L’homme qui détient le plus de brevets au monde


Inventeur atypique, Yoshiro Nakamatsu possède près de 4400 brevets. A 86 ans, il veut inventer un traitement pour le guérir du cancer.

Rien n’arrêtera le Dr. Nakamats, de son vrai nom Yoshiro Nakamatsu, inventeur le plus prolifique au monde qui détient près de 4400 brevets.

nakamats

En juin dernier, le Japonais révélait qu’il souffrait d’une forme rare de cancer de la prostate. Ses médecins lui prédisaient qu’il ne vivrait pas au-delà de fin 2015. «Je n’y crois pas. J’ai été dans différents hôpitaux aux États-Unis et au Japon et des médecins renommés m’ont dit qu’aucun traitement n’existait. Mais à 86 ans, j’ai décidé de livrer toutes mes forces pour trouver un traitement contre ce cancer. C’est un combat pour créer l’invention la plus importante de ma vie», martèle l’inventeur qui créait déjà à cinq ans des maquettes d’avion, lors d’une récente interview dans ses vastes bureaux au Sud de Tokyo.

L’invention la plus connue et la plus controversée du Dr. Nakamats est la disquette. Selon lui, il l’a inventée en 1952, soit bien avant IBM. Il aurait obtenu des droits de licence de la part du géant américain, mais les détails de l’accord n’ont pas été dévoilés. De son côté, IBM reconnaît qu’il a acquis des droits de licence sur certains brevets du Dr. Nakamats, mais ils ne concernent pas la disquette.

Quoiqu’il en soit, ce personnage atypique, qui se décrit comme un croisement entre Steve Jobs et Léonard de Vinci, est aussi reconnu pour avoir reçu en 2005 l’ig Nobel Price dans la catégorie nutrition. Cette récompense est décernée par l’Université de Harvard à un inventeur qui fait sourire et réfléchir. Dr. Nakamats a été distingué pour avoir photographié pendant 34 ans chacun de ses repas et effectué des contrôles sanguins pour en mesurer les bienfaits. «Si on s’alimente bien et que l’on fait des exercices physiques réguliers, on peut vivre jusqu’à 144 ans. C’est le résultat de mes recherches», relève l’inventeur qui dort en moyenne quatre heures par nuit.

Après l’interview, Dr. Nakamats s’est rendu comme il en a l’habitude, trois fois par semaine, dans une salle de musculation d’un hôtel de luxe. Il estime que des exercices physiques réguliers lui permettront de se maintenir en forme et de mieux combattre sa maladie. Malgré son cancer, son objectif est d’atteindre 6000 brevets. Il continuera de nager sous l’eau sans respirer jusqu’à frôler la mort. Un exercice nécessaire pour obtenir des éclairs de créativité et continuer d’inventer sans relâche, dit-il.

Auteur : Daniel Eskenazi

Source : http://www.bilan.ch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s