Une invention qui pourrait révolutionner la traditionnelle palette


Une entreprise basée à Saint-Étienne, dans la Loire, a inventé un système innovant et qui répond à un problème récurrent pour les industriels.

palette_ip3_concept

L’entreprise stéphanoise IP3 Concept lance un concept simple et intelligent qui pourrait bien révolutionner la fabrication et l’utilisation des palettes.

Elle a mis au point le IP3 System. Ce système comprend une palette sur mesure, ainsi que son système de fabrication utilisable chez l’utilisateur.

La palette est en carton, entièrement recyclable : elle ne contient ni solvant ni partie métallique et est confectionnée avec de la colle vinylique. La base de cette palette est constituée de plots en carton ondulé.

« Notre produit fait 3 kg en moyenne, contre 15 à 20 kg pour les palettes en bois », souligne Nicolas Salah, co-dirigeant de l’entreprise stéphanoise IP3 Concept.

Mais ″la révolution de notre concept n’est pas la palette carton : c’est d’avoir réalisé des machines de moins de 30 m2 qui permettent de produire ces plots et ces palettes sur mesure″ explique Nicolas Salah.

En à peine 30 min, elles fabriquent les palettes en carton sur mesure, qui peuvent résister à plus de 600 kg de charge par plot.

Nicolas Salah et Jacques Le Monnier sont partis du constat que les palettes bois présentaient des manques de souplesse dans l’approvisionnement et dans leurs formats ainsi que des problèmes concernant le stockage et le recyclage.

Ils se sont également aperçu que les palettes carton n’exploitaient pas les avantages de cette matière, puisque la démarche est restée la même qu’avec les palettes en bois :

″La palette carton, aujourd’hui, ce sont de grosses usines de fabrication, en Europe de l’Est et dans le nord de la France. Et ces leaders mondiaux, Smurfit ou DS Smith, n’ont pas la souplesse de la faire sur mesure. Ils vendent un standard, la mettent dans un camion et vous la livrent. Vous avez toujours le problème d’approvisionnement et de stockage.″

Mais pourquoi transporter les palettes et ne pas les fabriquer sur place ?

Pour mener à bien ce projet, Jacques Le Monnier, l’inventeur du concept, s’est associé à la société stéphanoise, Innélia, spécialisée en packaging et dirigée par Nicolas Salah. Ensemble ils ont fondé IP3 Concept.

Ils avaient déjà mis au point leur palette sur mesure et sur plots. Elle est sur le marché depuis maintenant trois ans, une palette conçue pour être à monter à la main.

La mécanisation a, du coup, été assez simple à concevoir. Un an après, ils lancent sur le marché leur machine de fabrication de palettes, qu’ils proposent à la location.

Ces machines sont mobiles et simples à mettre en place et permettront la production de palettes aux formats spécifiques.

Les deux associés visent prioritairement le marché international. De premiers contacts ont déjà été pris en France, sur le Maghreb et en Europe du Nord.

Et les dirigeants sont optimistes sur l’avenir de leur création : ″Le marché est morose, mais il faut aller contre en apportant des solutions à valeur ajoutée. Là, on répond à une problématique qui va dans le sens des économies.″

L’IP3 System a déjà été repéré : le Salon de la manutention organisé avec le Salon de l’emballage lui a décerné le prix coup de cœur Manut’innovations.

Il sera présenté au Salon de l’emballage qui se déroule, à Villepinte, du lundi 17 au jeudi 20 novembre.

Auteur : Faustine Loison

Source : http://www.graphiline.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s