Non classé

Omapi : La protection internationale des marques facilitée

Le système de Madrid facilite la protection des marques dans n'importe quel pays. Une seule demande est à déposer auprès de l'OMAPI. Un exercice qui mérite d'être  renouvelé. L'Office malgache des propriétés industrielles (Omapi) et  l'Orga­ni­sation mondiale des propriétés industrielles (OMPI) ont organisé un séminaire national consacré au système de Madrid, la semaine dernière. C'est la première initiative du genre, destinée aux décideurs, opérateurs et dépositaires de marques pour les permettre de faire connaissance avec ce dispositif qui facilite le dépôt international des marques. Désormais, il suffit de déposer une seule  de­mande auprès de l'Omapi et le demandeur peut étendre la protection de sa ou ses marques vers d'autres pays qui sont signataires de l'accord de Madrid, comme  Madagascar. « Quatre-vingt-neuf pays sont, actuellement, signataires de l'accord de Madrid. Outre la facilitation de la démarche, ce système facilite la gestion du patrimoine de marque et offre de nombreuses opportunités à exploiter pour les entreprises», a expliqué  Manitra Raha­rinony, chef de service de l'enregistrement international des marques auprès de l'Omapi. Pour la plupart des participants, toutes les explications fournies à ce séminaire ont été de véritables révélations. Jusqu'ici, nombreux sont ceux qui pensent que pour pouvoir protéger sa marque dans tel ou tel pays, il faut s’y rendre et y déposer une demande avec les coûts exorbitants que cela implique. Selon les chiffres de l'OMAPI, seulement neuf demandes de protection sont enregistrées depuis 2008. Un chiffre dérisoire, compte tenu de l'importance des produits exportés par Madagascar. Vol de marque Des victimes qui se font voler leurs marques dans un pays étranger existent, aussi. La représentante d'une grande société spécialisée dans la parapharmacie, dont le nom dispose d'une notoriété nationale et même internationale, avoue, par exemple, être victime de cette situation en Allemagne. « Une personne voulait importer nos produits mais nous n'étions pas encore prêts. Finalement, lorsque nous voulions protéger notre marque dans ce pays, nous avons découvert avec stupeur que le nom  a déjà été protégé par une autre société », témoigne-t-elle. Et, malgré l’envergure de sa société, elle affirme que son ignorance sur l'existence du système de Madrid a été la raison qui l'a fait hésiter à faire la protection plus tôt. « Nous pensions que c'était trop cher et compliqué », se désole-t-elle. En général, la réponse à une demande de protection internationale arrive au bout de dix-huit mois, au maximum, à partir de la date du dépôt du dossier qui cor­respond à celle du paiement des taxes. Mais cette durée varie d'un pays à l'autre, selon la performance du bureau local. L'Omapi figure parmi les performants car, la réponse arrive au bout de deux mois, en moyenne. L'avantage au niveau des taxes fait, aussi, partie des mesures attractives du système de Madrid. Les pays les moins avancés bénéficient d'une réduction de 90%. C'est-à-dire que, au lieu de payer les 650 francs suisses, les déposants malgaches paient seulement 65 francs suisses. Auteur : Mahefa Rakotomalala Source : http://www.lexpressmada.com

Article de presse

Les pays les plus innovants sont européens, la France est 20e mondiale

Comme en 2011 et 2012, la Suisse est restée cette année le pays le plus innovant, selon le classement de l'indice mondial 2013 de l'innovation, publié par l'université américaine Cornell, l'école de management française Insead et l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). L'Europe occidentale monopolise les premières places du classement, puisque la Suisse est… Lire la suite Les pays les plus innovants sont européens, la France est 20e mondiale

Article de presse

Innovation : la nouvelle carte du monde des dépôts de brevets

Si les pays de l’OCDE dominent encore l’activité brevets, certaines économies émergentes, la Chine en tête, alimentent la concurrence dans des secteurs toujours plus nombreux. Le poids croissant de l’Asie Les bases statistiques et leur interprétation varient d’un organisme à l’autre, mais la tendance est nette : les pays émergents investissent de plus en plus… Lire la suite Innovation : la nouvelle carte du monde des dépôts de brevets

Article de presse

L’utilité d’élaborer une stratégie de protection

La Chine peut faire beaucoup mieux en matière de propriété intellectuelle. Les industriels suisses voulant s’y implanter doivent en tenir compte. La protection de la propriété intellectuelle reste la préoccupation majeure des entreprises dans un certain nombre de régions du monde. C’est le cas notamment en Chine, à l’origine de la plupart des contrefaçons (productions… Lire la suite L’utilité d’élaborer une stratégie de protection

Non classé

Suisse / Demandes internationales de brevets en hausse

Les demandes de brevet et d'enregistrement de marques et dessins ont connu une forte croissance en 2012, a affirmé mardi à Genève l'OMPI. Les demandes de brevet déposées sur le plan international ont augmenté de 6,6% l'an dernier. Les États-Unis ont déposé le plus grand nombre de demandes selon le traité de coopération en matière… Lire la suite Suisse / Demandes internationales de brevets en hausse

Article de presse

Algérie / Prédominance des marques étrangères à l’Inapi

Entre 5000 et 6000 brevets d’invention et demandes d’enregistrement de marques, de logos et de modèles industriels ont été enregistrés par l’Institut national algérien de propriété industrielle (Inapi). Selon le directeur des brevets à l’Inapi, Hadjouti Mohamed Amine, ces brevets en vigueur en Algérie appartiennent pour 90% à des propriétaires étrangers, alors que seuls 10%… Lire la suite Algérie / Prédominance des marques étrangères à l’Inapi

Article de presse

Ca y est, c’est fait, c’est la Chine….

Depuis le temps qu'elle se rapprochait de la 1ère place, elle l'a décrochée ! Le rapport "World Intellectual Property Indicators 2012" a été présenté mardi 11 décembre par l'OMPI et le pays qui a enregistré le plus de dépôts de brevets dans le monde l'an dernier est la Chine qui a ainsi relégué les États-Unis… Lire la suite Ca y est, c’est fait, c’est la Chine….

Article de presse

TIC : ces chercheurs algériens qui ne font pas breveter leurs inventions

Contrairement à de nombreuses idées préconçues, l’Algérie regorge d’inventeurs et de chercheurs ingénieux. Mais un seul problème se pose : les inventeurs algériens ne brevètent pas leurs innovations. En effet, c’est une défaillance qui handicape sérieusement la diffusion du savoir et de la recherche en Algérie. Il n’y a pas longtemps, le directeur des brevets… Lire la suite TIC : ces chercheurs algériens qui ne font pas breveter leurs inventions

Article de presse

Cameroun / Fin de la conférence des ministres de l’OAPI

Organisation africaine de la propriété intellectuelle - Les travaux des ministres de l’Industrie et de la Culture des pays membres de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) ont pris fin jeudi à Yaoundé, au Cameroun, sur un engagement des pays membres à continuer de soutenir l’organisation. Ouverte mercredi, la rencontre entrait dans le cadre… Lire la suite Cameroun / Fin de la conférence des ministres de l’OAPI