Des cartes de visite de plus en plus intelligentes


Dotées de QR-codes, d’informations en réalité augmentée ou de services interactifs, les cartes qui intègrent les atouts des nouvelles technologies commencent à séduire les entreprises.

En 2013, la start-up Buzcard affichait son ambition de dépoussiérer l’image de la carte de visite papier. Ses cartes dotées d’un QR-code, capables de donner des informations mises à jour en permanence et de transformer instantanément leurs destinataires en fans de l’entreprise sur les réseaux sociaux, ont séduit coup sur coup Laurence Parisot (alors présidente du Medef), Fleur Pellerin (alors ministre de l’Économie numérique) et Bercy (100 000 cartes commandées par le ministère des finances).

Avec cette invention, la petite entreprise innovante avait même réussi l’exploit de lever 260 000 € de fonds en seulement trois jours ! Depuis, tout va toujours bien pour Buzcard qui compte Orange, EDF, Total ou venteprivee.com parmi ses clients.

Des stickers pour retrouver les objets perdus

Mais de nouvelles cartes connectées sont apparues sur le marché. Il y a deux mois, Sticknwizz lançait la Wizzcard, capable de retrouver les objets perdus de ses détenteurs ! « Cette carte de visite traditionnelle est pourvue de 5 stickers intelligents, explique Luc Tessier, fondateur de Sticknwizz. Les destinataires de la carte n’ont qu’à les activer sur Internet avant de les coller sur leurs objets nomades : téléphone, valise, tablette… »

En cas de perte, le « trouveur » de l’objet se rend sur le site mentionné sur l’étiquette, renseigne le code et est mis en relation avec le propriétaire. « En plus d’être utile, la Wizzcard est un formidable outil de communication, ajoute Luc Tessier. Les stickers codés sont tous estampillés aux couleurs de l’entreprise pour laquelle travaille le propriétaire de la carte. Et pour chaque démarche d’activation de code ou de mise en relation entre trouveurs et propriétaires des objets perdus, des publicités sur l’entreprise sont diffusées. »

Sticknwizz compte 370 000 stickers activés et a déjà permis de récupérer 8 000 objets, selon ses estimations. La Wizzcard coûte entre 50 centimes et 1 € la carte en fonction des volumes. « C’est plus cher qu’une carte de visite classique », admet Emmanuel Carbillet, fondateur de la start-up Itechforever.com, spécialiste des assurances des produits mobiles qui a déjà commandé 3 000 Wizzcard. « Mais nous sommes en phase de lancement, notre site ouvrira en juin et je recherchais un outil de communication pour promouvoir mon site auprès de prospects, de banquiers, d’investisseurs ou de partenaires. Cette nouvelle carte nous permet d’être originaux et différents. »

Réactualisées à l’infini

Autre exemple : la BleamCard, lancée fin 2013 par une start-up toulousaine, Ubleam. Elle comporte un logo interactif, personnalisé aux couleurs de l’entreprise, et imprimé sur la carte de visite physique. Le destinataire doit le scanner avec son téléphone portable. Une image en réalité augmentée surgit alors pour lui proposer différentes informations : coordonnées, réseaux sociaux, contenus commerciaux, liens Web…

Les propriétaires de la carte peuvent quant à eux se géolocaliser, ou analyser le nombre de connexions par exemple. « C’est très malin car le gadget de la réalité augmentée a un effet « whaou » qui bluffe nos contacts et clients. Ils se souviennent de nous à tous les coups », se réjouit Christian Menard, PDG de l’agence organisatrice de séminaires Incenteam qui a adopté cette carte depuis quelques mois.

Les salariés d’Essilor ou de Bouygues Télécom l’utilisent aussi. « Deux cents BleamCard sont activées aujourd’hui », indique Samuel Boury, cofondateur de Ubleam. Là aussi, ces nouveaux développements technologiques ont un coût, puisque l’entreprise devra s’acquitter d’un abonnement de 50 € par an et par utilisateur, hors frais d’impression chez les imprimeurs partenaires. Mais en contrepartie la BleamCard, comme la Buzcard, est actualisable à l’infini…

Auteur : Sophie Stadler

Source : www.leparisien.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.