Algérie / Il invente une nouvelle boîte vocale


Il s’agit d’une nouvelle application de la boîte vocale que pourront avantageusement utiliser les hommes politiques, les sportifs ou les hommes d’affaires.

M.Zitoune Mokhtar est un jeune Algérien bourré d’ingéniosité. Autodidacte et ayant plusieurs inventions à son actif, il vient de mettre au point une nouvelle version de la boîte vocale, dont il vient de déposer le brevet d’invention auprès de l’Inapi (Institut national algérien de la propriété industrielle), à Alger.

Cette trouvaille, sur laquelle il a commencé à travailler en 2008, est donc une application nouvelle du dispositif connu qu’est la classique boîte vocale, en téléphonie mobile. En fait, la nouvelle utilisation, telle que décrite par son auteur est tout simplement révolutionnaire.

Contrairement au classique schéma qui veut qu’une personne ou plusieurs laissent un message sur la boîte vocale d’un abonné, le nouveau procédé veut qu’une personne ou plusieurs peuvent accéder au site vocal (boîte vocale) de leur correspondant et puiser ainsi à la source un message ou des renseignements. Cette nouvelle application, et donc invention, dont quelques détails techniques demeurent jalousement gardés par leur propriétaire, permet d’imaginer bien des utilisations utiles et efficaces.

Un opérateur de téléphonie mobile par exemple peut attribuer un numéro spécial à son client et qui lui permet d’accéder à son site vocal et donc sa boîte vocale. En fait il faut comprendre que ce système opère surtout grâce à l’infrastructure de l’opérateur et pas seulement grâce au terminal ou combiné. Finalement cette technique peut sensiblement améliorer le taux d’utilisation de la boîte vocale.

Ce dernier peut passer allégrement de 10% à plus de 40%, estime son concepteur. Selon ce dernier, ce système pourra permettre à certaines catégories professionnelles, voire au large public, d’accéder à des informations et des données de première main.

Il étaye à ce titre qu’un ministre qui dispose de sa propre boîte vocale pourra y laisser des données que pourront consulter massivement les journalistes.

Selon ce descriptif, un responsable local, voire un chef d’État peut laisser une communication sur sa boîte vocale et pourra de la sorte offrir à ses électeurs la possibilité d’acquérir à la source les informations protégées qu’ils souhaitent.

Ce modèle peut d’ailleurs être dupliqué à l’infini et l’on peut alors concevoir qu’un patron d’entreprise, un manager de club sportif, et autres leaders de la société puissent communiquer par ce medium inédit.

Aujourd’hui, ce jeune inventeur, originaire de Batna, juge que ce filon pourrait très bien être exploité par les opérateurs de téléphonie mobile en Algérie et que les entreprises auront tout à gagner à miser sur ce produit.

Armé d’enthousiasme il appelle, également, les ingénieurs et autres techniciens que cela intéresse à se joindre à lui afin de parfaire quelques aspects techniques de faisabilité. Il n’hésite pas alors à communiquer son e-mail : tout en rappelant que ce système ingénieux permet d’enregistrer individuellement et d’exposer pour un large groupe de personnes.

Auteur : Salim BENALIA

Source : www.lexpressiondz.com

Un commentaire sur “Algérie / Il invente une nouvelle boîte vocale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s