Taïwan / Un étudiant haïtien invente un sac à lumière


Un jeune Haïtien qui étudie actuellement à Taïwan a inventé un sac d’école qui donne assez de lumière pour la lecture la nuit ainsi que de l’énergie pour recharger des téléphones mobiles générée à partir d’un panneau solaire intégré.

Mike Bellot, âgé de 26 ans, qui est venu à Taïwan il y a quatre ans pour étudier les politiques mondiales et le commerce international à l’Université de Tamkang, devrait lancer sous peu le « Solo Bag», comme il l’appelle lui-même, un sac alimenté par l’énergie solaire qui, croit-il, va affecter la vie et le futur de 1,2 milliard de personnes qui vivent sans accès à l’électricité dans les pays en développement.

Bellot et son compatriote Torcel Wendianne ont été inspirés pour inventer le sac après la mort tragique de son proche cousin à cause d’un incendie causé par une bougie utilisée pour s’éclairer dans son Haïti natale. Son cousin étudiait pour devenir médecin, mais comme 63% de la population haïtienne, qui ne dispose pas d’un accès régulier à l’électricité, il a été forcé de lire à la lueur des bougies, et après s’être assoupi lors d’une séance d’étude tardive, un incendie massif s’est déclenché et a consumé la maison, tuant son cousin au passage.

Profondément touché par la tragédie, Bellot a travaillé avec tellement de passion pour pouvoir non seulement apporter son invention à son Haïti natale, mais aussi à 1,2 milliard de personnes, soit 16% de la population mondiale qui n’a pas accès à l’électricité, selon l’Agence internationale de l’énergie en 2016.

Selon Bellot, « Solo Bag » est équipé d’un panneau solaire, d’une batterie intégrée, d’un port USB, d’un GPS pour la localisation et d’une lampe LED intégrée, permettant aux étudiants qui n’ont pas accès à l’électricité d’étudier en toute sécurité et à moindre coût et de faire leur devoir durant la nuit. Le sac fournit également suffisamment d’énergie pour qu’une famille recharge des téléphones mobiles, des tablettes et d’autres appareils électroniques. Pour une heure d’exposition au soleil, le sac stocke suffisamment d’énergie pour fournir de la lumière pendant six heures et recharger des téléphones mobiles pendant deux heures.

Pour lancer le produit, il envisage de monter une startup appelée Solo Haïti et d’organiser en Haïti une exposition avec les « Solo Bags » afin de recueillir des commentaires immédiats des acheteurs et des détaillants. Après qu’il l’aura présenté, il commencera à prendre des précommandes et les rendra disponibles en ligne pour les acheteurs à l’étranger.

En attendant, l’inventeur a lancé une collecte de fonds pour récolter 30 000 dollars via sa page www.gofundme.com/solobag.

Source : lenouvelliste.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s