Article de presse

PLUTO facilite l’accès aux informations sur les brevets


Améliorer l’accès aux bibliothèques multilingues numériques de brevets : telle est l’idée du nouveau projet PLUTO («Patent language translations online») financé par l’UE. Le consortium du projet, fort de cinq membres, a débuté les travaux le 1er avril dernier. Au cours des trois années à venir, il recevra un soutien de 2,18 millions d’euros au titre du programme de soutien politique aux technologies de l’information et de la communication (ICT-PSP) du septième programme-cadre (7e PC) pour lancer et mettre en place un système innovant.

Afin de surmonter la barrière de la langue qui met un frein au développement d’une société innovante, les partenaires espèrent créer un service en ligne de traduction rapide et efficace. Le système sera conçu spécialement pour répondre aux besoins des inventeurs à la recherche d’informations sur les brevets existants et sur d’autres questions relatives à la propriété intellectuelle (PI).

Les inventeurs et les PME (petites et moyennes entreprises) doivent passer par un processus long et coûteux lorsqu’ils tentent de pénétrer un nouveau marché. Une recherche authentique de brevets existants est une condition sine qua non, mais est entravée par les barrières linguistiques, la distribution de sources d’informations sur une multitude de sources et, enfin, l’expertise juridique et technique requise.

«L’augmentation d’activités relatives à la PI résulte en un besoin accru et urgent d’outils permettant de remédier aux barrières linguistiques, car les différences linguistiques ne servent pas d’excuse en cas de contrefaçon», expliquent les partenaires du projet. «Dans ce contexte, le risque majeur pour une PME est qu’elle investisse toutes ses ressources pour intégrer un marché particulier, pour découvrir plus tard qu’un concurrent détient déjà un brevet dans ce même marché.»

Le moteur de recherche de brevets et de traduction en ligne devant être conçu dans le cadre de PLUTO utilisera le contenu web existant ainsi que les derniers outils de traduction automatique. Grâce à leur spécialisation, les produits du projet seront plus fiables que les outils de traduction automatique généraux, et ils maintiendront leur avantage en terme de rapidité sur les traductions humaines. En définitive, l’outil couvrira les 23 langues officielles de l’UE.

Les partenaires du projet du secteur industriel et universitaire viennent de Belgique, du Danemark, d’Irlande, des Pays-Bas et d’Autriche, et apportent leurs meilleurs atouts pour atteindre cet objectif : un moteur de traduction automatique à haute performance ; un environnement logiciel de traduction complet; et une méthodologie pour l’évaluation des résultats de traduction ainsi que des extractions d’informations et d’expertise de brevets.

Le groupe sera en coopération étroite avec l’Office européen des brevets (OEB).

La responsable du projet Susan Fraser de la Commission européenne explique qu’en finançant un tel projet pilote dans le cadre du programme ICT-PSP, la Commission aimerait démontrer la valeur publique de la recherche. «Si PLUTO parvient à donner la possibilité aux inventeurs et aux PME d’exploiter leurs inventions plus rapidement et à moindre coût, alors il remplit parfaitement son rôle dans la stratégie européenne de l’innovation durable», commente-elle.

Pour de plus amples informations, consulter :

Information Retrieval Facility – cliquer : ici

Source : cordis.europa.eu

C'est à vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.