Graham Bell aurait volé l’idée du téléphone


Un livre prévu pour sortir prochainement clame haut et fort avoir la preuve définitive d’un délit soupçonné depuis longtemps : Alexander Graham Bell aurait volé l’idée du téléphone à son rival Elisha Gray.

Dans l’ouvrage  » Le complot du téléphone : à la poursuite du secret d’Alexander Graham Bell « , le journaliste Seth Shulman indique que Bell, soutenu par des avocats teigneux et un validateur de brevets corrompu, a réussi à se faire créditer par erreur comme premier inventeur du téléphone, après avoir eu accès aux documents déposés par Gray antérieurement.

Le carnet de notes de Graham Bell, numérisé en 1999, détaille comment Bell et son assistant Thomas Watson ont, en 1876, essayé de transmettre du son de manière électromagnétique via un câble. 12 jours après, lorsqu’il se rendit à New York pour répondre de questions relatives à ses brevets et à son travail – il a soudainement essayé un autre moyen pour transmettre le son de la voix, qui, cette fois, s’avéra concluant.

Lors de la description de cette nouvelle méthode, il a esquissé un diagramme d’un individu parlant dans un combiné. Les documents de Gray, qui décrivent une technique similaire, contenaient également un diagramme se rapprochant de très près de ce que Bell avait dessiné.

Prévu pour sortir le 7 janvier prochain, le livre de Shulman présente tout un tas d’autres éléments qui ne peuvent que piquer la curiosité et éveiller les soupçons. Par exemple, l’aspect de l’appareil émetteur de Bell a été écrit à la va-vite en marge du brevet ; Bell était nerveux lorsqu’il s’agissait de présenter son invention alors que Gray était présent dans l’assistance; Bell a refusé de témoigner en 1878 sur cette question; et Bell, comme s’il s’agissait d’une honte, s’est rapidement détaché lui-même du monopole des téléphones portant son propre nom.

Comme l’indique Associated Press, la leçon qui demeure la plus instructive intervient lorsque Shulman explique pourquoi la mémoire collective a retenu d’abord Bell et non Gray – l’inventeur allemand Philipp Reis avait battu les deux rivaux bien avant dès les années 1860 mais ses téléphones utilisaient un principe différent et ne transmettaient que la musique, non la voix humaine.

Source : www.generation-nt.com

Commentaire d’ADDS :

Charles Bourseul, Belge né à Bruxelles invente en 1829 le premier téléphone ! soit 22 ans avant ces Messieurs cités dans ce livre !

Vous trouverez ce texte dans : « Ces Belges qui ont fait la France », aux Éditions France Empire, publié en 1982.

Commentaire de BIDragon :

Je me permet de rajouter un lien pour illustrer l’article : fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Bourseul

Sinon pour corriger ADDS, je vois qu’il est né en 1829 et non son téléphone qui serait plutôt apparu en 1854 (un peu avant Philippe Reis donc).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.