Un jeune hacker crée sa propre voiture autonome


Connu pour avoir déverrouillé le premier modèle d’iPhone et hacké la console PS3, GeoHot planche sur un nouveau projet : la voiture sans chauffeur.

george_hotz_2007

George Hotz s’est bâti une solide réputation en 2007 en étant le premier à jailbreaker le premier iPhone.

George Hotz, alias «GeoHot», s’était fait connaître à l’âge de 17 ans en réussissant à débloquer l’iPhone de première génération lors de sa sortie en 2007. Trois années plus tard, après un stage chez Google, ce petit génie américain avait provoqué le courroux de Sony en parvenant à hacker sa console de jeux vidéo PlayStation 3. Après un court passage chez Facebook et avoir géré une start-up financée par Lady Gaga, il planche à présent sur un nouveau projet ambitieux qu’il mène en solitaire dans son garage: développer son propre système de voiture autonome.

Désormais âgé de 26 ans, le jeune homme a ainsi modifié sa berline, une Acura ILX 2016 achetée plus de 30 000 dollars, pour la doter d’un système de conduite autonome, rapporte Bloomberg dont l’un des journalistes a eu droit à une présentation de l’avancée des travaux. Ceux-ci ont débuté il y a moins de deux mois seulement. La boîte à gant a par exemple été convertie en mini-ordinateur et un grand écran de 21 pouces a été placé sur le tableau de bord, contre 17 pouces sur les modèles de voitures électriques Tesla. Attiré par le travail de GeoHot, le milliardaire Elon Musk, patron du fabricant automobile, lui a d’ailleurs offert un emploi au sein de son entreprise, mais le jeune homme a refusé la proposition.

Mobileye dans le viseur

Il ambitionne en effet de faire mieux que le système de la société Mobileye, dont se sert Tesla pour sa fonction d’auto-pilotage. Alors que celui-ci utilise un module laser LIDAR, le dispositif de GeoHot s’appuie sur 6 capteurs photos, les mêmes utilisés sur les smartphones, vendus 13 dollars pièce. Le prix sera d’ailleurs l’un des atouts du dispositif du jeune hacker lors de sa commercialisation à une date pas encore connue. Au total, GeoHot a dépensé 20 000 dollars pour son système embarqué. Mais son inventeur estime pouvoir développer un kit de conduite autonome compatible avec n’importe quel véhicule qui ne dépassera pas la somme de 1 000 dollars, soit bien moins que ce que peut proposer la concurrence.

GeoHot a par ailleurs conçu ses propres algorithmes d’intelligence artificielle. Ceux-ci ont été capables d’apprendre les règles de la circulation, le style de conduite du chauffeur et ses prises de décision après seulement une dizaine d’heures sur la route. Il promet d’ici quelques mois une vidéo comparative entre son système et le mode AutoPilot de la Tesla Model S.

Source : www.lessentiel.lu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s