de démarrages spécifiques au domaine souhaité, vous obtiendrez alors une sphère avec 40 sites correspondants à un domaine.

Vous pouvez enregistrer, charger et partager vos configurations de recherche.

Exemple, vous envoyez une configuration nommée « musique » à un ami qui ,après l’avoir chargée obtiendra 40 pages de démarrages dédiées à la musique.

En tournant la sphère, vous avez à votre disposition votre bureau ( desktop).

Périodiquement, nous mettrons à votre disposition des vidéos montrant le potentiel et les fonctionnalités de cette nouvelle génération de navigateur.

Le projet est en phase de lancement nous recherchons une communauté de développeurs pour bâtir cet outil de navigation qui rendra l’internet plus accessible.

Vidéo sur YouTube : www.youtube.com/watch?v=IqJ_YRwJgug

Inventeur : Turan CICEKCI