Les demandes internationales de brevets à un niveau record en 2013


Les demandes internationales de brevets (système PCT) ont atteint un chiffre record en 2013, sous l’impulsion des États-Unis et de la Chine, a annoncé jeudi l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

2013, année faste pour l’innovation. Sous l’impulsion des États-Unis et de la Chine, les demandes internationales de brevets (système PCT) ont atteint un niveau record, a annoncé jeudi l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (WIPO en anglais). Le système du PCT permet aux utilisateurs de demander la protection par brevet d’une invention dans plusieurs pays simultanément moyennant le dépôt d’une seule demande internationale.

Ces demandes, qui constituent un bon indicateur de l’activité économique, ont progressé de 5,1% l’an passé pour atteindre le chiffre de 205.300. Dans le trio de tête des plus fortes progressions figurent la Chine (+15,6%), les États-Unis (+10,8%) et la Suède (+10,4%). Mais en valeur absolue les États-Unis _ qui ont affiché leur taux de croissance le plus élevé depuis 2001 _ restent avec 57.239 dépôts les champions.

Le Japon arrive en deuxième position, avec 43.918 dépôts. La Chine (21.516) se situe désormais à la troisième place du tableau mondiale, dépassant l’Allemagne (17.927). Viennent ensuite la Corée du Sud (12.386), la France (7.899) et le Royaume-Uni (4.865). L’Allemagne (-4,5%) et le Royaume-Uni (-0,6%) sont les deux seuls pays parmi les 10 premiers à avoir enregistré en 2013 un nombre de demandes inférieur à celui de 2012. Les demandes d’enregistrement de marques (46.829) et de dessins et modèles industriels (2.990) ont aussi atteint des niveaux inégalés.

La palme à Panasonic

Du côté des entreprises, avec 2.881 demandes internationales de brevet publiées, le géant japonais de l’électronique Panasonic a devancé le groupe de télécoms chinois ZTE. En termes de secteurs, c’est l’équipement électronique (7,8% du total) qui a représenté la plus grosse partie des demandes, suivi de l’informatique (7,7%) et des communications numériques (7,3%).

Pour ce qui concerne les demandes internationales d’enregistrement de marques déposées, l’Allemagne reste en tête du classement, suivie par les États-Unis et la France. Le laboratoire pharmaceutique suisse Novartis arrive en tête des déposants. Enfin, la Suisse est passée au premier rang pour les demandes d’enregistrements de dessins et modèles industriels, devant l’Allemagne. L’entreprise horlogère suisse Swatch reste le principal déposant.

Auteur : Jean-Michel Gradt

Source : www.lesechos.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.