Inde / Il crée des couverts comestibles pour lutter contre le plastique


Un entrepreneur indien a décidé d’agir pour limiter le rejet des 120 millions de couverts en plastique chaque année dans son pays. Comment s’y est-il pris ? En créant des couverts comestibles et biodégradables bien sûr !

Le problème du plastique est mondial, et les couverts en plastiques représentent une part non négligeable de cette pollution à grande échelle. En effet, partout dans le monde, à toute heure de la journée, des personnes utilisent ces ustensiles à usage unique. Nos habitudes de consommation sont la source d’une telle dérive.

Narayana Peesapaty est un entrepreneur indien dans l’agriculture, qui n’est autre que l’inventeur des couverts comestibles. Ces derniers se sont déjà écoulés à 1,5 million d’exemplaires en Inde depuis leur création en 2011. Cependant, l’homme désire augmenter la production et étendre la commercialisation de ses produits dans le monde, une initiative évidemment très positive.

Pour l’instant, seule la cuillère se trouvait dans le commerce, mais Narayana Peesapaty voudrait produire d’autres ustensiles :

« Notre ambition est de nous étendre bien au-delà du domaine des cuillères comestibles. Actuellement, nous avons des fabricants pour produire des baguettes, des fourchettes […] Notre projet est de nous élargir aux tasses, aux assiettes et à divers objets de la table » explique-t-il.

narayana_peesapaty_2016

Narayana Peesapaty a besoin d’un apport de 20.000 dollars et a formulé sa demande et expliqué ses objectifs sur la plateforme de financement participatif Kickstarter. À l’heure où cet article est écrit, 4201 contributeurs ont promis la somme de 129.702 dollars, dépassant de loin l’objectif initial, surtout que la campagne ne se termine que dans 17 jours.

Pas de craintes par rapport aux couverts comestibles. Ne contenant aucun OGM ni conservateurs, ils sont d’ailleurs issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable, selon Narayana Peesapaty. Les couverts conviennent à ceux qui mangent cacher ou ont adopté un régime vegan par exemple, car il sont composés de farine de graines de millet, de riz et d’une variété de blé sélectionné pour sa capacité nutritive.

De plus, les couverts comestibles sont déclinés en une multitude de goûts et parfums comme menthe, céleri, sucre, poivre ou encore cumin. Cependant, dans le cas où le consommateur éprouverait des difficultés à avaler sa cuillère à la fin du repas après utilisation, cette dernière est évidemment biodégradable, et ce sous cinq jours. Bon appétit !

Auteur : Yohan Demeure

Source : citizenpost.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s