Article de presse

Le brevet pour une puce tueuse est refusé


La proposition d’un inventeur saoudien d’insérer des semi-conducteurs sous-cutanés chez des visiteurs, et de les tuer à distance s’ils se conduisent mal ne sera pas brevetée en Allemagne.

Mercredi, une porte-parole du Bureau allemand des brevets a dit que la demande avait été reçue le 30 octobre 2007 et publiée 18 mois plus tard, comme l’exige la loi, dans une base de données de brevets. Mais les inventions qui sont contraires à l’éthique ou qui présentent un danger pour le public ne sont pas reconnues.

Des reporters ont dit que la documentation propose que des semi-conducteurs minuscules soient implantés ou placés par injection sous la peau des gens pour que leurs déplacements soient suivis par satellites GPS. Ce système pourrait être utilisé pour empêcher les migrants de dépasser la limite de validité de leur permis de séjour.

Un modèle B du système contiendrait un poison, comme le cyanure, qui pourrait être libéré par télécommande pour « éliminer » les gens qui sont devenus un risque de sécurité. Le document dit que ce modèle pourrait être utilisé contre des terroristes ou des criminels.

L’implantation de puces chez des humains soulève de nouveaux débats éthiques dans des forums professionnels de scientifiques, chez des universitaires, des organisations des droits humains, des ministères et des groupes religieux.

Le Conseil sur les affaires éthiques et judiciaires (CEJA) de l’American Medical Association a publié un rapport en 2007 qui allègue que des puces RFID implantées peuvent compromettre la vie privée parce qu’il n’y a aucune assurance que les informations contenues dans la puce puissent être adéquatement protégées, sans oublier les risques pour la santé (les puces peuvent se déplacer sous la peau).

Source : www.pointdebasculecanada.ca

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.