Article de presse

Emmanuel vient d’inventer un T-shirt lumineux… made in Bretagne !


L’histoire

« Le truc, c’est d’avoir des idées ! » Emmanuel Barbary n’en manque pas. Fils de pêcheur de Sarzeau, il a démarré son activité en vendant des drapeaux bretons, des mugs ou autocollants avec des motifs bretons, des triskells.

« Quand j’étais enfant, on ne voyait comme souvenir que des boîtes avec des coquillages collés dessus ou des objets avec des mouettes, commente-t-il. En cadeau souvenir, il n’y avait pas grand-chose et le côté identitaire a été caché pendant des décennies. Ma première idée était de démocratiser le drapeau breton. »

Il a donné un coup de fouet à la « celte attitude » avec, à côté des objets traditionnels, toute une gamme de souvenirs amusants.

« Herminou et Herminette »

Avec son frère, il a développé son entreprise, baptisée « Celtitudes ». En 2007, son frère a gardé la partie commerciale avec un magasin à Auray, tandis que lui phosphore dans son atelier de Ploeren.

En plus des traditionnels motifs, il a fait naître des personnages rigolos. « Là, sur les mugs, c’est Herminou et Herminette ! » Il y a aussi la série des Rasta Breizh.

À côté des traditionnels T-shirts, mugs et autocollants, il a inventé le grille-pain breton. Les tartines en sortent grillées avec des triskells ou encore le drapeau breton ou l’inscription BZH ! Il fabrique aussi des plaques d’immatriculation pour les voitures. « La plaque 44 avec le drapeau breton, ça a fait un carton ! »

Il s’est aussi attaqué aux pochettes de préservatifs aux inscriptions humoristiques, comme « Protège menhir ».

De là, il n’y avait qu’un pas pour créer des graines de menhir. « C’est venu au cours d’une discussion à un apéro. J’ai pris une enveloppe de kraft, du rafia à ma mère, et le tour était joué ! »

Et c’est quoi, ces graines de menhir ? Il paraît que ces petits cailloux dans une petite enveloppe de papier kraft donnent naissance à des menhirs. Elles sont « à planter dans un sol celte et humide, de préférence en alignement, à arroser aussi souvent qu’en Bretagne, croissance très lente les premiers siècles ». Il en a vendu 100 000 pièces.

Après les graines de menhir, le T-shirt lumineux…

Et là, Emmanuel vient d’avoir la lumineuse idée du T-shirt breton lumineux qui clignote. Après avoir vendu plein de casquettes lumineuses, l’an dernier, il compte bien faire le buzz avec sa nouvelle invention au festival interceltique de Lorient où il est présent chaque année. Le T-shirt, vendu 35 €, édité à 500 exemplaires, sera commercialisé à partir de la semaine prochaine.

Des idées, il en a encore en réserve. « Il faut tout le temps inventer, faire des choses drôles. La commercialisation s’arrête aux quatre départements et demi de Bretagne. C’est une petite zone. »

Et puis, il y a aussi les copieurs, à l’affût de ce qui marche. « La concurrence est rude et on ne peut pas se battre là-dessus. »

Celtitudes a son propre atelier de broderie et travaille aussi à la commande pour des petites séries. Et pour faire vivre cet atelier, l’inventeur de souvenirs a aussi l’idée de faire des serviettes de table avec des prénoms brodés. « Eh bien oui, on avait déjà le bol et le rond à serviette ! Mais alors pourquoi pas la serviette avec le prénom. » Comme pour le bol, on peut passer commande pour les prénoms ou inscriptions personnalisées.

Celtitudes, 4, impasse Aimé-Bonpland, Ploeren. Tél. 02 97 40 73 19. Site : www.celtitudes.fr

Auteur : Nathalie JAY

Source : www.ouest-france.fr

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.