Pierre Rigal et son moteur révolutionnaire


TECHNIQUE

Voilà quinze ans que cet Aveyronnais d’origine, aujourd’hui installé à Clermont- l’Hérault, assure avoir inventé le moteur propre et économique de demain.

« C’est un système de mécanique avancé, basé sur de nouvelles applications physiques et chimiques. » Les passionnés de sciences et de techniques qui s’attendaient à lire ici l’équation miracle, la formule quasi magique du moteur révolutionnaire que Pierre Rigal est convaincu d’avoir mis au point en seront pour leur faim et vont devoir encore patienter.

Mais, pour ce qui est de patienter, notre inventeur en connaît un rayon, lui qui se bat depuis une quinzaine d’années pour faire connaître et reconnaître son «   générateur d’énergie motorique », lequel, il en est persuadé, doit changer la face du monde… Selon lui, ledit générateur, qui peut se passer des énergies fossiles, mais n’a pas plus besoin des énergies renouvelables (solaire, éolienne…) pour tourner, peut rapidement satisfaire les besoins énergétiques planétaires quotidiens, en relançant l’économie et en soutenant les pays en développement, le tout dans le plus grand respect de l’environnement…

Pierre_Rigal_2010

Pierre Rigal

« C’est un concept qui était difficile à concevoir, mais qui peut être fabriqué très vite dès lors que des industriels s’y intéresseront vraiment », assure Pierre Rigal, qui tient à ce que le développement de son moteur et de ses diverses applications (commerciale, industrielle, agricole ; il y a, en tout, douze déclinaisons et variantes) profite d’abord à l’Aveyron, son département d’origine.

Natif de Saint-Geniez-d’Olt, il a fait toute sa carrière professionnelle dans la mécanique, parfois à son compte, à la direction de son propre garage, parfois pour le compte de grands constructeurs automobiles, comme Renault ou Citroën, chez lesquels il a été chef d’équipe et chef d’atelier. «  Je ne suis pas le genre de type qui pouvait passer toute sa vie derrière la même caisse à outils et le même tiroir à boulons. J’ai toujours pris des initiatives pour progresser », précise le ‘Marmot’, passé durant sa carrière par Montpellier, Rodez, Mende, Ussel…, avant de prendre sa retraite à Clermont-l’Hérault. S’il a eu l’intuition de ce moteur révolutionnaire lors d’un apprentissage dans le cadre de son CAP, c’est durant sa retraite qu’il a enfin pu le mettre au point. « Jusque-là, je n’avais jamais eu vraiment le temps, trop de travail, raconte-t-il. Mais dès que j’ai cessé mon activité, je me suis plongé dans les livres des grands anciens, Carnot, Lavoisier, et j’ai réussi à faire ce que j’avais pressenti. »

Pour protéger cette invention et maîtriser son développement, Pierre Rigal s’est refusé jusqu’à présent à déposer les brevets afférents, appelant plutôt de ses vœux un audit qualité, une labellisation par un organisme certificateur. « Cette nouvelle technologie énergétique nécessite, pour être développée, la coopération de tous et un partenariat public-privé, un mélange de volonté politique et de simplification administrative », insiste ce scientifique quasi autodidacte qui a déjà frappé à de nombreuses portes pour demander du soutien, mais sans grand succès encore. « Et pourtant, elle tourne », semble dire, à l’instar de Galilée, le site internet qu’il a ouvert au nom de son organisation, DMSR Technologies (acronyme de développement motorique synchronique par réactivance), pour promouvoir son générateur et convaincre des partenaires potentiels de le rejoindre pour faire sa révolution. Einstien tire la langue sur la page d’accueil, c’est plutôt engageant…

Auteur : Hugues CAYRADE

Source : www.midilibre.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.