Disparition de Stanford Ovshinsky, l’inventeur de la batterie NiMH


Stanford Ovshinsky est décédé à l’âge de 89 ans. Ses inventions dans le domaine des batteries ont permis l’essor des terminaux mobiles.

Stanford Ovshinsky est décédé dans sa demeure du Michigan à l’âge de 89 ans des suites d’un cancer. Son nom ne vous dit peut-être rien mais ses travaux et ses inventions se sont retrouvés à un moment dans la plupart des smartphones et des terminaux mobiles. Elles ont également permis à Toyota de développer la seconde génération de voiture hybride Prius avec l’intégration d’une batterie NiMH.

Stanford_Ovshinsky

On se souviendra en effet de l’accumulateur nickel-hydrure métallique (NiMH) qu’il a mis au point et breveté. On a retrouvé ces batteries NiMH dans les smartphones, les baladeurs mp3, les appareils photos numériques… Depuis lors, elles ont toutefois été supplantées dans les terminaux mobiles par les batteries Lithium-ion supérieures dans plusieurs domaines (pas d’effet mémoire, énergie massique plus élevée…).

Ses recherches ont également conduit au développement des écrans LCD.

En somme, c’est un géant de la physique et de la chimie qui s’en est allé vendredi dernier.

Auteur : Rénald B.

Source : www.generation-nt.com

Un commentaire sur “Disparition de Stanford Ovshinsky, l’inventeur de la batterie NiMH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.