Un inventeur liégeois se fait voler l’une de ses créations peu avant un salon


La remorque de Tony Cavaleri, un inventeur liégeois, a été vandalisée en début de semaine. Elle contenait le prototype d’une douche avec eau récupérable, qu’il allait présenter au Salon Tomorrow qui se déroule à Libramont du 21 au 23 mars.

Les malfrats ont emporté la robinetterie, les câbles électriques ou encore les évacuations d’eau. Tony Cavaleri estime le préjudice à environ 5 000 euros. Il sera néanmoins présent au Salon Tomorrow et y présentera d’autres inventions.

L’inventeur a constaté le méfait hier mercredi matin. Sa remorque était chez un ami afin qu’il puisse la laver avant de se rendre à Libramont.

« Je ne peux pas remettre mon prototype en état, il me manque bien trop de matériel. En outre, le salon ouvre demain, le timing est beaucoup trop court pour tout remettre en place », précise Tony Cavaleri, qui n’a pas souhaité porter plainte.

Il sera néanmoins présent au Salon Tomorrow et présentera d’autres concepts, comme une maison écologique ou une raquette de tennis. Les organisateurs ont accepté qu’il présente quand même sa douche à travers la diffusion d’un reportage réalisé par la RTBF pour l’émission  » Une brique dans le ventre « .

Enfin, il présentera aussi une adaptation de « La chèvre de Monsieur Seguin », complètement illustrée et adaptée en braille. « J’essaie de rebondir comme je peux en laissant mon désappointement derrière moi », conclut Tony Cavaleri.

Source : www.lavenir.net

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.