Décès de l’inventeur de la cheville murale en plastique


Inventeur prolifique et génial, l’Allemand Artur Fischer, surtout connu pour la cheville en plastique portant son nom, est mort mercredi dernier à 96 ans, a annoncé vendredi un porte-parole du groupe Fischer.

Surnommé «roi de l’invention», cet ingénieur allemand aura déposé environ 1 100 brevets tout au long de sa longue carrière, soit davantage que Thomas Edison et son record de 1 093 brevets.

Artur Fischer déposa son premier brevet en 1949, à l’âge de 30 ans, pour l’invention du premier flash synchronisé pour la photographie.

En inventant, en 1958, la cheville en plastique à expansion, il a révolutionné la fixation des vis dans les murs et facilité le travail de millions de bricoleurs comme d’ouvriers du bâtiment.

Source : www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s