Dispositif de freinage de sécurité pour véhicules


L’objet de l’invention consiste en la réalisation d’un dispositif permettant d’assurer l’arrêt d’un véhicule lancé à grande vitesse en réduisant dans des proportions considérables les distances de freinage normales.

vraie-s-curit-auto_2016

Il a pour but d’assurer en même temps qu’une manœuvre de sauvetage en augmentant la puissance de ralentissement en vue d’un obstacle qui aurait été inévitable, la sécurité des passagers qui ne subissent plus les effets de la force d’inertie.

Il se caractérise par les moyens mis en œuvre pris aussi bien dans leur ensemble que séparément, et plus particulièrement par la disposition dans l’axe arrière du châssis du véhicule d’un fût ou canon de projection d’un pieu d’ancrage dans le sol, relié par câble à un tambour dérouleur-freineur lui-même fixé sur le châssis de façon que la force de rétention du lien fixé au sol vienne s’ajouter à la puissance freinage afin d’immobiliser le véhicule sur une distance réduite sans le déséquilibrer, le tout suivant le même principe que le freinage par « sandow » immobilisant les avions ou autres sur des espaces réduits tout en annulant la force d’inertie transmise aux passagers.

Sur les dessins annexés donnés à titre d’exemple non limitatif d’une des formes de réalisation de l’objet de l’invention.

En tout état de cause si une collision se produit, la puissance de choc sera atténuée dans des proportions telles que les conséquences seront toujours moins graves.

De plus, le câble étant au ras du sol, et le pieu généralement enfoncé jusqu’à la garde n’occasionnera aucune entrave ni danger pour les autres véhicules qui pourront toujours éviter le véhicule arrêté et passer sur le câble placé à terre.

Cette manœuvre de sauvetage utilisable dans les cas les plus difficiles où l’accident est inévitable permettra d’atténuer les risques des conducteurs et les collisions toujours très graves.

L’inventeur est prêt à céder sa création à tout industriel sérieux pour un prix particulièrement étudié, à condition que la transaction ait lieu ce jour-même.

Auteur : JMD

Commentaire de Pierre46 : « Gaston Lagaffe » ne ferait pas mieux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s